Hernie intra spongieuse : causes, traitement, est-ce opérable ?

Plus fréquente chez les adolescents, la hernie intra spongieuse désigne l'enfoncement d'un disque intervertébral à l'intérieur de la vertèbre sus ou sous-jacente. Quels sont les symptômes ? Les traitements ? La chirurgie ? Peut-on travailler avec ? Le point avec le Dr Stéphan Pavy, rhumatologue.

Hernie intra spongieuse : causes, traitement, est-ce opérable ?
© yodiyim - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une hernie intra spongieuse ?

La hernie intra-spongieuse désigne une saillie d'un disque intervertébral à travers le corps de la vertèbre située sous elle. Pathologie rare, elle atteint donc la colonne vertébrale fréquemment dans le cadre de l'évolution de la maladie de Scheuermann aussi appelée épiphysite vertébrale douloureuse des adolescents. L'aplatissement des vertèbres dans cette maladie permet la formation de ces hernies qui sont visibles à la radiographie du rachis vertébral. "Intra spongieuse signifie à l'intérieur de l'os spongieux. C'est une notion qui relève davantage de l'imagerie que de la pathologie clinique. On ne peut pas parler véritablement de maladie mais plutôt d'une anomalie morphologique, découverte la plupart du temps de manière totalement fortuite à l'occasion d'un scanner ou d'une IRM", nuance le Dr Stéphan Pavy, rhumatologue. 

Colonne vertébrale lombaires
Colonne vertébrale (nom des lombaires) © designua - 123RF

Hernie intra spongieuse L2-L3 ou L3-L4

"Une hernie intra-spongieuse peut être retrouvée à tout étage du rachis vertébral (cervical-dorsal-lombaire)", explique le rhumatologue. Lorsqu'on parle de hernie intra spongieuse L2-L3, cela signifie qu'elle se situe entre la 2e vertèbre lombaire (L2) et la 3e vertèbre lombaire (L3). Lorsqu'on parle de hernie intra spongieuse L3-L4, cela signifie qu'elle se situe entre la 3e vertèbre lombaire (L3) et la 4e vertèbre lombaire (L4).

Causes : déficit de croissance, ostéoporose, spondylodiscite...

La hernie intra spongieuse est souvent visible dans la maladie de Scheuermann (altération de la colonne vertébrale qui apparaît à l'adolescence). "Plus exactement, il s'agit d'un déficit de la croissance chez les adolescents qui se manifeste par des anomalies au niveau de la croissance osseuse des vertèbres et du rachis, ce qui donne un aspect irrégulier des vertèbres, indique le Dr Pavy. La hernie intra spongieuse peut aussi témoigner d'autres processus. Par exemple, s'il y a une vertèbre qui s'est fragilisée et fracturée sur sa partie supérieure, il y a un morceau de disque qui peut rentrer dans la vertèbre, c'est ce que l'on appelle la hernie intra spongieuse. Cela peut également être le cas dans l'ostéoporose ou lors d'une infection bactérienne du disque (spondylodiscite)"

Symptômes

Ces hernies sont responsables de douleurs, et la déformation des vertèbres qui en découle peut être à l'origine d'une cyphose dorsale (exagération de la courbure naturelle située en haut du dos) séquellaire en fin de croissance. "Généralement, la hernie intra spongieuse n'entraîne pas de symptômes particuliers parce qu'elle ne vient pas toucher une structure qui elle, est sensible. Elle n'est donc pas responsable de douleur, sauf si la cause de cette faiblesse de la vertèbre est douloureuse, c'est-à-dire s'il y a une fracture", corrige le rhumatologue.

Diagnostic : quand faire une IRM ?

La hernie est souvent découverte par hasard chez un patient qui se plaint de douleurs.

"On ne fait pas d'IRM pour une hernie intra spongieuse. La plupart du temps, celle-ci est découverte de manière totalement fortuite chez un patient qui a mal au dos et dont les douleurs s'intensifient avec le temps. Sur les radiographies, on ne voit pas grand chose alors on couple cet examen avec une IRM ou un scanner du rachis et c'est là que l'on va poser le diagnostic de hernie intra spongieuse", explique le Dr Stéphan Pavy.

Traitements : comment soigner une hernie intra spongieuse ?

En cas de cyphose, il faut faire une rééducation. 

"Il n'y a pas de traitement pour la hernie intra spongieuse, explique le rhumatologue. En l'occurrence, comme la hernie intra spongieuse n'est a priori pas responsable de douleurs particulières, il n'y a pas de traitement spécifique". Par contre, si ces hernies conduisent à une cyphose (dos rond) au moment de la croissance de l'enfant, la rééducation au minimum est nécessaire. Chez ces adolescents, il est recommandé de limiter la pratique de certains sports avec de forts impacts (tennis, basket, rugby, course à pied, sports de balle, trampoline, cross fit…) car ils ont tendance à tasser le dos. La natation est en revanche vivement recommandée, à condition d'éviter la brasse qui accentue la cambrure.

Est-ce opérable ?

"L'opération est indiquée uniquement en cas de cyphose importante et invalidante : on opère donc une conséquence possible mais rare. Généralement, cela se fait une fois la croissance terminée", remarque le rhumatologue.

Peut-on travailler avec une hernie intra spongieuse ?

"On peut tout à fait travailler avec une hernie intra spongieuse car, rappelons-le, elle est souvent découverte de manière fortuite. Elle n'est pas reconnue comme une maladie professionnelle", observe le Dr Stéphan Pavy.

Merci au Dr Stéphan Pavy, rhumatologue.

Rhumatologie