Crise de nerf : symptômes, comment la calmer ?

Tremblements, cris, larmes... Les manifestations de la crise de nerf peuvent être impressionnantes pour l'entourage. Valérie Sengler, psychanalyste, donne ses conseils pour calmer cet état au mieux chez l'adulte, le bébé, l'adolescent et la femme enceinte.

Crise de nerf : symptômes, comment la calmer ?
© avemario - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une crise de nerf ?

Cris, hurlements, pleurs, la crise de nerf est souvent spectaculaire pour l'entourage. Les médecins appellent cela un état de nervosité permanent ou un état d'agitation aiguë. "Il s'agit d'un terme générique. Cet état survient majoritairement chez les personnes avec un terrain favorable que ce soit celles qui présentent des troubles du sommeil, des troubles alimentaire ou qui sont soumises à une intense fatigue ou un stress énorme", détaille Valérie Sengler, psychanalyste à Paris et à Saint-Mandé. Cette crise de nerf est la manifestation d'un trop-plein, d'une surcharge émotionnelle. "Cet état d'agitation aiguë peut être comparé à une explosion", précise la psychanalyste.

Symptômes d'une crise de nerf

La crise de nerf survient majoritairement chez les femmes. Elle se manifeste par :

  • des cris,
  • des hurlements,
  • des pleurs,
  • des propos incohérents
  • parfois de l'agressivité.
  • Pendant la crise, la personne peut également faire preuve de violence envers elle et les autres.

Causes

L'entourage ne doit pas minimiser une crise de nerfs.

"La crise de nerf apparaît souvent chez des personnes qui ont eu une éducation où les émotions n'avaient pas leur place. Elles ont toujours été habituées à prendre sur elles puis, un jour, elles explosent à cause d'un trop plein d'émotion. Elles ne parviennent plus à prendre sur elles", décrit Valérie Sengler. L'entourage ne doit pas minimiser une crise de nerfs. "Que ce soit le mari ou la famille, les personnes proches peuvent être un élément déclencheur de cet état, en réveillant des failles inconscientes". Pour éviter l'apparition d'une crise de nerf, il faut surtout apprendre à exprimer ses émotions en faisant un travail sur soi.

Comment calmer une crise de nerf ?

"Pour calmer une crise de nerfs, il faut l'accueillir quand elle se déclare et ne pas la réprimer. Vous pouvez tout à fait pleurer, crier, taper dans un coussin, écrire, sortir courir, trouvez ce qui vous fait du bien pour gérer vos émotions. Et quand la crise est là, prenez une grande inspiration et respirer calmement pour tenter de retrouver le calme", recommande Valérie Sengler. Et d'ajouter "Les médicaments ne sont pas forcément la bonne solution car s'ils soulagent sur le moment, ils ne permettent pas de traiter la cause en profondeur. Il est important de consulter un thérapeute afin d'identifier ce qui n'est pas dit et de mettre des mots sur cette douleur explosive. Il est également possible de pratiquer une séance d'EMDR  afin de voir ce qui se passe dans le corps au moment de la crise de nerf ".

Crise de nerf chez le bébé : que faire ?

On entend souvent des parents décrire des crises de nerfs chez des bébés de 2 ans à 6 ans. Comme l'explique Valérie Sengler, à ces âges-là, ce sont surtout des manifestations normales du développement de l'enfant. "A deux ans, un enfant attend qu'on lui fixe des limites afin de l'aider à dépasser le "stade animal", stade où il n'a incorporé aucun interdit, il tape, hurle. En lui donnant les règles, il intègre "la loi" et devient ainsi un humain. Les impressionnantes crises que peuvent faire les enfants sont donc souvent le signe que la loi n'a pas encore été intégrée. Les enfants doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas de cette manière se rouler par terre, crier, taper, etc L'adulte qui par comparaison a intégré la loi, va se conduire en citoyen respectueux de l'Autre."

Crise de nerf chez l'adolescent : que faire ?

Comme chez les enfants, les crises de nerfs chez les adolescents sont souvent le signe d'un besoin de cadre et de règles. "Les adolescents peuvent également ressentir un trop plein d'émotion. Les parents doivent rester attentifs et parler avec leurs enfants. Ils ne doivent pas hésiter à solliciter un professionnel si le comportement de leur adolescent devient inquiétant  car la présence d'un tiers va permettre à l'adolescent de s'exprimer en toute liberté", recommande la spécialiste.

Crise de nerf pendant la grossesse : que faire ?

La grossesse est une période particulière où l'afflux hormonal peut engendrer certaines réactions. "Pendant la grossesse, nombre de femmes sont très connectées à leur insconscient. De ce fait, chez certaines d'entre elles, cette période peut-être compliquée et engendrer une résurgence de vécus douloureux survenus dans l'enfance, il est alors utile pour vivre sa grossesse sereinement de consulter un psychanalyste".

Merci à Valérie Sengler, psychanalyste.

Psycho