1 : L'épilation ou le rasage intégral

Le rasage ou l'épilation intégrale augmente le risque d'infection et d'irritation. © Vladimir Gjorgiev - 123RF
L'été approche et vous êtes tentée par l'épilation intégrale du maillot ? "On peut toujours tester pourquoi pas ! Mais si on est sujette aux infections ou aux irritations, mieux vaut éviter et préférer une épilation du pubis moins importante, conseille la gynécologue. Attention particulièrement au rasage intégral qui comporte un risque infectieux (petits boutons purulents et abcès) et aux rasages trop réguliers qui détériorent la flore bactérienne naturelle au niveau de la peau et de la vulve." Rappelons que les poils pubiens protègent la vulve des infections. 
• Par précaution : utiliser un savon antiseptique (Septivon® ou Bétadine Scrub®) pour désinfecter au préalable la zone à raser. Après le rasage, l'idéal et de repasser un antiseptique (à l'extérieur, jamais à l'intérieur du vagin).