Massage de la prostate : les précautions à prendre

Le massage de la prostate est une pratique sexuelle, mais certains le recommandent aussi à des fins médicales. Il y a-t-il réellement des effets sur la fonction prostatique ? Quelles sont les précautions à prendre ?

Massage de la prostate : les précautions à prendre
© puhhha - 123RF

Définition : qu'est-ce que le massage prostatique ?

Le massage de la prostate est une stimulation de la prostate. Elle peut être réalisée soit à des fins médicales, soit pour provoquer une excitation sexuelle et mener au plaisir prostatique. L'homme peut le pratiquer lui-même ou avec une autre personne. L'idée est de stimuler le fameux "point P", l'équivalent du point G chez les femmes. La méthode ? Un doigt lubrifié est inséré dans l'anus et le rectum de l'homme, puis placé au niveau de la prostate. Celle-ci se trouve à 7 centimètres environ de l'entrée de l'anus, en direction du sexe. Des mouvements circulaires sont ensuite effectués, pour stimuler la glande. Quand ce massage est réalisé lors d'un rapport sexuel, il peut être fait à l'aide d'un sextoy. Il existe des vibromasseurs adaptés à la stimulation de la prostate.

Prostatite, prévention cancer... Quels effets sur la fonction prostatique ?

La prostate est une glande de l'appareil génital de l'homme, dont la fonction est de sécréter une partie du liquide séminal, qui donne sa consistance au sperme. Cette glande peut être atteinte par plusieurs affectations, par exemple l'hypertrophie bénigne ou la prostatite bactérienne chronique. "Autrefois, quand les antibiotiques n'existaient pas ou qu'il n'y en avait pas beaucoup, il y avait effectivement des indications de massage prostatique contre les prostatites", commence Adam Vardi, urologue. "Mais aujourd'hui, il n'est que rarement indiqué comme traitement médical". En effet, le médecin ne l'a jamais conseillé à un patient : "Médicalement parlant, je ne me suis pas sûr qu'il y ait un intérêt", explique-t-il. Il n'y aurait donc, à priori, aucun effet sur la fonction prostatique.

Quelles précautions prendre ?

Les précautions à prendre sont d'abord d'ordre hygiéniques :

  • bien se laver les mains ou porter des gants en latex,
  • se couper les ongles, pour éviter de causer des lésions, car les muqueuses sont une zone sensible.
  • utiliser du lubrifiant, à base d'eau de préférence.
  • la douceur est de mise, puisque le massage de la prostate trop insistant peut causer des inflammations de la zone.

Des contre-indications ?   

"Evidemment, si on est en période d'infection, il veut mieux éviter le massage de la prostate, pour ne pas prendre le risque d'empirer la situation", recommande l'urologue.

Merci à Adam Vardi, urologue.

Santé de l'homme