Gonflement des testicules : causes, douleur, quels traitements ?

Les testicules, organes pairs et symétriques, peuvent gonfler. Souvent d'origine bénigne, ce gonflement de l'un ou des deux testicules doit amener à consulter un médecin, urologue ou andrologue, afin de vérifier qu'il ne s'agisse pas d'un cancer. Éclairage du docteur Muhieddine Khodari, chirurgien urologue au Centre Luxembourg à Paris.

Gonflement des testicules : causes, douleur, quels traitements ?
© woodoo007-123RF

Quelles sont les causes d'un gonflement des testicules ?

Moins généralisée que la palpation du sein chez la femme, l'auto-palpation des testicules devrait pourtant être pratiquée régulièrement afin de détecter une éventuelle dureté ou gonflement. Pour le Dr Muhieddine Khodari, chirurgien urologue au Centre Luxembourg à Paris "c'est important de dire aux patients de s'auto-palper sous la douche, il faut sensibiliser les hommes à cette pratique. Il ne faut pas sous-estimer une masse palpable, toute dureté ou asymétrie". Les causes d'un gonflement des testicules sont diverses.

Hydrocèle

Suite à un traumatisme ou à une infection passée inaperçue, une accumulation d'eau peut se faire dans les bourses, ce qui est appelé une hydrocèle. "C'est quelque chose d'assez fréquent et bénin, réagit le Dr Khodari. L'eau peut se trouver autour du testicule ou sous forme de kyste, sur le cordon spermatique."

Une fracture ?

Après une chute, une fracture : "Les traumatismes testiculaires peuvent entraîner une augmentation de la bourse, c'est souvent suite à un coup porté dans les bourses, une chute de vélo" détaille le docteur Khodari.

Après une chirurgie

Une vasectomie, une ablation de la prostate, une cure d'hernie inguinale : en post-opératoire, peut survenir un saignement comme pour toute chirurgie. L'opération du testicule peut en soi entraîner des complications, que ce soit une infection ou un hématome.

Hernie inguino-scrotale

L'urologue détaille : "Elle peut être tellement volumineuse et venir descendre tout le long du pli de l'aine en se manifestant par un gonflement de la bourse."

Quelles maladies peuvent cacher un gonflement des testicules ?

Le cancer des testicules

Bien que peu répandu avec 2200 nouveaux cas diagnostiqués chaque année en France, est la cause la plus grave et la plus urgente à éliminer. "Si le cancer des testicules est le premier cancer de l'homme avant 30 ans, il a un excellent pronostic, on en guérit à plus de 95 %" rappelle le médecin.

Les testicules sont deux organes de l'appareil reproducteur masculin. Chaque testicule mesure de 4 à 6 centimètres ; ils sont contenus dans une poche externe située à l'avant du périnée, appelée scrotum ou bourse. 

La varicocèle

Elle est l'une des causes les plus fréquentes et bénigne de gonflement des testicules. Il s'agit de veines dilatées du côté gauche le plus souvent, car la veine spermatique située à gauche ne se jette pas dans la grosse veine cave inférieure mais dans la veine rénale. Le sang reflue et provoque une varice. Le docteur Khodari explique l'incidence sur la fertilité de la varicocèle : "Le testicule est situé en dehors du corps car il fonctionne à 2 degrés sous la température corporelle ; entouré par la varice, il risque d'être réchauffé, ce qui impacte la qualité du sperme."

Une infection

"L'orchite est souvent accompagnée de fièvre, de signes urinaires comme des brûlures lors de la miction. L'infection entraîne un gonflement du testicule le rendant douloureux, chaud, inflammatoire" détaille le docteur Khodari. Cette infection, peut être due à des germes banals, ou à des germes sexuellement transmissibles, notamment aux chlamydias, aux gonocoques, et autres mycoplasmes.

Quels sont les symptômes ?

  • Gêne, sensation de pesanteur au niveau des testicules.
  • Gonflement ou irrégularité.
  • Dureté.
  • Douleur au moment de la miction.
  • Rougeur.
  • Démangeaison.
  • Testicule chaud.
  • Fièvre.

Dans quels cas est-ce douloureux ?

Un gonflement de l'un ou des deux testicules n'entraîne pas forcément de douleur, sauf s'il s'agit d'une cause infectieuse. La personne peut alors ressentir des douleurs au moment d'uriner.

Quand s'inquiéter ?

Un gonflement au niveau des testicules doit toujours faire l'objet d'une visite médicale. Le docteur Khodari insiste : "Le cancer du testicule n'entraîne pas de douleur : dès qu'il y a une asymétrie, une dureté, une irrégularité au niveau du testicule, il faut s'en inquiéter."

Qui consulter ?

Un andrologue (véritable gynécologue de l'homme) est le médecin spécialisé dans l'appareil génital de l'homme ou un urologue qui est le spécialiste de l'appareil génital et urinaire de l'homme et de la femme.

Quels examens faire ?

"Le médecin confirmera le diagnostic par un examen physique et demandera ensuite une échographie du contenu scrotal afin de confirmer la nature exacte de cette masse : si c'est inflammatoire, si c'est une varice, de l'eau ou un cancer… " explique le Docteur Khodari.

Traitements : comment soigner un gonflement des testicules ?

Le traitement mis en place sera adapté à la cause du gonflement. Un traumatisme testiculaire suite à un choc, aura tendance à se résorber tout seul, mais nécessitera une surveillance et parfois des anti-inflammatoires. Voici les différents traitements mis en place selon leurs origines :

  • Hydrocèle/kyste : Si elle est symptomatique, douloureuse, le spécialiste la retire par chirurgie.
  • Varicocèle : "Selon l'impact sur la fertilité et la douleur, une radio-embolisation peut-être proposée. Les médecins radiologues interventionnels peuvent venir boucher la varice par une petite intervention sous anesthésie locale ou bien le médecin urologue peut intervenir en ligaturant chirurgicalement la varice" commente le docteur Khodari.
  • Un cancer : Le traitement est tout d'abord chirurgical, avec une ablation totale du testicule. Selon la nature du cancer et son agressivité potentielle, l'intervention chirurgicale sera parfois complétée par une radiothérapie, une chimiothérapie ou une association des deux.

Merci au Dr. Muhieddine Khodari, chirurgien urologue.

Santé de l'homme