Une fissure anale lors d'une sodomie mal préparée

Une fissure anale lors d'une sodomie mal préparée. © Audrius Merfeldas - 123RF
Une pénétration anale trop brusque et sans préparation (manque de lubrification ou de stimulation de l'anus, préliminaires trop courts...) peut conduire à des douleurs, des irritations anales et rectales, voire une fissure si l'anus reste trop contracté.
• Pour bien se préparer à la sodomie : misez sur les sextoys pour stimuler la zone anale, assurez-vous que les préliminaires soient suffisamment longs, n'hésitez pas à utiliser du lubrifiant et à privilégier les positions propices à la sodomie comme la levrette, le lotus ou le bateau ivre (proche du missionnaire, la femme a les jambes surélevées, l'homme tient sa partenaire par les chevilles et fait le mouvement de va-et-vient).