François Mitterrand : un cancer de la prostate

François Mitterrand © MARY EVANS/SIPA
En 1992, l'opinion publique apprend que François Mitterrand vient d'être opéré d'un cancer de la prostate, probablement identifié à temps car sa santé est suivie de très près à l'Elysée. Quatre ans plus tard, et moins d'un an après la fin de son mandat, le Président de la République décède des suites de son cancer. A peine dix jours plus tard sort l'explosif ouvrage de Claude Gubler, "Le grand secret". L'ancien médecin personnel du président, limogé en 1995, y révèle que la maladie de Mitterrand avait en réalité était décelée... En septembre 1981, à peine six mois après son élection. Ce dernier a donc obligé le Dr Gubler à falsifier ses bulletins de santé. Le médecin déclare même qu'à ses yeux, en 1994, le Président n'était plus en état d'assurer ses fonctions.