Kinésiologue (kinésiologie) : c'est quoi, que fait-il ?

Peu connue du grand public, la kinésiologie puise ses origines dans les principes de la philosophie chinoise ainsi que dans la chiropractie. Elle propose différentes méthodes, particulièrement pour contrer le stress. Que fait un kinésiologue ? Quand consulter ? Combien ça coûte ?

Kinésiologue (kinésiologie) : c'est quoi, que fait-il ?
©  Javier Sanchez Mingorance-123RF

Définition

"La kinésiologie est une technique psycho-corporelle qui s'appuie sur la tonicité des muscles pour identifier stress, blocages et charges émotionnelles non évacuées, explique Thierry Waymel, kinésiologue et Président de la Fédération Française de Kinésiologie. Cette discipline permet d'interroger le corps à travers des tests musculaires précis. Ces derniers conduisent ensuite le praticien à identifier la source d'un mal-être ou de tensions (physiques, psychiques, émotionnelles, biochimiques, voire postural), de libérer la charge émotionnelle associée à l'élément stressant, puis de retrouver l'équilibre." La kinésiologie ne soigne pas au sens médical : elle n'est donc ni une médecine ni une thérapie. Elle accompagne le client à mieux gérer son stress.

Un kinésiologue ne pose pas de diagnostic.

Que fait un kinésiologue ?

Lors de la première séance, le kinésiologue met en place et clarifie le cadre de ses interventions : il aide la personne à définir son objectif de travail, à discerner ses critères de succès et ce qui le freine. Enfin, il réalise le test musculaire. "Les séances nécessitent un engagement de la personne, aider en cela par le kinésiologue qui posera ses questions à voix haute, fera remarquer la réponse au test musculaire, de sorte que la personne soit bien consciente qu'il s'agit d'un dialogue avec elle-même", précise Thierry Waymel. En revanche, un kinésiologue ne pose pas de diagnostic : il ne traite pas, ne guérit pas, ne soigne pas. Il ne se substitue jamais à une autorité médicale. Il reçoit des clients et n'incite jamais à arrêter un traitement médical. Enfin, il n'est pas prescripteur.

Comment devenir kinésiologue ?

La kinésiologie n'est pas réglementée. Tout le monde peut devenir kinésiologue. "La Fédération Française de Kinésiologie créée en 1992, structure la profession et impose à ses adhérents d'avoir suivi une formation d'au moins 600 heures de face à face pédagogique dans l'une des écoles affiliées, et de signer un code éthique ainsi qu'un code de déontologie", indique notre expert. Les principes de la kinésiologie sont en France très utilisés par les kinésithérapeutes ainsi que par les spécialistes de la médecine sportive. 

Quand consulter ?

La kinésiologie s'adresse à ceux qui vivent un stress qui les déséquilibre. La kinésiologie peut être pratiquée à titre préventif.

Bienfaits de la kinésiologie

"La kinésiologie œuvre au travers de trois principes qui constituent l'être humain : le domaine structurel (muscles, os, organes, ...), biochimique (métabolisme, nutrition, relation à l'environnement, ...) et psychique (émotions, stress, croyances, ...), explique le kinésiologue. L'idée est de favoriser les mouvements entre ces domaines, stimulant ainsi l'homéostasie de chacun d'eux."  Les motifs de consultation sont variés : deuil, divorce, stress, manque d'estime de soi, troubles du sommeil, déprime, projet de bébé, réussir un examen, prise de poids, burn-out, s'exprimer en public, phobies, apprentissage scolaire ou professionnel...

Techniques

Différentes solutions sont proposées en cours de séance. "Ce peut être des points d'acupression, une stimulation de points réflexes, des mouvements oculaires, la libération émotionnelle, explique l'expert. Les bénéfices sont ensuite évalués par des tests musculaires
puis ancrés. Ces 4 étapes sont nécessaires à l'ancrage des équilibrations. Durant toute séance, le consultant est toujours habillé et conscient ; il participe d'ailleurs à la compréhension de ses blocages."

Prix et remboursement

Pour une séance, comptez en moyenne 60 euros pour une heure. La kinésiologie n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Cependant, certaines mutuelles remboursent parfois cette technique : n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre organisme. Pour trouver un kinésiologue, adressez-vous aux fédérations nationales ou faites confiance au bouche à oreille.

Merci à Thierry Waymel, kinésiologue et Président de la Fédération Française de Kinésiologie.

Professionnels de santé