Maladie de Cadasil : c'est quoi, diagnostic, durée de vie

"Maladie de Cadasil : c'est quoi, diagnostic, durée de vie"

Cadasil est une maladie des petits vaisseaux du cerveau d'origine génétique qui provoque la survenue de petits infarctus dans le cerveau, parfois à l'origine d'AVC. Elle réduit l'espérance de vie. Un ex-candidat de l'émission "L'amour est dans le Pré", Mathieu en est atteint.

La maladie de Cadasil (Cerebral Autosomal Dominant Arteriopathy with Subcortical Infarcts and Leukoencephalopathy) est une maladie génétique qui touche le cerveau et réduit l'espérance de vie. Un ex-candidat de l'émission "L'amour est dans le Pré", Mathieu (à droite sur la photo ci-dessus) en est atteint tout comme son père avant lui : "J'ai bientôt 47 ans et, en théorie, l'espérance de vie des malades de Cadasil est de 62 ans. Je souffre de bipolarité. J'ai un risque sur trois de faire un AVC à partir de 45 ans et une chance sur six que cela survienne la nuit", a-t-il raconté à nos confrères de Closer en juillet 2022, Pourtant "je ne me suis jamais senti aussi bien. Sans Cadasil, je n'aurais jamais osé vivre aussi pleinement. Paradoxalement, ma maladie est à la source des plus grands bonheurs de ma vie", a-t-il conclu.

Définition : c'est quoi la maladie de Cadasil ?

Cadasil est une maladie génétique qui touche les petits vaisseaux sanguins du cerveau. Elle est due à des mutations particulières du gène NOTCH 3, qui code pour une protéine située à la surface de certaines cellules, et plus particulièrement des cellules musculaires de la paroi des petits vaisseaux du cerveau, qui assurent le maintien de leur tonus et de leur capacité à se contracter. "Cette protéine s'accumule dans la paroi du vaisseau au cours du temps, ce qui réduit leur capacité à se dilater et entraîne une mauvaise irrigation de certaines zones cérébrales (surtout les plus profondes), et favorise la survenue de petit infarctus cérébraux, parfois responsables d'accidents vasculaires cérébraux (AVC). Cela peut conduire à une dégradation progressive de l'état moteur et cognitif des sujets pouvant aboutir parfois à un état de handicap très grave. La maladie de Cadasil est la plus fréquente des maladies génétiques des vaisseaux et touche aussi bien les femmes que les hommes", développe le Pr Hugues Chabriat, qui a participé à la découverte de la maladie de Cadasil, avec les Pr Marie Germaine Bousser, Elizabeth Tournier Lasserve et Anne Joutel, en 1996. Cette découverte a été couronnée par le plus grand prix en neurosciences, le Brain Prize en 2019. 

Elle serait présente chez 1 sujet sur 400 dans la population générale

Quelle est la cause de la maladie de Cadasil ?

La maladie de Cadasil est due à différentes mutations du gène NOTCH 3 situé sur le chromosome 19, gène codant pour une protéine (jouant le rôle de récepteur à la surface des cellules musculaires des petits vaisseaux). Ce gène est impliqué dans la formation des vaisseaux sanguins et leur fonctionnement. "Tous les mécanismes à l'origine de la maladie ne sont pas encore connus mais l'on sait aujourd'hui que la mutation responsable de CADASIL pourrait être fréquente et conduire à des formes moins sévère et non diagnostiquée de la maladie, elle serait présente chez 1 sujet sur 400 dans la population générale", précise le neurologue.

Quels sont les symptômes de la maladie de Cadasil ?

En raison du déficit de l'irrigation du cerveau, des lésions s'accumulent dans le tissu cérébral au cours du temps et peuvent provoquer différents symptômes, qui varient d'une personne à une autre. La maladie de Cadasil se traduit par la survenue inhabituellement fréquente de crises de migraine avec aura, c'est-à-dire précédées de troubles de la vision, ou de la sensibilité progressifs et durant quelques minutes. Mais aussi par des AVC, pouvant entraîner une paralysie du bras, une hémiplégie ou encore une gêne pour parler. "Avec le temps surviennent un ralentissement intellectuel et des troubles de l'équilibre. Lorsque la maladie est à un stade avancé, le sujet éprouve des difficultés pour se déplacer et au stade ultime, il peut devenir grabataire", détaille le spécialiste.  

Comment se pose le diagnostic de la maladie de Cadasil ?

En présence de symptômes évocateurs, d'une histoire familiale, une IRM peut être effectuée pour déceler la présence de lésions évoquant le diagnostic. Le diagnostic sera ensuite confirmé par un test génétique. 

Quel est le traitement de la maladie de Cadasil ?

Pour l'heure, il n'existe pas de traitement spécifique permettant de guérir la maladie ni de stopper son évolution. "Actuellement, des neuroprotecteurs sont testés et certains laboratoires commencent à envisager d'utiliser de nouveaux outils de génétique pour modifier l'expression du gène NOTCH3" dans la paroi du vaisseau, indique le Pr Hugues Chabriat.

Quel est l'espérance de vie en cas de la maladie de Cadasil ?

La sévérité de la maladie est fonction de l'accumulation de petits infarctus dans le cerveau et de la localisation de la mutation. Les formes de la maladie sont très variables. Certaines personnes se portent bien après 60 ans et d'autres peuvent être gravement atteintes à 50 ans. Des facteurs extérieurs, comme le tabagisme ou l'hypertension artérielle, semblent aggraver la maladie. On sait aussi que les femmes semblent avoir une évolution moins rapide que les hommes, peut être en raison de facteurs hormonaux. 

Merci au Pr Hugues Chabriat, coordonnateur du centre de référence pour les maladies vasculaires rares du cerveau et de l'œil (CERVCO).