Comment maîtriser ses émotions ?

Qu'elles soient négatives ou positives, les émotions peuvent nous envahir. Comment les maîtriser ? Ne pas se laisser submerger ? Au travail ? Dans sa vie privée ? Amoureuse ? En cas d'hypersensibilité ? Solutions avec l'hypnothérapeute Alice Jaget.

Comment maîtriser ses émotions ?
© Goffkein - stock.adobe.com

Pourquoi ne pas se laisser submerger par ses émotions ?

S'il n'est pas recommandé de brider ses émotions, il n'est pas non plus souhaitable de se laisser submerger ! Et cela, qu'il s'agisse des émotions positives (joie, amour, curiosité, fierté...) ou des émotions négatives (peur, tristesse, jalousie, frustration...). "Cela voudrait dire que l'on aura tenté de les maîtriser en amont et que cette tentative a échouée" explique l'hypnothérapeute. Il est préférable de bien les gérer. Y compris celles perçues comme invalidantes en tentant de comprendre l'intention positive et le mécanisme. "Il est important d'intégrer le fait qu'à un moment de notre vie, pour une raison qui souvent nous échappe, un système de défense s'est mis en place dans le but de nous protéger et qu'il s'active à chaque fois qu'il est confronté au même type de menace", explique Alice Jaget, hypnothérapeute

Comment maîtriser ses émotions négatives ?

Un excès de contrôle peut même être néfaste

Il n'est pas possible de maîtriser ses émotions, surtout les émotions négatives dans la mesure où il s'agit d'un mécanisme de survie : il y aura forcément de la résistance. "Dans le meilleur des cas cela ne donnera aucun résultat et dans le pire, cela aggravera la manifestation de l'émotion. Si l'on compare l'émotion à une vague, tenter de la maîtriser reviendrait à vouloir la repousser à l'aide de ses mains. On comprend bien que c'est inutile et qu'il y a de fortes chances pour que l'on se retrouve même à boire la tasse" conseille Alice Jaget. Un excès de contrôle peut même être néfaste et – dans les cas extrêmes – des attaques de panique. "A l'inverse, les émotions pourront être tellement refoulées qu'elles conduiront à des problèmes psychosomatiques, des troubles obsessionnels compulsifs ou certaines addictions" prévient spécialiste.

Comment parvenir à gérer ses émotions en amour ?

En couple, pour gérer ses émotions, il est important de savoir les identifier et d'en chercher la cause. "C'est le meilleur cadeau que l'on puisse se faire à soi même et aux autres. Il est étonnant de constater qu'à situation égale, si l'émotion est régulée, c'est à dire si elle n'intervient pas à mauvais escient, notre perception en sera totalement transformée, conseille Alice Jaget. J'ai l'exemple d'une femme qui est venue me voir car elle était toujours en colère. Elle s'énervait régulièrement contre son compagnon qu'elle l'adorait. Elle avait pris conscience que le problème venait d'elle et souhaitait changer car elle culpabilisait beaucoup, une fois le calme revenu, de ses élans de colère. Après une séance, elle était surprise de constater que ce qui l'aurait mise hors d'elle auparavant lui était indifférent aujourd'hui. Elle se sentait plus sereine et on peut supposer que son compagnon et ses collègues aussi".

Comment parvenir à maîtriser ses émotions au travail ?

Mieux on en comprend le mécanisme et plus on est capable de se distancier par rapport à nos réactions émotionnelles.

Dans le cadre professionnel, tout comme lorsque nous sommes en couple ou dans le cercle amical et familial, pour gérer ses émotions, il est important d'être "au clair" avec elles. "Lors de mes séances je passe beaucoup de temps à expliquer "Comment ça marche" car je constate que, mieux on en comprend le mécanisme et plus on est capable de se distancier par rapport à nos réactions émotionnelles. C'est une première étape qui me semble essentielle" conseille l'hypnothérapeute. La seconde étape est d'accepter de ressentir ses émotions, c'est-à-dire les sensations qu'elles provoquent, sans chercher à les contrôler ni à éviter les situations qui les engendrent. Mais surtout faire  le contraire de ce que nous faisons généralement. Dans le milieu professionnel, par exemple l'idée est de trouver le juste équilibre. Les conseils de la professionnelle sont simples. "Si, parce que j'ai peur de prendre l'ascenseur, je prends systématiquement les escaliers alors je renforce mes peurs. Si je me force à monter dans l'ascenseur en tentant de bloquer toute émotion, alors je risque fort de me sentir encore plus mal. La bonne attitude est médiane c'est à dire continuer à s'exposer tout en acceptant que l'émotion va se manifester".

Comment gérer ses émotions en cas d'hypersensibilité ?

Les hypersensibles ressente beaucoup plus d'émotions que la moyenne des gens. Pour Alice Jaget, il s'agit même d'un atout considérable à condition de savoir les réguler. "Les émotions  sont souvent d'intensité supérieure donc plus présentes.  Pour les gérer la démarche est la même que pour les non hypersensibles à savoir : comprendre les mécanismes émotionnels puis intervenir sur les émotions avec les bons outils".

Solutions : qui consulter pour apprendre à gérer ses émotions ?

L'EMDR est très bénéfique surtout si le blocage émotionnel est lié à un événement traumatique

Pour la spécialiste, les thérapies brèves dites "solutionnistes" sont les mieux adaptées pour apprendre à gérer nos émotions. "C'est le cas des thérapies comportementales (les TCC par exemple) qui vont désensibiliser les signaux d'alarme par un protocole d'exposition progressive. Les TCC sont particulièrement efficaces notamment pour les phobies. L'inconvénient est que ce sont des prises en charge assez longues" explique l'hypnothérapeute. L'hypnose est  aussi efficace en induisant de nouvelles informations par le biais de l'inconscient. Attention cependant, "nous ne sommes pas tous "hypnotisables" de la même manière donc cela peut donner des résultats assez inégaux" prévient Alice Jaget.  Une autre piste pourrait être de se tourner vers l'EMDR, une technique de désensibilisation par les mouvements oculaires. "C'est très bénéfique surtout si le blocage émotionnel est lié à un événement traumatique".  La régulation émotionnelle TIPI est également à considérer. "Elle donne des résultats assez stupéfiants car le processus de désensibilisation se fait à travers les sensations corporelles éprouvées en revisitant l'émotion. C'est une thérapie accessible à tous, et qui peut se pratiquer avec un thérapeute pour des prises en charge spécifiques ou en autonomie pour améliorer son quotidien".

Merci à Alice Jaget, hypnothérapeute

Travail sur soi et conseils psy pour le quotidien