Sécheresse de la peau : causes, symptômes, que faire ?

Tiraillements, desquamations, démangeaisons, rougeurs... Que faire contre la sécheresse de la peau ? Quelles sont ses causes et comment la soigner ? Avec des crèmes émollientes ou de la photothérapie ? Quels sont les bons gestes ?

Sécheresse de la peau : causes, symptômes, que faire ?
© Shao-Chun Wang - 123RF

Causes de sécheresse de la peau

La sécheresse de la peau (sécheresse cutanée ou xérose cutanée) est un symptôme relativement fréquent. Sa prévalence au niveau mondial est estimée de 29 à 85% selon les études. "On peut donc estimer qu'un tiers de la population a la peau sèche", révèle d'emblée le Pr Julien Seneschal, professeur de Dermatologie dans le service de Dermatologie de l'Adulte et de l'Enfant au CHU de Bordeaux et membre de la Société Française de Dermatologie (SFD).

La sécheresse cutanée peut avoir des causes multiples :

  • la xérose sénile (peau sèche de la personne âgée)
  • la xérose congénitale (ichtyoses)
  • des pathologies cutanées chroniques (eczéma, psoriasis, dermatite atopique...)
  • des maladies générales comme le diabète, des troubles thyroïdiens, une insuffisance rénale...
  • des traitements (Statines, diurétiques, certaines chimiothérapies...)

Symptômes liés à la sécheresse de la peau

Les symptômes de la sécheresse cutanée sont assez hétérogènes. "Il peut s'agir d'une desquamation de la couche superficielle de la peau, d'un aspect rugueux de la peau" indique le Pr Julien Seneschal. Il peut y avoir des rougeurs sur la peau voire des plaques. "Ces symptômes de peau sèche sont souvent associés à un prurit (démangeaisons) et à une sensation de douleur, de brûlure" ajoute-il. 

Schéma peau sèche
Schéma des différences entre une peau hydratée et une peau sèche © Lin Shao-hua - 123RF

Sécheresse de la peau et démangeaisons : pourquoi ?

"La sécheresse cutanée est due à une altération de la barrière épidermique. Il y a des fibres sensitives au niveau de la peau. Celles-ci peuvent être sensibles à l'altération de la barrière cutanée, libérant ainsi des facteurs solubles, des médiateurs qui vont stimuler les fibres nerveuses cutanées et entraîner cette sensation de grattage", explique le dermatologue.

Il est recommandé d'utiliser de façon quotidienne une crème émolliente

Sécheresse de la peau à la ménopause 

"Dans le cadre de la ménopause, le climat hormonal qui se modifie peut entraîner une sécheresse cutanée de la peau et des muqueuses", informe le Pr Julien Seneschal. Pour traiter cette sécheresse cutanée, il est recommandé d'utiliser de façon quotidienne une crème émolliente. "Celle-ci contient de l'eau et hydrate la peau. Elle contient également des agents qui vont capter et retenir l'eau dans la peau. Cela permet de recréer une sorte de film imperméable", explique le dermatologue.

Sécheresse de la peau chez la personne âgée

Les personnes âgées sont plus à risque d'avoir la peau sèche car la peau vieillit comme tous les organes. "La peau est plus fine, la barrière cutanée est donc plus altérée" explique le dermatologue. Comme pour la xérose post-ménopausique, la xérose sénile est traitée avec l'application de crèmes émollientes au moins une fois par jour et idéalement autant de fois que nécessaire. Il est conseillé de privilégier des produits émollients sans parfum, sans substances allergisantes.

Sécheresse de la peau et maladies

La sécheresse de la peau peut être associée à des maladies dermatologiques comme l'eczéma, le psoriasis, la dermatite atopique mais aussi à des maladies générales comme le diabète, des troubles thyroïdiens, une insuffisance rénale...

Eviter les antiseptiques !

Que faire contre la sécheresse de la peau au quotidien ?

Le traitement de la sécheresse de la peau passe par l'application quotidienne de crème émolliente, au moins une fois par jour voire plusieurs fois par jour si nécessaire. "Les crèmes émollientes permettent de recréer la barrière cutanée qui est altérée, le film protecteur. C'est la seule solution pour améliorer l'état de la peau" explique le Pr Julien Seneschal. La photothérapie peut améliorer l'état de la peau chez certaines personnes, notamment chez celles dont la sécheresse cutanée est associée à un prurit.

Pour ne pas agresser la peau, il est recommandé de se laver avec des savons surgras, des huiles lavantes "qui ont aussi des vertus émollientes. Il convient aussi d'éviter les agents qui peuvent irriter la peau comme les antiseptiques par exemple, avoir une alimentation équilibrée, s'hydrater suffisamment (au moins 1.5 L d'eau par jour) et éviter le tabac"

Utilisez des produits très doux, comme des laits démaquillants ou des crèmes nettoyantes à base d'actifs naturels hydrants : beurre de karité, avoine, aloé vera... Certains savons contiennent des crèmes hydratantes ou des actifs protecteurs. Matin et soir, appliquez une crème hydratante très riche, protectrice et qui protégera votre épiderme. Après la douche ou le bain, n'hésitez pas à vous enduire le corps d'un lait hydratant ou d'huile, même en hiver, où on a tendance à oublier la peau de son corps ! N'oubliez pas non plus le contour des lèvres et de l’œil, zones fragiles sujettes au dessèchement.

Quand consulter ?

"Il est important de consulter un dermatologue car cela permet de vérifier qu'une sécheresse de la peau qui s'est installée progressivement ou s'est aggravée n'est pas le reflet d'une maladie inflammatoire chronique de la peau d'une maladie générale" recommande le Pr Julien Seneschal. Une consultation permet également d'avoir des conseils pour traiter la peau sèche, symptôme qui n'est pas à négliger surtout lorsque la xérose cutanée est associée à un prurit car l'impact peut être important sur la qualité de vie. "Un patient sur deux qui a une peau sèche et un prurit associé se plaint de troubles du sommeil" précise à titre d'exemple le dermatologue.

Merci au Pr Julien Seneschal, professeur de Dermatologie dans le service de Dermatologie de l'Adulte et de l'Enfant au CHU de Bordeaux et membre de la Société Française de Dermatologie (SFD).

Symptômes et questions diverses