Ferritine : interpréter les résultats de son dosage sanguin

La ferritine est une protéine qui stocke le fer dans l'organisme. Mesurer sa concentration dans le sang permet de déceler une carence en fer.

Journal des Femmes Recherche https://sante.journaldesfemmes.fr/analyses-examens-operations/2423509-ferritine/ Papier Titre de la publication (59) Ferritine : interpréter les résultats de son dosage sanguin Image principale Respecter le ratio 3/2 Méta description et chapô de la publication (160 -165 caractères max.) La ferritine est une protéine qui stocke le fer dans l'organisme. Mesurer sa concentration dans le sang permet de déceler une carence en fer. Mots clés Analyses médicales Prise de Sang Ferritine Ajouter des mots clés UneFerSangPatioTCMHBas Associer la publication au sein de thématiques transverses. Les mots clés ajoutés seront également automatiquement linkés dans le contenu de la publication. Contenu de la publication

La ferritine est une protéine qui a un rôle clé dans le métabolisme : elle assure le stockage du fer dans notre organisme. Elle a donc une fonction de réserve et de détoxication du fer. Mesurer son taux dans le sang permet de déceler certaines anomalies sanguines. Pourquoi prescrire un dosage de la ferritine ? Comment bien interpréter les résultats de sa prise de sang ? Réponses. 

Qu'est-ce que la ferritine ?

La ferritine est une protéine présente dans notre organisme. Elle est très importante puisqu'elle assure le stockage du fer à l'intérieur de nos cellules, particulièrement celles du foie, de la rate, de la moelle osseuse, des muscles squelettiques. Doser cette protéine permet de connaître la quantité de fer présente dans notre corps et déceler, éventuellement, un déficit de cet oligo-élément. 

Pourquoi prescrire une analyse de la ferritine ?

Doser la ferritine permet donc de mesurer la quantité de ferritine dans le sang. Cet examen est prescrit par un médecin au cours d'une consultation médicale ou à l'hôpital, particulièrement pour les personnes dont le taux d'hémoglobine est anormal (lorsque les taux de TCMH et de CCMH sont anormalement bas ou anormalement haut). On pense alors que ces personnes sont possiblement anémiées et contrôler leur ferritinémie (teneur de ferritine dans le sang) permet d'identifier la cause de cette anémie. Pour identifier l'origine de l'anémie, le patient devra réaliser des examens complémentaires comme un dosage du fer sérique, de la transferrine ou de la sidérophiline, d'autres protéines assurant, elles, le transport du fer. On va doser la ferritine également chez les personnes potentiellement atteintes d'hémochromatose, une anomalie génétique qui se manifeste par une absorption et un stockage excessif de fer. Enfin, l'analyse de la ferritine permet également de surveiller l'efficacité d'un traitement prescrit lors d'une carence en fer ou d'une surcharge en fer. 

Comment se déroule l'examen ?

Le dosage de la ferritine consiste en un prélèvement sanguin via une prise de sang, que vous allez réaliser dans un laboratoire d'analyse médicale. La prise de sang doit se faire à jeun car le taux de lipides peut influer sur les résultats. Comme pour tout examen médical, n'oubliez pas de vous munir de votre ordonnance, de votre carte Vitale ainsi que de votre carte de Mutuelle. Le médecin réalise la prise de sang en vous mettant au préalable autour du bras un garrot pour que la veine soit plus visible. Généralement, le sang est prélevé au niveau du pli du coude. La prise de sang est indolore et rapide. A la sortie du laboratoire, vous pouvez manger et vivre normalement. Les résultats sont généralement envoyés par courrier ou mail (pour certains laboratoires) dans les 24 à 48 heures après. Quel que soit le résultat et même s'il apparaît comme normal selon les normes de référence, il est conseillé d'en informer le médecin-prescripteur afin qu'il vous oriente vers des examens complémentaires ou qu'il vous prescrive un traitement adapté. 

Dosage de la ferritine : quelles sont les normes ?

Attention, le taux normal de la ferritine dans le sang peut varier selon les techniques de laboratoire utilisées. Généralement, les valeurs de référence sont indiquées sur la feuille des résultats. Si elles ne le sont pas, votre médecin saura vous dire si vos résultats sont normaux ou interpellants.

  Taux sérique normal de ferritine
Homme  Entre 30 et 280 mg/L
Femme de plus de 50 ans Entre 30 et 280 mg/L
Femme de moins de 50 ans Entre 20 et 120 mg/L

Bon à savoir : le taux de ferritine peut diminuer au cours de la grossesse. 

Comment interpréter les résultats ? Que signifient-ils ?

  • Ferritine élevée : un taux de ferritine dépassant les 280 mg/L est considéré comme élevé : il s'agit d'une hyperferritinémie. Le patient a donc une surcharge en fer dans son organisme qui peut révéler plusieurs maladies : maladie inflammatoire comme de l'arthrite ou un lupus, d'une atteinte au pancréas, au cœur ou au foie, à certains types d'anémie, à une répétition de transfusions sanguines, à un alcoolisme chronique ou, plus rarement, à des affections malignes comme un cancer du système lymphatique ou une hémochromatose (généralement, le taux est supérieur à 1 000 mg/L)
  • Ferritine basse : un taux de ferritine bas inférieur à 30 mg/L est généralement le signe d'une carence en fer : il s'agit d'une hypoferritinémie. Cela peut venir d'une alimentation trop faible en fer, de pertes de sang trop importantes notamment lors des menstruations, des hémorragies hémolytiques chroniques ou gynécologiques, d'une grossesse ou de saignements dus à des ulcères, des hémorroïdes...

Traitements, alimentation... Comment améliorer son taux de fer ?

Lorsqu'on souffre d'une carence en fer, la solution est simple : il faut en absorber davantage. Bonne nouvelle, le fer se trouve en grande quantité dans les viandes rouges, le foie, les abats, les légumineuses comme les haricots blancs, les herbes aromatiques comme le persil, les fruits secs comme les noix. Votre médecin peut vous prescrire une supplémentation en fer par des médicaments. A l'inverse, certains médicaments peuvent faire baisser la surcharge en fer. En cas d'hémochromatose ou lorsque la ferritine est très élevée, il est possible de réaliser des saignées : une petite poche est utilisée pour prélever les échantillons de sang, nécessaires à une numération formule sanguine (NFS ou hémogramme qui permet de comptabiliser les éléments du sang) et un bilan caractéristique d'une anémie.   

Découvrir aussi : 

Contenu principal de la publication: Texte de 500 signes minimum Publication Status : Online Publié le : 04/02/2019 @ 18:8 Maj le : 04/02/2019 @ 18:08 Auteur : Anaïs Thiébaux Format AMP : Notifier les internautes : 0 Catégorisation Aurélie Blaize

Ferritine : interpréter les résultats de son dosage sanguin
Ferritine : interpréter les résultats de son dosage sanguin

Journal des Femmes Recherche https://sante.journaldesfemmes.fr/analyses-examens-operations/2423509-ferritine/ Papier Titre de la publication (59) Ferritine : interpréter les résultats de son dosage sanguin Image principale Respecter le ratio 3/2 Méta...

Autour du même sujet