Catatonie : symptômes d'un état, causes, traitement

La catatonie, ou syndrome catatonique, est un syndrome psychomoteur s'exprimant à la fois dans la sphère comportementale, motrice et physique. Quels sont les symptômes ? Les causes de cet état ? Quel traitement pour la soigner ? Explications avec le Dr Anne Sauvaget, psychiatre.

Catatonie : symptômes d'un état, causes, traitement
© bialasiewicz - 123RF

Définition : qu'est-ce que la catatonie ?

La catatonie est un syndrome (c'est-à-dire un ensemble de signes) psychomoteur qui regroupe des signes moteurs, comportementaux et neurovégétatifs. "Ce syndrome est essentiellement observé en psychiatrie, explique le Dr Sauvaget, psychiatre. La catatonie est une urgence diagnostique et thérapeutique. En effet, les complications peuvent être très graves, en lien avec la dénutrition, l'alitement prolongé, entraînant des thromboses veineuses profondes par exemple. La catatonie n'est pas très connue, alors qu'elle n'est pas rare sa prévalence atteint presque 10% de la population générale". Elle peut se manifester autant chez l'enfant que chez l'adulte et la personne âgée.

Quels sont les symptômes d'un syndrome catatonique ?

"La catatonie se manifeste souvent de manière aiguë", poursuit la psychiatre. Elle se caractérise par :

Des symptômes moteurs :

  • Négativisme (opposition ou absence de réponse aux stimuli extérieurs)
  • Absence d'activité psychomotrice et d'interaction
  • Catalepsie (maintien des postures imposées)
  • Flexibilité cireuse
  • Stéréotypies
  • Rigidité corporelle
  • Maintien de posture

Des symptômes comportementaux :

  • Agitation soudaine sans stimulus extérieur,
  • Au contraire, état de stupeur
  • Répétition des paroles (écholalie) ou des mouvements (échopraxies) de la personne devant soi
  • Mutisme,
  • Maniérisme

Des symptômes neurovégétatifs :

  • Sueurs
  • Troubles tensionnels
  • Troubles respiratoires
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Troubles de la température 

Quelles sont les causes ?

"Le syndrome catatonique résulterait d'un déséquilibre de neurotransmetteurs impliqués dans les circuits cérébraux qui contrôlent les mouvements moteurs volontaires, répond notre interlocutrice. Les causes de la catatonie sont principalement (environ 80%) des troubles psychiatriques, comme les troubles bipolaires et la schizophrénie. Les autres causes (environ 20%) sont surtout les encéphalites (d'origine infectieuse ou inflammatoire par exemple) et les encéphalopathies (d'origine toxique ou métabolique par exemple)". 

Comment est posé le diagnostic ?

Le diagnostic de la catatonie est clinique. "Des examens complémentaires (essentiellement bilan sanguin, ponction lombaire, IRM cérébrale) sont nécessaires pour identifier les causes, les diagnostics différentiels et d'éventuelles complications", complète la spécialiste.

Quels sont les traitements de la catatonie ?

"Le traitement de la catatonie repose sur le traitement symptomatique (pour diminuer l'intensité des symptômes), à savoir les benzodiazépines et l'électro-convulsivothérapie, et le traitement étiologique (le traitement de la cause), conclut le Dr Sauvaget. S'il est mis en place rapidement, le traitement est sûr et efficace et conduit à une rémission dans 70 à 80% des cas.  Il faudra aussi prévenir et traiter les complications".

Merci au Dr. Anne Sauvaget, Psychiatre, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier au CHU de Nantes.

Troubles du comportement