Comment bien choisir une mutuelle santé ?

Avant de souscrire une mutuelle santé, il convient de définir vos besoins et de bien regarder les garanties et les niveaux de remboursement proposés. Mode d'emploi pour bien la choisir.

Comment bien choisir une mutuelle santé ?
© Richard Villalon - 123RF

Avoir une mutuelle santé : est-ce obligatoire ?

Rien ne vous oblige à prendre une mutuelle santé. Alors, à quoi sert-elle ? La Sécurité Sociale ne rembourse qu'une partie des frais de santé, par exemple 70% d'une consultation d'un médecin généraliste à 25 € ou d'un spécialiste conventionné secteur 1 à 30 €. Le reste de la somme n'est pas pris en charge. Les honoraires libres, les soins dentaires et optiques augmentent les sommes restant à la charge des assurés. Le rôle des complémentaires santé est notamment de compléter la prise en charge en remboursant tout ou partie des frais qui n'ont pas été remboursés par le régime obligatoire. Actuellement, 5%de Français, soit environ 3 millions de personnes, ne possèdent pas de complémentaires santé, ce qui les empêche d'accéder aux soins. "Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à se tourner vers la CMU, recommande le Dr Monique Quillard, médecin généraliste. La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est une protection santé gratuite. Elle est attribuée sous conditions de résidence et de ressources. Pour la demander, un dossier est à constituer (formulaires et justificatifs). Une fois attribuée, la CMU-C est accordée pour un an. Le renouvellement doit être demandé chaque année".

Assurance et mutuelle

Deux types de structures proposent leurs services : les assurances régies par le code des assurances sont des entreprises commerciales recherchant avant tout la rentabilité, et les mutuelles, organismes non lucratifs, régies par le code de la mutualité et fonctionnent sur le principe de la solidarité.

Comparer et négocier les tarifs

Les tarifs peuvent varier considérablement : il ne faut donc pas hésiter à comparer les devis de différentes mutuelles et de les adapter à vos besoins... La consultation d'Internet permet de nombreux choix. N'hésitez pas à y passer du temps, vous pourrez faire des économies importantes. Pour vous y aider, vous pouvez également avoir recours à des comparateurs de mutuelles santé en ligne : vous indiquez vos priorités pour accéder à des offres adaptées à vos besoins.

Établir un bilan de sa consommation de soins

Avant de vous lancer, faites un point sur vos besoins et vos consommations de santé en prenant en compte :

  • Le nombre de médecins, généralistes et spécialistes consultés chaque année
  • La consommation des médicaments et des soins complémentaires (kinésithérapie, ostéopathie, psychologue, psychanalyste…)
  • L'âge du ou des assurés : certains organismes proposent des tarifs augmentant selon l'âge, en général à chaque changement de décennie, ou tous les 5 ans.
  • Le recours aux soins dentaires : orthodontie, prothèses…
  • Le recours aux soins d'optique : lunettes, lentilles

Prévoir la nécessité d'une hospitalisation

En cas d'hospitalisation, vérifier :

  • La durée du remboursement lors d'une hospitalisation.
  • La prise en charge du forfait hospitalier.
  • La prise en charge des éventuels dépassements d'honoraires.
  • La prise en charge d'une chambre particulière.
  • Les tarifs pris en charge dans une clinique.

Questionnaires de santé

Ils ne sont pas toujours obligatoires. Choisir une complémentaire santé qui ne demande pas de questionnaire de santé pouvant donner lieux à des exclusions ou des surprimes.

Délais de carence

Le délai de carence correspond à la période pendant laquelle certains remboursements ne sont pas pris en compte. Choisir une mutuelle qui n'applique pas de délai de carence.

Tiers payant

S'assurer que la mutuelle applique le tiers payant. Le tiers payant pharmaceutique évite de faire l'avance des frais de médicaments.

Rapidité du remboursement

Certaines mutuelles remboursent en quelques jours d'autres à la fin du mois en cours. C'est à point à vérifier.

Regarder les soins non remboursés par la Sécurité Sociale

Certains soins ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale : c'est le cas de séances d'ostéopathie, de diététique ou encore de psychothérapies. "En revanche, certaines mutuelles proposent, sur factures, d'en rembourser une partie ou de faire un forfait annuel. Si vous avez usage de ces thérapies, c'est un point à vérifier également", recommande le Dr Quillard.

Autres soins couverts

Des vaccins, certains traitements pour l'impuissance, substituts nicotiniques pour arrêter de fumer… peuvent être pris en charge par votre mutuelle santé. Certaines entreprises imposent à leurs salariés une mutuelle dont ils assurent une partie du remboursement. Les conditions offertes aux salariés sont en général avantageuses.

Merci au Dr Monique Quillard, médecin généraliste.

Droits et démarches