Émotion négative : liste, impact, comment les gérer ?

Anxiété, peur, colère... Les émotions négatives nous bouffent la vie tout en faisant partie de notre quotidien. Qu'est-ce qu'une émotion négative, quel est son impact et comment s'en libérer ? Le point avec Aude Lechere, psychologue clinicienne.

Émotion négative : liste, impact, comment les gérer ?
© vadymvdrobot-123RF

Définition : qu'est-ce qu'une émotion négative ? 

Les émotions négatives sont des émotions qui génèrent une certaine souffrance morale, voire physique. "Ces émotions peuvent avoir des conséquences sur la vie de la personne si elles ne sont pas prises en considération, comprises et acceptées" explique Aude Lechere, psychologue. Contrairement aux émotions positives telles que la joie, l'espoir, la fierté, la sérénité ou l'amour considérées comme bénéfiques, les émotions négatives sont désagréables. Cependant, nous les ressentons tous différemment. Cette capacité à ressentir, identifier et exprimer une émotion découle généralement d'un apprentissage depuis la petite enfance. Ces émotions peuvent être provoquées par un événement externe à la personne telle que la perte d'un emploi ou interne comme la peur ressentie face à un chien, qui ne provient pas de l'animal aperçu sur un trottoir, mais d'une expérience traumatique passée et réactivée à la vue de ce chien. "Une personne ayant vécu des traumatismes non résolus ressentira plus fréquemment des émotions négatives, dans la mesure où ces dernières seront provoquées par des expériences de la vie actuelle de la personne, en plus d'être provoquées par des souvenirs douloureux non digérés" souligne la psychologue. 

Quelle est la liste des émotions négatives ?

Il existe une dizaine d'émotions négatives :

  • la peur, qui se définit comme un sentiment d'angoisse face à un danger réel ou supposé
  • la déception, générée par une insatisfaction ou un échec,
  • l'anxiété qui se traduit  par un sentiment d'insécurité,
  • la culpabilité,
  • la frustration,
  • la honte
  • la jalousie
  • la tristesse
  • la colère
  • le dégoût
  • l'angoisse (peur sans objet)
  • la culpabilité.

Quel est l'impact d'une émotion négative ?

Douleurs physiques, perte d'énergie, fatigue, inconfort... A l'image des émotions positives, les émotions négatives ont un impact sur notre santé et la qualité de notre vie. "Les émotions négatives trop présentes et non prises en considération peuvent avoir des conséquences douloureuses sur la vie psychique et physique de la personne à long terme" détaille la psychologue clinicienne. Ainsi, l'excès d'anxiété et de stress participent au développement de maladies cardio-vasculaires tandis que la colère est susceptible de générer une montée d'adrénaline et une augmentation de la pression artérielle.

Pour se libérer d'une souffrance morale, il faut "mettre le corps en action.

Attention cependant à ne pas noircir le tableau. L'impact peut également être positif. Les émotions négatives sont aussi un bon indicateur qu'il faut tenter de décrypter et certaines émotions, comme la peur sont même nécessaires. Cette dernière invite à être plus vigilant et à nous préparer à un risque ou au danger. "Une émotion négative peut être utilisée comme une boussole, qui nous permet de prendre la bonne direction et nous pousse à nous demander si nous sommes en accord avec ce que nous faisons, ce que nous vivons et avec qui nous sommes" précise Aude Lechere. 

Comment gérer et se libérer d'une émotion négative ?

Identifier la raison pour laquelle cette émotion a émergé

Lorsque nous ressentons une émotion négative, il est important d'essayer de lui donner un sens, c'est-à- dire de comprendre ce qu'elle vient nous dire. "Il n'est pas rare que certaines personnes ne sachent exprimer que de la colère. La colère est une émotion "valise", c'est-à-dire que toutes les émotions négatives de la personne y sont rangées et que seule la colère est exprimée. Si cette colère est très présente chez un individu, il est alors intéressant de s'interroger sur ce que cette émotion vient exprimer réellement (à savoir une déception, de la tristesse, de la peur, de la frustration ...?)" souligne Aude Lechere. Chercher ce qui se cache derrière peut être difficile pour certaines personnes car la capacité à ressentir, identifier et exprimer ses émotions découle d'un apprentissage, qui a pu commencer dès l'enfance, ou à l'âge adulte, au cours d'une psychothérapie, par exemple. Pour se libérer, il faut avant tout identifier la raison pour laquelle cette émotion a émergé. "Il s'agit dans un premier temps de l'accueillir dans son corps, plutôt que de "lutter contre" ou la nier" souligne Aude Lechere. "Pour se libérer d'une souffrance morale j'ai coutume de dire qu'il faut "mettre le corps en action" : bouger, faire une activité sportive ou manuelle, aller voir des amis ou une personne proche, parler et exprimer ce que l'on ressent. Chacun peut choisir ce qui lui convient le mieux. Focaliser son attention sur autre chose que cette émotion négative permet de la ressentir moins intensément". Afin de se préserver, il est aussi pertinent de se libérer des personnes et des situations qui génère ces émotions.  

Merci à Aude Lechere, psychologue clinicienne.

Psycho