Quand la cigarette électronique fait reculer le tabagisme

Les ventes de cigarettes ont chuté de 7,6 % selon un rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies. Un recul sans précédent qui s'explique en partie par l'essor de la cigarette électronique.

Quand la cigarette électronique fait reculer le tabagisme

Bonne nouvelle, les ventes de cigarettes reculent. L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) qui vient de publier un rapport sur les chiffres du marché du tabac en 2013 fait ainsi le lien avec l'essor de la cigarette électronique. La baisse exceptionnelle des ventes de cigarettes (-7,6 %) pourrait certes s'expliquer par les régulières augmentations des prix de paquets de cigarettes de 2003 et 2004. Mais ce n'est pas tout, commente l'OFDT : "l'essor prononcé de la cigarette électronique" a aussi contribué à cette chute. Selon l'Observatoire, entre huit et neuf millions de Français l'aurait déjà essayé et un à deux millions de personnes vapoteraient quotidiennement. Avec un usage fréquent et quotidien plus élevé chez les 25-44 ans. Tous les vapoteurs réguliers sont ou ont été fumeurs : la cigarette électronique semble ainsi constituer, du moins pour le moment, plutôt une solution de sortie du tabagisme qu'une "porte d'entrée". Quant à la question de savoir si la cigarette électronique aide à arrêter de fumer, il est trop tôt pour le dire. Pour le moment seulement 1 % des personnes interrogées ont totalement arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. Le prochain baromètre Inpes qui sera publié en fin d'année devrait confirmer (ou pas) le recul du tabagisme.

Lire aussi

Quand la cigarette électronique fait reculer le tabagisme
Quand la cigarette électronique fait reculer le tabagisme

Bonne nouvelle, les ventes de cigarettes reculent . L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) qui vient de publier un rapport sur les chiffres du marché du tabac en 2013 fait ainsi le lien avec l'essor de la cigarette...