Emotions : définition, liste, primaires, comment les gérer ?

Les émotions se manifestent de manière physiologique et nous permettent de nous adapter à notre environnement. Quelles sont les émotions positives et négatives ? Primaires ? Comment faire la différence avec un sentiment ? Comment les gérer ? Réponses de Souad Benchikh et d'Alice Jaget, hypnothérapeutes.

Emotions : définition, liste, primaires, comment les gérer ?
© Drobot Dean - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi une émotion ?

L'émotion est une réaction interne subite et intense qui traverse notre corps et notre esprit. Elle se traduit par des manifestations psychiques -telles que la tension interne ou l'agitation- et physique (tremblements, changements du rythme cardiaque…). "Il est important de comprendre qu'une émotion répond à un déclencheur (stimulus) c'est-à-dire à une pensée ou à une situation interne et à une cause qui nous est propre explique Souad Benchikh. Lorsqu'une émotion forte nous envahit, ce n'est pas en réaction au déclencheur en lui-même mais plutôt parce que la situation nous renvoie à une situation similaire, non digérée, rencontrée dans le passé". En effet, notre cerveau enregistre toutes nos réactions face à une situation donnée, et les répète de manière automatique à chaque fois que se produit une situation similaire. "Et ce processus ne se fait pas forcément à bon escient, prévient la spécialiste. L'émotion ressentie à un instant T est bien souvent en décalage avec la portée réelle de la situation".

Quelle est la différence entre émotion et sentiment ?

"Ce qui distingue l'émotion du sentiment est l'intervention de l'intellect" note Alice Jaget. Alors que le sentiment est une construction intellectuelle, qu'il est raisonné et s'élabore au gré des émotions vécues, l'émotion est une réaction primitive, immédiate et physique ! "C'est le cas notamment lorsque l'on prend conscience que l'on est amoureux (sentiment) par l'interprétation que l'on fait de l'ensemble des émotions provoquées par l'être aimé (les fameux "papillons dans le ventre", le rougissement, le rythme cardiaque qui s'accélère… entre autres !)" souligne la professionnelle.

C'est quoi une émotion primaire ?

Les émotions primaires -ou émotions de base- sont les premières qu'un être humain va expérimenter dès son plus jeune âge. Il s'agit de la peur, de la joie, de la colère, de la tristesse, de la surprise et du dégoût. "Ce sont celles qui sont le plus distinctement identifiables chez un individu, quelle que soit son origine, détaille Souad Benchikh. A contrario, les émotions secondaires qualifient tous les autres ressentis impliquant un jugement ou une interprétation personnelle comme culpabilité impliquant un jugement de soi"

Quelle est la liste des émotions positives ?

Il existe dix émotions positives :

  1. la gratitude,
  2. la sérénité,
  3. la fierté,
  4. la joie,
  5. la curiosité,
  6. l'amusement ,
  7. l'admiration,
  8. l'inspiration,
  9. l'amour,
  10. l'espoir.

Pour Souad Benchikh, il faudrait néanmoins nuancer cela car toutes les émotions sont susceptibles d'être positives, y compris celles ressenties avec un certain inconfort. "Ce qu'il faut comprendre c'est que nos émotions ont une fonction très importante, voire vitale, car elles nous transmettent une information qui nous permet de réagir face aux événements de la vie. Elles remplissent une fonction d'alerte, un peu comme un détecteur de fumée nous pousserait à mobiliser nos ressources pour réagir face à un risque d'incendie, indique la spécialiste. Une fois l'émotion ressentie, il s'agit de décrypter son message et de réagir. La colère, par exemple, nous alerte souvent d'une injustice ou d'un manque de respect, tout comme la peur nous alerte d'un danger ou la tristesse est souvent liée à une perte…".

Quelle est la liste des émotions négatives ?

Les émotions considérées comme négatives sont :

  1. la jalousie,
  2. la déception,
  3. la peur,
  4. la colère,
  5. la honte,
  6. la tristesse,
  7. la culpabilité,
  8. le dégoût,
  9. la frustration,
  10. l'angoisse.

Encore une fois, des nuances sont à apporter. "Les émotions négatives ont une fonction essentielle et paradoxalement positive car ce sont elles qui nous font réagir afin de nous protéger, insiste Alice Jaget. Face à une menace, le processus d'adaptation naturel et instinctif consiste à adopter l'une de ces 3 positions :

  • le combat,
  • la fuite
  • la soumission. 

Autrement dit, si je me trouve nez à nez avec un tigre rugissant (MENACE), mon cerveau limbique (le siège des émotions) déclenche immédiatement un signal d'alarme (EMOTION) qui va générer des mécanismes physiologiques (SENSATIONS) qui vont me permettre de bondir sur ce tigre, de prendre la fuite ou me figer, détaille t-elle. Les problèmes commencent lorsque ce système est mal régulé et que le signal d'alarme se déclenche à mauvais escient (par exemple à la vision d'une petite souris, lorsqu'un collègue me fait une remarque...)".

Comment gérer ses émotions ?

Pour gérer les émotions, Souad Benchikh conseille l'une de ses méthodes qui se met en place en trois étapes.

  • La première est l'accueil de l'émotion en prenant le temps de la ressentir, de la localiser, de la nommer et d'accepter son message.
  • La deuxième est la décortication de ce message. Si nous ressentons de la peur, de la colère ou de la tristesse, il faut se demander ce à quoi ces émotions font écho (quel danger, quelle injustice, quelle perte ?...).
  • La troisième étape consiste à investiguer en cherchant le déclencheur de la peur et sa cause originelle.

Pour gérer ses émotions, les thérapies brèves ne sont pas à négliger !

"En suivant ces 3 étapes, vous constaterez vite que votre niveau émotionnel va sensiblement baisser. Simplement, parce que l'émotion aura bien rempli sa fonction d'alerte et que vous aurez compris et entendu son message" souligne l'hypnothérapeute parisienne. D'autres solutions existent comme la pratique de la Cohérence Cardiaque. "Il s'agit d'une méthode de respiration qui consiste à inspirer et expirer de manière égale, pendant 5 minutes, pour faire ralentir le cœur et ainsi rééquilibrer le système nerveux. Elle présente l'avantage d'être gratuite, accessible, rapide et facile à pratiquer ! Il existe des applications sur smartphones pour se faire guider lors de ses premiers pas" conseille la spécialiste. Pour gérer ses émotions, les thérapies brèves ne sont pas à négliger ! Parmi elles, l'Hypnose thérapeutique, et notamment les techniques de régression, qui permettent de remonter, dans une sorte de "rêve éveillé", à la cause originelle d'une émotion forte et de venir la "réparer", l'EFT (Emotional Freedom Technique), une technique psycho-corporelle de libération émotionnelle par "tapping" sur des points d'acupression ou encore les TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) qui permettent de remplacer progressivement des idées négatives et comportements délétères par des réactions plus adaptées.

Merci aux hypnothérapeutes Souad Benchikh et  Alice Jaget

Psycho