Descente testiculaire : âge, anomalie, opération

La descente des testicules se fait de l'abdomen vers les bourses pendant la vie fœtale et jusqu'à l'âge de 6 mois en moyenne. Que faire en cas d'anomalie ou de testicule non descendu ? Quels sont les traitements ? Quand envisager une opération ? Explications du Dr Paula Borrego, chirurgien pédiatre, à Paris.

Descente testiculaire : âge, anomalie, opération
©  romrodinka - 123RF

Définition : qu'est ce que la descente testiculaire ?

Les testicules se forment durant la vie fœtale à l'intérieur de l'abdomen. "Ils effectuent une migration sous influence hormonale qui les amènent au fond de leurs bourses respectives en passant par l'aine, explique le Dr. Borrego. Celles-ci les protègent et les maintiennent à une température entre 34 et 36°". Ce phénomène de migration, aussi appelé "descente testiculaire", est essentiel à leur bon fonctionnement ainsi qu'à la reproduction. Seulement, il arrive qu'elle ne se fasse pas convenablement (pour un testicule, voire les deux). 

A quel âge descendent les testicules ?

La migration testiculaire commence dès le 2ème trimestre de grossesse. Si elle a le plus souvent lieu durant la grossesse, il peut arriver que celle-ci se produisent un peu après. "Le testicule non descendu est une situation fréquente : elle touche environ 3 à 5 % des nouveaux-nés à terme et 30 % des prématurés, précise le Dr. Berrego. Dans la moitié des cas, la migration se finalisera spontanément au cours des 6 premiers mois de la vie, parfois un peu plus tard, surtout en cas de prématurité. Si ce n'est pas le cas, une prise en charge chirurgicale est organisée avant l'âge de 1 an". 

Testicule mal descendu : quelles anomalies ?

Les causes sont multiples et pas encore toutes clairement identifiées. Sont évoqués :

  • Le retard de croissance intra-utérin
  • Un poids de naissance inférieur à 2,5 Kg
  • L'existence d'autres malformations génitales associées (hypospade)
  • Des facteurs génétiques multiples
  • Des perturbateurs endocriniens

"A noter qu'en cas de testicule non palpable, celui-ci peut être dans l'abdomen ou inexistant, car soit sa formation n'a pas abouti soit il s'est produit un accident de torsion testiculaire prénatale ou dans le mois qui a suivi l'accouchement", précise le Dr. Borrego.

Comment en faire le diagnostic ?

A la naissance, lors de l'examen clinique systématique avant la sortie de la maternité, la position des testicules est recherchée. Si le testicule n'est pas en place, de nouvelles évaluations seront faites régulièrement au moment des examens cliniques par le pédiatre ou le médecin traitant lors des premiers mois de vie. "En cas de persistance de la cryptorchidie, un premier rendez-vous avec un chirurgien pédiatre vers l'âge de 6 mois est recommandé pour organiser la prise en charge, indique le Dr. Borrego. Aucun examen complémentaire n'est nécessaire (échographie...)".

Quels sont les traitements ?

Le traitement est toujours chirurgical au bloc opératoire, sous anesthésie générale et en ambulatoire, sauf exception. "L'opération a pour but d'améliorer le processus de production des spermatozoïdes et de prévenir du risque de cancer du testicule non descendu", explique le chirurgien. 

Comment se passe l'opération ?

Selon les cas :
Pour un testicule palpable : une courte incision est pratiquée dans l'aine afin de libérer les adhérences empêchant la descente du testicule. Une hernie associée est systématiquement recherchée et traitée dans le même temps. Une seconde incision est pratiquée au niveau de la bourse pour y positionner et fixer le testicule.
Pour un testicule non palpable : l'intervention chirurgicale débutera par une laparoscopie (chirurgie mini-invasive de l'abdomen) exploratrice , afin de rechercher le testicule dans la cavité abdominale. "S'il est présent, le traitement sera fonction de sa position et de la longueur des vaisseaux qui le vascularisent", précise le Dr. Borrego.

Merci au Dr Paula Borrego, chirurgien-pédiatre, à Paris.

Santé de l'homme