Crise de la trentaine : symptômes, femme, homme, solutions

La crise de la trentaine peut survenir aussi bien chez les femmes que chez les hommes, mais elle se manifeste de façon différente. Quelle est sa définition ? Quels sont les symptômes typiques ? Comment de temps dure-t-elle ? Comment la surmonter ? Johanna Rozenblum, psychologue, répond au Journal des Femmes.

Crise de la trentaine : symptômes, femme, homme, solutions
© nd3000

C'est quoi la crise de la trentaine ? 

"La crise de la trentaine n'est pas une pathologie, c'est un état émotionnel transitoire qui a vocation à s'améliorer avec le temps" définit Johanna Rozenblum, psychologue. "C'est une forme de remise en question, un tiraillement entre ce que nous projetions de notre vie à 30 ans et le bilan, parfois acerbe, que l'on peut faire de notre vie réelle." 

Rupture, séparation : quelles sont les causes de la crise de la trentaine ? 

"La principale cause d'une crise de la trentaine réside dans le décalage entre la vie fantasmée et la réalité qui peut parfois susciter une forme de souffrance psychique" explique la psychologue. En somme, si à 30 ans, le bilan de votre vie n'est pas celui que vous vous imaginiez, cela peut déclencher une crise, une remise en question. "Selon l'impact du malaise, les personnes vont réagir différemment. Certains vont prendre de la distance et développer une forme d'acceptation lorsque d'autres passeront par une vraie remise en question qui pourra avoir des conséquences sur les sphères sociales, privées et professionnelles : une rupture, un changement total de travail…"

Quels sont les signes et symptômes ?

Il y a globalement deux manifestations classiques d'une crise de la trentaine selon Johanna Rozenblum :

  • Le repli sur soi, lorsque la tristesse ou la morosité sont au premier plan. 
  • Une forme plus théâtrale avec remise en question et prise de décisions, parfois excessives, comme par exemple plaquer son travail pour changer de pays et partir à l'inconnu sur un coup de tête ou rompre avant son mariage pour avoir le sentiment de rester libre.

Combien de temps ça dure ?

"La durée d'une crise de la trentaine dépend de la prise en charge de cette période particulière" indique la psychologue. "Se préoccuper de son bien-être et travailler à comprendre ce qui crée la souffrance permettra d'avancer en pleine conscience et de restaurer un équilibre émotionnel qui fera sortir de la crise plus rapidement." En effet, Johanna Rozenblum explique que lorsqu'on est dans le déni et que l'on ne perçoit pas les signaux qui indiquent une souffrance ou une grande remise en question, on ne travaille pas à comprendre se qui crée le malaise. "Les émotions négatives peuvent alors se chroniciser et le trouble s'installer. C'est en verbalisant avec un proche ou si besoin un psychologue, que l'on peut trouver un éclairage, une compréhension de ce que l'on traverse pour prendre les bonnes décisions et ne pas agir sur un coup de tête."

Quelles particularités chez la femme ?

La crise de la trentaine chez la femme n'est pas la même que chez l'homme. "Chez les femmes, la crise commence souvent par une période de doute et de bilan, parfois de perte de repère : ce qui semblait être évident ne l'est plus" explique la psychologue. "Il s'agit d'une prise de conscience du parcours de notre vie, et, chez la femme, on retrouve souvent des questions liées à la parentalité, à la maternité, ou à l'épanouissement professionnel."

Quelles particularités chez l'homme ?

Pour les hommes, c'est différent. "La crise de la trentaine est une première 'crise de la culture de la jeunesse' qui se traduit par la peur d'entrer subitement dans un monde d'adultes avec des responsabilités" explique Johanna Rozenblum. "Ainsi, certains hommes peuvent avoir l'impression de ne pas avoir assez profité de leur jeunesse, et décident donc de rattraper le temps perdu."

Quel test faire ? 

"Il n'y a pas de test psychométrique en psychologie car il ne s'agit pas d'un trouble mental" informe la psychologue.

Crise de la trentaine en couple : c'est quoi ? 

Il s'agit d'une crise de la trentaine ressentie par une ou deux personnes au sein d'un même couple. Elle a un impact dans le couple car elle amène à une remise en question de soi-même mais aussi de sa relation. "Ce qui peut causer la crise au sein du couple, c'est souvent le décalage entre ce que nous projetons de faire à l'avenir et la situation actuelle, ce qui amène à prendre des décisions pour s'accomplir tel qu'on l'envisage" explique Johanna Rozenblum. "Par exemple si l'un se projette dans la parentalité et dans la stabilité professionnelle tandis que l'autre envisage de voyager et remet à plus tard le désir d'enfant."

Comment surmonter une crise de la trentaine ? 

Sortir de la crise demande un travail sur soi-même, une introspection, qui peut se faire seul ou accompagné grâce à l'aide d'un psychologue. "Il faut d'abord faire le bilan pour comprendre ce qui ne nous convient plus, puis se demander de quoi on a besoin pour retrouver une forme d'épanouissement et être en adéquation avec ses projections dans l'avenir."

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue.

Psycho