Surveiller son poids et... Son tour de taille

Le tour de taille est tout aussi important que le poids. © Gina Sanders - Fotolia.com

Dans toutes les études, l'obésité est associée à des risques accrus de complications cardiovasculaires. On parle d'obésité lorsque l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30 kg / m². Pour le calculer il suffit de diviser le poids (en kg) par la taille au carré (en m).

Mais si l'obésité joue un rôle important, on sait aujourd'hui que c'est surtout la localisation de la graisse qui joue un rôle dans le risque cardiovasculaire, ainsi que le fait de cumuler un ensemble de petites anomalies métaboliques (trop de graisses et de sucre dans le sang, hypertension...). On appelle cela le syndrome métabolique.

Pour simplifier, la graisse située à l'intérieur du ventre est considérée comme "toxique" car elle fabrique un grand nombre de substances néfastes pour les organes. Ca peut être dans un premier temps, un petit diabète, une petite hypertension, un petit excès de triglycérides, une diminution du bon cholestérol... Bref, une série de petits problèmes, qui à terme, peuvent déboucher sur des pathologies cardiovasculaires.

Le tour de taille donne une indication de la quantité de graisses intra abdominale. Il ne doit pas dépasser 102 cm pour l'homme et 88 cm pour la femme.