Estime de soi : définition, manque, comment la développer ?

L'estime de soi désigne la façon dont nous nous considérons. Comment savoir si on en a ? Quels sont les facteurs qui influencent l'estime de soi ? Comment la développer ? Définition et clefs avec Amandine Ruas, thérapeute et Yann Hirsch, hypnothérapeute.

Estime de soi : définition, manque, comment la développer ?
© Wayhome Studio - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi l'estime de soi ?

L'estime de soi est la capacité à être conscient de ses forces, de ses valeurs, de ses atouts avec réalisme, pour être ensuite capable de les mobiliser dans les projets importants pour nous. "C'est aussi la capacité à aimer nos parts d'ombre, nos failles, nos moments de doute et de les accueillir sans les juger ou les critiquer" complète Amandine Ruas, thérapeute.

Comment savoir si on a une bonne estime de soi ?

Nous avons une bonne estime de soi lorsqu'on s'encourage, lorsqu'on se félicite pour ses réussites, lorsqu'on est capable de parler de soi positivement, de recevoir des compliments, de faire des compliments.

Selon Yann Hirsch, pour savoir si nous avons une bonne estime de soi il suffit de se poser les questions suivantes :

  • Est ce que j'ai le sentiment d'avoir moins de valeur que les autres ?
  • A peu près la même valeur que les autres ?
  • Au moins la même valeur que les autres ?

"Si on veut être plus précis, il existe des tests psychologiques tels que l'échelle d'estime de soi de Rosenberg". Ce test met en lumière le jugement ou l'évaluation que l'on fait de soi-même et de sa valeur personnelle. "Nous avons une bonne estime de soi lorsqu'on s'encourage plutôt que de nous houspiller, lorsqu'on se félicite pour ses réussites, lorsqu'on est capable de parler de soi positivement, de recevoir des compliments, de faire des compliments. A contrario, si on se dénigre, qu'on se parle mal dans sa tête ("je suis nulle, je ne suis pas à la hauteur, etc") alors c'est que l'estime de soi est instable ou basse" ajoute Amandine Ruas.

Quels sont les facteurs qui influencent l'estime de soi ?

Les relations parentales vont avoir une importance clé dans le sentiment de valeur que je m'accorde

L'estime de soi se forme au fur et à mesure des différentes étapes de la vie. "Elle peut donc aussi bien dépendre de ce qui se passe maintenant dans ma vie que de ce qui s'est passé dans mon enfance et mon adolescence. Ainsi les relations parentales vont avoir une importance clé dans le sentiment de valeur que je m'accorde. De même, le fait d'avoir été harcelé à l'école peut évidemment jouer négativement sur l'estime de soi" détaille Yann Hirsch, hypnothérapeute. L'enfance est donc une phase charnière de notre développement. "L'attention et la présence reçue des parents peut influencer l'estime de soi que nous ayons eu des parents qui nous ont valorisé, encouragé et félicité ou qui nous ont dénigré et rabaissé. Mais fort heureusement tout ne repose pas sur les parents et aucun parent n'est parfait" tempère Amandine Ruas. " C'est aussi ensuite, notre capacité, adulte, à développer un état d'esprit optimiste face à la vie, à oser sortir de sa zone de confort pour apprendre et explorer" complète la coach et thérapeute pour qui la façon dont à l'âge adulte nous traversons les obstacles de la vie renforce ou amenuise l'estime de soi.

Quels sont les bienfaits d'une bonne estime de soi ?

Avoir une bonne estime de soi joue impacte nos vies. "Elle permet d'avoir plus de courage pour traverser ses peurs ou d'oser passer à l'action en tentant de nouvelles choses et en initiant de nouveaux projets " détaille la thérapeute. Une estime de soi boostée influence aussi son rapport aux autres. On s'affirme auprès des autres, on ose dire non ou qu'on est pas d'accord, on s'autoriser à être soi même en groupe ou avec l'autre, liste Amandine Ruas. On s'autorise à réussir aussi ou à accéder aux instants de détente et de plaisir. On est plus doux avec nous même". Grâce à elle, nous vivons moins l'échec ou l'erreur comme une fatalité et nous sommes moins anxieux face aux aléas de la vie.

Quelles sont les causes d'un manque d'estime de soi ?

Les causes d'un manque d'estime de soi sont multiples. "Elles peuvent venir de l'enfance ou d'un environnement familial professionnel et amical qui nous dévalorise, nous critique et nous juge" explique la coach. Cela peut aussi prendre sa source dans des échecs ou des aléas de la vie traversés sans soutien ou encouragements. "Le fait de ne pas travailler sur soi même, et donc rester enfermé dans le cercle vicieux des pensées négatives et des jugements de soi-même" peut aussi être une cause. Sans compter la fierté. "Au-delà du côté agréable et du bonheur que cela crée, la fierté va souvent devenir une forme de motivation. Cette motivation est un excellent moteur pour accomplir ce que l'on souhaite dans la vie" complète Yann Hirsch.

Comment développer son estime de soi ?

Il est possible de développer son estime de soi en valorisant nos succès ou en apprenant à rebondir après un échec. "Apprendre à s'aimer, à se faire du bien, accepter que l'on mérite, transformer son dialogue intérieur, c'est-à-dire la façon dont on se parle, se juge, se critique et cesser de se comparer aux autres" sont d'autres voies pour Amandine Ruas. Selon elle, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner par un psychothérapeute (ou un coach) dans ces transformations ! "C'est important car elles demandent de transformer des automatismes parfois ancrés". 

Merci à Amandine Ruas, thérapeute et à Yann Hirsch hypnothérapeute

Psycho