Cholestérol et accidents cardiovasculaires : les femmes aussi Premier organe touché par l'excès de cholestérol : le cerveau

\r\n\t\t\t\"petit\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\t
Petit à petit le cholestérol se dépose et bouche le passage du sang : c'est l'accident vasculaire, le sang ne circule plus. \r\n\t\t\t\t\t © Diamond_Images - Fotolia \r\n\t\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\r\n\t\r\n","data":{"id":"863754","ext":"jpg","key":null,"type":"CMS","format":"0","align":"left","legend":"Petit \u00e0 petit le cholest\u00e9rol se d\u00e9pose et bouche le passage du sang : c'est l'accident vasculaire, le sang ne circule plus.","credit":"Diamond_Images - Fotolia","url":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/WR4Y9EeMYDa2ceQtlQ5fs3eJK_M=\/200x\/smart\/16278112e9c64d5d809cbe21ca612cef\/ccmcms-jdf\/863754.jpg","src":"\"petit","width":200,"height":215,"alt":"petit \u00e0 petit le cholest\u00e9rol se d\u00e9pose et bouche le passage du sang : c'est","url-zoom":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/WR4Y9EeMYDa2ceQtlQ5fs3eJK_M=\/200x\/smart\/16278112e9c64d5d809cbe21ca612cef\/ccmcms-jdf\/863754.jpg"}}@EOM@-->

Avoir trop de cholestérol dans le sang ce n'est pas bon pour sa santé, on le sait. Mais pourquoi exactement ? Les principaux organes touchés sont le cerveau, le cœur, les reins mais aussi les membres inférieurs. Dans tous les cas, le cholestérol agit de la même manière : lorsqu'il est présent en trop grande quantité, il se fixe tellement qu'il parvient à rétrécir puis boucher le passage du sang. C'est un accident vasculaire et l'organe touché n'est plus correctement irrigué.

Lorsqu'il s'agit du cerveau, des petits signes peuvent alerter : "Des vertiges, des moments de vision floue qui ne durent pas, des fourmis dans certains membres... surtout lorsqu'ils se répètent," détaille le Dr Dervaux. Car, à terme, le risque est de faire un accident vasculaire cérébral (AVC). En cas de paralysie soudaine de la bouche (hémiplégie) avec des difficultés à parler, aucune hésitation : il faut appeler les pompiers.

Au moindre doute, il faut consulter, surtout chez les femmes chez qui "les symptômes sont plus discrets que chez les hommes," alerte le Dr Dervaux.

Sommaire