Oignon ou bulbe : photos, que faire en cas d'intoxication ?

Parmi les plantes les plus fréquemment confondues et/ou à l'origine des cas d'intoxication les plus graves, il y a les bulbes des plantes à ne pas confondre avec les oignons alimentaires, l'ail ou encore l'échalote.

Oignon ou bulbe : photos, que faire en cas d'intoxication ?
© Bulbes de fleurs, impropres à la consommation / Africa Studio - stock.adobe.com

L'Anses et les Centres antipoison recensent en moyenne 250 cas par an de confusion de plantes toxiques avec des plantes comestibles aux conséquences pouvant être graves, voire mortelles. Parmi les confusions les plus fréquentes : celle des bulbes de plantes confondus avec l'oignon, l'ail, ou l'échalote, informe l'Anses. Par "bulbe", on entend les plantes vendues ou ramassées sous forme de bulbes : narcisse, jonquille, iris, glaïeul, tulipe, jacinthe, amaryllis, crocus… Entre 2012 et 2018, 210 confusions de ce type ont été recensées en France. Les bulbes se conservant facilement, des confusions sont décrites tout au long de l'année calendaire, principalement en automne et en hiver. En 2012, une intoxication collective de 11 personnes ayant consommé par erreur des tiges et bulbes de narcisse (non fleuri), vendus sans information spécifique sur un étal à côté de ciboulette et d'oignons chinois, avait été signalée au Royaume-Uni.

Photo : comment ne pas confondre un bulbe de plante et un oignon ?

Ci-dessous une photo montrant à gauche un bulbe de plante non comestible et à droite un oignon comestible.

Photo de bulbe non comestible et d'oignon comestible
Photo de bulbe non comestible et d'oignon comestible © Anses

Quels sont les symptômes quand on a mangé un bulbe au lieu d'un oignon ?

Les symptômes sont principalement digestifs : douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhée. Peuvent aussi survenir des vertiges, tremblements, maux de tête et forte transpiration.

Que faire si on a confondu un bulbe de plante et un oignon ?

Il est recommandé de cesser immédiatement de manger si la plante a un goût inhabituel ou désagréable. Si des symptômes sévères se manifestent, contacter le 15, le 112 ou le 114 pour les sourds ou malentendants. Dans tous les autres cas, il faut appeler le Ccentre antipoison ou consulter rapidement un médecin.

Alimentation et maladies