Détecter un mensonge : geste, regard, parole, comment faire ?

Qui n'a jamais omis sciemment tout ou une partie de la vérité ? La capacité de mentir apparaît généralement dès l'enfance.Comment le détecter, que ce soit par les gestes, le regard ou la parole ? Les réponses d'Audrey Imbs, psychologue clinicienne et psychothérapeute TCC.

Détecter un mensonge : geste, regard, parole, comment faire ?
© vchalup

Quels sont les signes du mensonge sur le visage ?

Lorsque nous mentons, nous sommes traversés par des émotions qui vont générer des réactions physiologiques incontrôlables. Sur le visage, ces signes sont, par exemple, la dilatation des pupilles occasionnée par l'effort mental. Leur mouvement est conditionné par le système nerveux et par les émotions. Cela est néanmoins complexe à observer à l'œil nu en raison de la durée brève. Les expressions faciales telles que les expressions subtiles peuvent aussi être des indicateurs. Elles consistent à contrôler les expressions du visage pour masquer le mensonge et s'expriment notamment par le fait de le figer volontairement. Selon certaines études, les micro-expressions - des expressions furtives qui durent moins d'une demi-seconde - traduisent elles-aussi une émotion cachée et un mensonge. "Une tête penchée, un air hautain, un menton relevé et des lèvres pincées ont aussi souvent été assimilés à des signes d'un mensonge" complète Audrey Imbs, psychologue avant de préciser que "ces mimiques ne sont pas propres aux mensonges". Attention donc aux conclusions hâtives. Si certaines variations sont observées, il ne faut pas non plus conclure qu'elles sont forcément liées au mensonge. "Il n'y a pas de règles en la matière. Certaines personnes peuvent sembler adopter des mimiques de mensonge alors qu'elles ne mentent pas quand d'autres vont proférer des mensonges inventés de toute pièce sans qu'aucune manifestation ne soit perceptible" souligne Audrey Imbs. 

Comment détecter un mensonge dans le regard ?

On dit souvent que le regard reflète nos émotions. Et nos mensonges aussi ! Au niveau du regard, ils peuvent s'exprimer par un ralentissement du clignement des paupières. Si initialement ce réflexe permet d'humidifier le globe oculaire, lorsqu'une personne ment, le clignement traduit l'émotion intense. Lorsque nous omettons la vérité, le regard peut également être fuyant. "Il ne se fixe ou au contraire peut être très fixe". Une nouvelle fois, gare aux idées reçues et aux stéréotypes. "Ce que vous pourrez détecter, ce sont des signes d'anxiété, de culpabilité ou de honte qui traduisent un malaise" précise Audrey Imbs. Pour la professionnelle, "il serait dangereux et vecteur de méfiance de considérer que, parce qu'on repère ces signes, il s'agit forcément d'un mensonge. Et les meilleurs menteurs, c'est-à-dire ceux qui mentent le plus souvent, sont généralement ceux pour lesquels il y a le moins de manifestations de cet ordre".

Comment détecter un mensonge par les gestes ?

Notre posture informe sur nos intentions et notre attitude

Comme le regard et les expressions faciales certains gestes peuvent indiquer un mensonge. Dans ce cadre, observer la posture est intéressant car elle informe sur nos intentions et notre attitude. Un changement de posture (contraction, retrait...) peut illustrer une émotion négative et un mensonge potentiel de même qu'un manque de cohérence entre ce que nous disons et la posture associée. "Transpirer, se balancer d'un pied sur l'autre... " sont des signes d'anxiété qui une nouvelle fois peuvent traduire le mensonge. L'agitation motrice, se gratter le bout du nez, se toucher le cou, les oreilles ou fermer les poing sont d'autres alertes.

Comment détecter un mensonge par la parole ?

Pour la psychologue, détecter un mensonge par la parole n'est pas évident. Certains signes peuvent tout de même alerter.  "Couper court à une conversation, changer de sujet, répondre de façon vague et abstraite à des questions précises..." sont des éléments qui sont parfois observés dans cette situation, détaille la psychothérapeute.

Comment détecter un mensonge par SMS ?

Selon une étude de chercheurs de l'université Brigham Young (aux États-Unis) parue dans la revue ACM Transactions on Management Information Systems en 2013 lorsque nous mentons par SMS, cela est susceptible de se voir ! Mais ce n'est pas simple car dans cette configuration, difficile d'analyser une expression faciale ou une posture. D'après ces travaux, plus les messages sont courts et plus ils mettent du temps à arriver (car nous réfléchissons plus avant de l'envoyer), plus ils sont susceptibles de contenir un mensonge. De même que les réponses se feraient également en plusieurs messages. En revanche, soulignent les chercheurs de cette étude, le ton employé ainsi que les expressions habituellement utilisées ne changent pas ! Des conclusions que nuance la psychologue. Selon elle, "détecter le mensonge par SMS est pour l'heure illusoire" car "la communication écrite se départit de toute ponctuation. Elle est nettement plus neutre qu'un échange en face à face. Et donc, soumise à toutes les interprétations".

Merci à Audrey Imbs, psychologue clinicienne et psychothérapeute TCC, spécialisée chez l'enfant et l'adolescent.

Travail sur soi et conseils psy pour le quotidien