Syllogomanie : accumulation excessive, causes, que faire ?

L'animateur Stéphane Bern est atteint d'une pathologie qui se traduit par l'accumulation compulsive d'objets inutiles. On l'appelle la syllogomanie. Découverte avec le Dr Béatrice Millêtre, docteur en psychologie.

Syllogomanie : accumulation excessive, causes, que faire ?
© L'animateur Stéphane Bern est atteint de syllogomanie. 7 mai 2022. SICCOLI PATRICK/SIPA

La syllogomanie ou accumulation compulsive est une pathologie qui rend invivable le lieu d'habitation de la personne atteinte. Ce trouble est souvent lié à d'autres problématiques psychologiques. L'animateur Stéphane Bern en est atteint. Dans Paris Match, en 2020, il révélait son "toc", la "syllogomanie" : "Je conserve tout, je ne jette rien." C'est quoi la syllogomanie ? Quelles sont les causes ? Quel test pour savoir ? Comment s'en sortir ?

Définition : c'est quoi la syllogomanie ?

La syllogomanie est un "trouble psychique, une pathologie qui se traduit par l'accumulation compulsive d'objets inutiles, encombrants, sales, voire même dangereux sans les utiliser. Le patient atteint aura énormément de difficulté à se débarrasser de ces objetsindique Béatrice Millêtre, docteur en psychologie. "Mais il n'y a pas d'aspect émotionnel : une mère qui garde le premier pyjama de son enfant n'est pas syllogomane pour autant" précise la psychologue. Le trouble de la syllogomanie exclut la valeur sentimentale des objets. C'est le côté inutile de l'objet qui caractérise le trouble. L'accumulation pathologique d'objets qui débordent jusqu'à rendre la maison invivable dans le sens fonctionnel. "On ne peut plus se servir de la cuisine, des objets sont entassés partout. C'est une forme de trouble obsessionnel compulsif" ajoute notre interlocutrice.

Enfance : quelles sont les causes de la syllogomanie ?

"En général, ce trouble survient à l'adolescence, petit à petit. La syllogomanie est liée à d'autres problématiques psychologiques telles que la schizophrénie, un stress post-traumatique, l'hyperactivité, etc. A l'extrême de la syllogomanie, on tombe dans le syndrome de Diogène" répond le Dr Béatrice Millêtre. 

Quel test pour savoir si on est atteint de syllogomanie ?

Il faut distinguer l'accumulation pathologique et non pathologique. "La particularité de la syllogomanie est que le patient est également atteint de souffrance psychique et psychologique par l'impossibilité de se débarrasser des objets. La syllogomanie est diagnostiquée dès lors qu'il y a souffrance psychique et problèmes sociaux. Les patients s'enferment chez eux, s'excluent des autres" développe notre experte.

Comment se sortir de la syllogomanie ?

Pour soigner la syllogomanie, on réalise une thérapie. "La combinaison médicaments (antidépresseurs) et thérapie sera plus efficace que la thérapie seule. On traitement également l'autre pathologique combinée s'il y en a une. La première clé est la volonté" souligne Béatrice Millêtre.

Comment vivre avec quelqu'un atteint de syllogomanie ?

"On ne peut pas vivre avec un syllogomane. L'environnement devient insalubre et invivable pour le conjoint non atteint de syllogomanie. La salle de bain, la cuisine, etc ne peuvent plus être utilisées" explique la psychologue. C'est pourquoi la syllogomanie atteint la vie sociale du patient atteint.

Merci au Dr Béatrice Millêtre, docteur en psychologie.

Troubles du comportement