Ureaplasma urealyticum (mycoplasme) : qu'est-ce que c'est ?

Ureaplasma urealyticum est une bactérie de la famille des mycoplasmes. Présente en excès dans les voies génitales, elle traduit un déséquilibre de la flore vaginale et un risque d'infections chez la femme mais aussi chez l'homme. 

Définition

Ureaplasma urealyticum (UU) est une bactérie de la famille des mycoplasmes qui siège dans le vagin de manière normale. "Ce n'est pas la présence d'Ureaplasma urealyticum dans un vagin qui est dangereuse mais sa quantité. Quand le taux est élevé, cela signifie, non pas une infection, mais un déséquilibre de la flore vaginale. Dans ce cas, il faut rééquilibrer la flore avec des probiotiques, par exemple. Très rarement, quand la bactérie est très abondante chez la femme, l'homme peut développer une urétrite", explique le Docteur Jean-Marc Bohbot, andrologue et spécialiste des infections uro-génitales. Comme toutes les bactéries qui se développent en cas de déséquilibre de la flore vaginale, elles peuvent être associées à des infections des trompes utérines (salpingites) ou être un facteur de prématurité chez les femmes enceintes.

Transmission chez l'homme

Ureaplasma urealyticum se transmet par rapports sexuels lorsque la femme présente un déséquilibre de la flore vaginale. "Mais cette transmission est rare, contrairement à d'autres bactéries comme le gonocoque ou Chlamydia trachomatis" nuance le Docteur Bohbot.

Taux normal

On considère qu'un taux supérieur à 10 000 ucc/ml est anormal. "Il ne s'agit pas d'une infection à proprement parler mais d'un marqueur d'un déséquilibre de la flore vaginale" souligne le spécialiste.

Symptômes : pertes anormales, abondantes

Les manifestations d'Ureaplasma urealyticum sont quasi-inexistantes dans la plupart des cas, que la bactérie touche l'homme ou la femme. Toutefois, lorsque des symptômes apparaissent, ils peuvent se traduire par une inflammation de l'urètre (urétrite) chez l'homme. Chez la femme, la présence en quantité importante d'UU est un signe de déséquilibre de la flore qui s'accompagne parfois de pertes anormales et malodorantes.

Causes 

"Tout ce qui déséquilibre la flore vaginale : antibiotiques, toilettes vaginales, tabac ou encore modifications hormonales, favorise l'apparition de Ureaplasma urealyticum", précise le Docteur Bohbot.

Diagnostic

Le diagnostic est confirmé après prélèvements localisés. Chez la femme, le prélèvement vaginal permet de déceler la bactérie ainsi qu'un éventuel déséquilibre de la flore. Chez l'homme, il s'agit d'un examen d'urines ou de sperme. "Ces examens permettent, en outre, de déterminer la présence éventuelle d'autres germes, tels que Trichomonas, Chlamydiae ou Candida", note le spécialiste. 

Traitement

Chez la femme, les antibiotiques sont parfois utiles mais il est important de rééquilibrer la flore vaginale par des probiotiques par exemple. Chez l'homme, en cas de symptômes d'urétrite, un traitement antibiotique court est indiqué. En revanche, si l'homme ne ressent rien, il n'y a aucun traitement à envisager.

Merci au Docteur Jean-Marc Bohbot, andrologue et spécialiste des infections uro-génitales.

Ureaplasma urealyticum (mycoplasme) : qu'est-ce que c'est ?
Ureaplasma urealyticum (mycoplasme) : qu'est-ce que c'est ?

Sommaire Définition Transmission chez l'homme Taux normal Symptômes Causes Diagnostic Traitement Définition Ureaplasma urealyticum (UU) est une bactérie de la famille des mycoplasmes qui siège dans le vagin de...