SNUS : effet, danger, c'est quoi ce tabac prisé des sportifs ?

Originaire de Suède, le SNUS est un tabac non fumé interdit en France. Il serait prisé des footballeurs comme l'a laissé penser une image de Marcus Thuram et Karim Benzema diffusée le 17 novembre 2022 dans l'avion pour aller au Qatar...

SNUS : effet, danger, c'est quoi ce tabac prisé des sportifs ?
© Marko Hannula - stock.adobe.com

Tabac populaire en Suède et en Norvège, le SNUS est interdit en France. Il n'y est donc pas très connu, du moins, du grand public. Car, dans le monde sportif, le SNUS serait plutôt répandu. Le 17 novembre 2022, le footballeur Karim Benzema a relayé une photo prise avec Marcus Thuram, dans l'avion qui les menait au Qatar, sur ses réseaux sociaux. On voyait ce dernier tenir dans sa main une petite boîte ronde faisant penser à celle du SNUS, comme l'ont relayé nos confrères du Monde. Marcus Thuram a repartagé cette même image en masquant la petite boîte sous un émoji, déclenchant la polémique. Qu'est-ce que le SNUS ? Quels sont ses effets ? Pourquoi est-il interdit en France ? Quels sont ses dangers ? Tout savoir sur le SNUS.

Qu'est-ce que le SNUS ?

Le SNUS est un type de tabac apparu en Suède et qui y est toujours très consommé ainsi qu'en Norvège et aux Etats-Unis. C'est un tabac non fumé à la différence de la cigarette, des cigares ou encore du tabac à pipe. Il s'agit d'une poudre de tabac humide, à sucer ou mâcher. Cette poudre peut être vendue en vrac (elle est de couleur brune) ou conditionnée en petits sachets que l'on place généralement entre la gencive et la joue. Le sachet peut aussi être placé sous la lèvre supérieure comme en Scandinavie ou sous la lèvre inférieure comme au Danemark. Le consommateur le garde plusieurs minutes en bouche puis le jette.

Que veut dire SNUS ?

Le terme "SNUS" en suédois se traduit en français par "tabac à priser". Le tabac à priser est un tabac finement broyé. Il se présente sous une forme sèche (poudre qui peut être inhalée par le nez) ou humide (en sachet à mâcher comme le SNUS inventé par les Suédois).

Quels sont les effets du SNUS ?

femme plaçant un sachet de SNUS sous sa lèvre
Femme plaçant un sachet de SNUS sous sa lèvre © Andrey Popov - stock.adobe.com

Le SNUS est un tabac mâché. La nicotine passe directement dans le sang en étant absorbée par les muqueuses buccales. Elle agit au niveau du cerveau en entraînant un sentiment de bien-être et de plaisir à l'origine, au fur et à mesure, de la dépendance. Dans le sport, la nicotine prise sous forme de SNUS améliorerait les performances sans (a priori) avoir d'effets indésirables sur le système respiratoire puisque le tabac n'est pas fumé.

Pourquoi les sportifs prennent du SNUS ?

Hockey sur glace, football, ski... Des sportifs de haut niveau cèderaient à la tentation du SNUS pour améliorer leur performance et capacités sportives. Les stimulants sont interdits en compétition par l'Agence mondiale antidopage (AMA), sauf pour la nicotine. Or la nicotine que l'on retrouve dans le SNUS "augmente la vigilance, améliore la coordination et les performances cognitives (...), augmente la fréquence cardiaque et la circulation sanguine (tension artérielle donc, ndlr)" ont rappelé des chercheurs italiens dans une étude menée sur les effets du SNUS et relayée sur le site de l'AMA en 2015 avant de préciser que "les concentrations plasmatiques de nicotine améliorent l'énergie anaérobie". Lors d'exercices d'anaérobie, le corps travaille intensément sur une courte durée et a donc besoin d'énergie rapidement à l'inverse des exercices d'aérobie plus lents. La nicotine est inscrite au programme de surveillance de l'AMA. Elle n'est pas considérée comme une substance "interdite" dans la Liste des interdictions du Code mondial antidopage publié en 2022.

Quels sont les dangers du SNUS ?

Les défenseurs du SNUS mettent en avant le fait que le produit est consommé sans combustion et sans fumée ce qui réduirait ses risques en comparaison aux autres produits du tabac fumés, comme la cigarette notamment. Il n'augmenterait pas la fréquence des cancers du poumon. Néanmoins, le SNUS est associé à d'autres dangers. Déjà il contient de la nicotine"On considère qu'un sachet de SNUS équivaut à trois cigarettes en absorption de nicotine" explique l'association Addictions France. Et "des composés nitrosés" a souligné l'Assemblée nationale en 2013. Ces composés sont reconnus comme carcinogènes. Sa "prise n'est pas sans risque" confirme le site Tabac Info Service avant d'informer qu'il "augmente fortement le risque de lésions gingivales" et plus largement de lésions buccales selon l'emplacement du sachet dans la bouche. En 2008, la Société Francophone de Tabacologie a estimé qu'il y avait de "fortes probabilités" pour que :

  • le SNUS augmente le risque de cancer du pancréas
  • le SNUS soit associé à des risques de pré-éclampsie et à une diminution de poids de naissance, chez la femme enceinte.
  • le SNUS entraîne le développement de lésions de la cavité buccale "réversible à l'arrêt mais la rétraction gingivale reste inchangée".

Des études ont retrouvé une association entre la consommation de SNUS et l'apparition d'infarctus du myocarde et "son potentiel addictif est également établi" a rappelé l'Assemblée nationale. Avant d'ajouter qu'il "ne constitue pas non plus une aide au sevrage tabagique aux cigarettes et augmenterait la probabilité de consommation ultérieure de cigarettes chez les adolescents."

Peut-on acheter du SNUS en France ?

Non, le SNUS n'est pas légal en France. Sa vente est interdite. Plus largement, la commercialisation du SNUS est interdite dans l'ensemble de l'Europe depuis 1992. Seule la Suède l'a légalisé.

Sources : 

"Tabac chauffé, SNUS, médicaments et nicotine; Les cigarettiers préparent leur avenir", Associations Addictions France, 2021.

Connaissances actuelles des effets pour la santé du tabac oral avec attention particulière au snus suédois, Rapport du 1er février 2008, DGS.

Rapport d'information, Assemblée nationale, 28 février 2013.