Choc sur un testicule : que faire ?

La survenue d'un choc au niveau des bourses peut occasionner une lésion d'un, voire des deux testicules, pouvant être à l'origine de complications sérieuses. Quelles sont les symptômes d'urgence ? Les risques ? Les examens à faire ? Le point avec le Dr Louis Cortes, médecin généraliste à Paris.

Choc sur un testicule : que faire ?
© 123RF-Sebastian Kaulitzki

Causes

Les principales causes de choc sur le testicule sont les accidents de la voie publique, et plus précisément, les chocs liés à l'utilisation d'un deux roues (vélo, mobylette, moto …). La pratique de certains sports est aussi mise en cause, en particulier les sports de combat (boxe), les sports de contact (rugby) et les sports de ballons (football). Les accidents de travail (chute, accident de machine) et les bagarres (coup de pied scrotal) sont aussi incriminés.

Symptômes : douleur, testicule gonflé

Le premier symptôme est la douleur très intense et vive ressentie par le patient après un choc sur un testicule. "Dans certains cas, la douleur est si intense qu'elle provoque un malaise, précise le docteur Cortes. Le patient ressent une gêne à la marche". Une augmentation de la taille des bourses est généralement associée, en lien avec la survenue d'un hématome. "Il va y avoir un hématome, qui peut déborder sur la verge et diffuser jusque dans l'aine" ajoute le médecin.

Quels risques quand ça arrive ?

Il y a trois niveaux d'atteinte testiculaire lors d'un choc : la contusion, l'hématome intra-testiculaire et la rupture ou fracture testiculaire. C'est cette dernière qui est la plus sérieuses, provoquant un saignement interne. Il y a alors quatre sortes de complications :

  • L'atrophie testiculaire : "Elle fait suite à des lésions post-traumatiques de la vascularisation du testicule. Les cellules productrices des spermatozoïdes sont progressivement détruites et remplacées par d'autres non fonctionnelles. S'en suit un rétrécissement du testicule. Un saignement localisé entre la bourse et le testicule. Lors de la cicatrisation, il va y avoir une perte de substance à l'origine de l'atrophie du testicule qui devient plus petit" explique le médecin.
  • Troubles de la fertilité : "On ne sait pas trop quels sont les mécanismes à l'origine d'une hypofertilité post-traumatique à l'heure actuelle".
  • Abcès scrotal ou testiculaire par infection de l'hématome.
  • Douleurs séquellaires et rarement dysfonction érectile.

La torsion du testicule

Une torsion d'un testicule correspond à la torsion du cordon spermatique qui relie le testicule au reste de l'appareil génital "Chez un patient présentant des anomalies de fixité du testicule, la torsion du cordon spermatique peut-être post-traumatique. Le cordon spermatique qui contient notamment les vaisseaux testiculaires, s'enroule sur lui-même et coupe l'arrivée du sang dans le testicule, avec un risque de nécrose" décrit le médecin. Lorsqu'une torsion du testicule est évoquée, il faut agir en urgence afin d'éviter la nécrose du testicule et sa perte fonctionnelle." L'intervention chirurgicale doit être faite dans les 6 heures pour pouvoir sauver le testicule en détordant le cordon spermatique" insiste le Dr Cortes. Toute douleur du testicule nécessite donc l'avis d'un médecin en urgence afin d'éliminer le diagnostic de torsion du testicule.

Quel impact sur la fertilité ?

Si le traumatisme n'est pas rapidement pris en charge, l'atrophie testiculaire ou sa dégénérescence par défaut de vascularisation, peuvent aboutir à une diminution de la fertilité, même si un seul des deux testicules est atteint. "Les testicules sont rarement fonctionnels en même temps sur la production des spermatozoïdes. Quand l'un des deux est touché, il arrive que l'autre prenne le relais mais ça n'est pas systématique. Il peut y avoir d'autres anomalies qui font que la fertilité n'est pas rattrapée par l'autre testicule" explique le Dr Cortes.

Que faire en cas de choc sur un testicule ?

L'application d'une poche de glace et la prise d'un antidouleur peuvent être efficaces pour soulager la douleur.

Quand consulter en urgence ?

"Si la douleur persiste, qu'il y a un œdème et/ou une plaie, il est impératif de consulter un médecin rapidement" insiste le Dr Cortes.

Traitements

Les techniques d'imageries médicales ne sont pas toujours très efficaces au niveau des testicules. "Les lésions sont parfois difficilement identifiables à cause de la présence de nombreux échos parasites et de la douleur du patient, explique le spécialiste. Il est donc
très souvent nécessaire d'explorer chirurgicalement afin de trouver la lésion et de la traiter." 
Il y a deux types de traumatismes des testicules :

  • Les traumatismes fermés des bourses (largement majoritaires) : il n'y a pas de plaie, mais il peut y avoir un saignement entre le testicule et la paroi interne du scrotum, appelé hématocèle. "En l'absence d'hématocèle ou de grosse bourse, on propose une imagerie testiculaire afin de voir si le traumatisme est bénin, ou si le testicule est abimé, auquel cas une exploration chirurgicale s'impose, insiste le Dr Cortès, en cas d'hématocèle, une exploration chirurgicale est nécessaire."
  • Les traumatismes ouverts : en cas de plaie ouverte du scrotum, il faut impérativement une exploration chirurgicale.

Merci au Dr Louis Cortes, médecin généraliste à Paris.

Santé de l'homme