Quotient émotionnel (QE) : définition, test, moyen, élevé

Le quotient émotionnel traduit l'intelligence émotionnelle d'une personne, sa capacité à comprendre et gérer ses émotions et celles des autres. Comment l'évaluer ? L'améliorer ? Comment savoir si on est Haut Potentiel Emotionnel ? Les réponses avec le Dr Fanny Jacq, psychiatre.

Quotient émotionnel (QE) : définition, test, moyen, élevé
© ViDi Studio - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi le quotient émotionnel ?

"Le quotient émotionnel traduit l'habileté d'une personne à pouvoir exprimer ses propres émotions (les assumer, les comprendre, raisonner en fonction d'elles) mais aussi celle de comprendre et interagir avec l'autre, selon ses émotions" définit le Dr Fanny Jacq, psychiatre. Cela signifie ressentir l'émotion de l'autre, réguler son propre comportement en fonction de l'émotion de l'autre.

Quels sont les tests pour évaluer le quotient émotionnel ?

"Il existe une multitude de tests sur Internet mais les mesures ne sont pas pertinentes. Il n'y a qu'un psychologue, un psychiatre ou un neuropsy qui peut évaluer le quotient émotionnel" précise le Dr Fanny Jacq. "Ces tests prennent du temps, il faut compter environ une demi-journée" informe-t-elle. C'est une batterie de tests qui évaluent quatre dimensions :

  • La conscience de soi : "Quelle est mon émotion, quelle décision je prends, est-ce que j'utilise mes émotions pour prendre les bonnes décisions..."
  • La gestion de soi : "Gérer ses émotions, celles des autres et s'adapter aux situations selon celles-ci."
  • La conscience sociale : "On ressent les émotions des autres et on agit en conséquence."
  • La gestion des relations : "La capacité à gérer les situations tendues, conflictuelles."

Comment savoir si on est un Haut Potentiel Emotionnel ?

Pour détecter un Haut Potentiel Emotionnel (HPE), il faut effectuer les tests. "On va souvent se poser la question chez un enfant. Par exemple, si cet enfant a des réactions d'adulte dans sa classe, si on dit de lui qu'il est une éponge, qu'il est hypersensible, qu'il est intuitif, qu'il comprend ce qui est non verbal etc." développe notre experte. "Ce sont des gens qui ont le coeur sur la main, qui sentent la souffrance chez autrui et veulent apporter leur aide. Ils vivent tout de façon très intense, ils sont très empathiques et ont un besoin de justice très prononcé. Ce sont aussi des gens qui ont confiance en eux, savent s'adapter à leur environnement et avoir des comportements adéquats en société, dans les groupes" ajoute le Dr Fanny Jacq.

C'est quoi le quotient émotionnel moyen ?

Il n'y a pas de quotient émotionnel moyen. "Le compte-rendu des tests de quotient émotionnel est davantage qualitatif que quantitatif. Le bilan n'est pas chiffré mais écrit" explique la psychiatre.

Comment améliorer son quotient émotionnel ? 

"Mettre des mots sur ses émotions, trouver les déclencheurs, et essayer de les canaliser en les accueillant"

Il est possible de travailler son intelligence émotionnelle en étant à l'écoute de soi et des autres. "Par exemple, si on ressent une manifestation physique comme un mal de ventre ou une douleur au coeur on peut essayer de se demander quelle émotion se cache derrière, rechercher toutes les nuances de nos propres émotions, quelles ont été les émotions négatives que j'ai ressenties cette semaine etc" propose l'experte. "C'est un travail très important car souvent les gens ne discernent pas émotions et pensées. Il faut apprendre à mettre des mots sur ses émotions, trouver les déclencheurs, et essayer de les canaliser en les accueillant". Par ailleurs, il y a un travail d'empathie. "Penser à l'autre, à son point de vue, lors d'une dispute essayer de comprendre pourquoi l'autre est énervé etc" ajoute le Dr Fanny Jacq. On peut également suivre des thérapies cognitives qui travaillent sur les pensées.

Merci au Dr Fanny Jacq, psychiatre et Directrice Santé mentale chez Qare.

Psycho