Boules sous les tétons chez l'homme : quand s'inquiéter ?

A la puberté, la production irrégulière d'hormones peut provoquer chez l'adolescent un développement de la glande mammaire. Le phénomène disparaît généralement de lui-même en quelques mois. Quelles sont les causes possibles de l'apparition d'une boule sous le téton d'un jeune garçon ? Comment y remédier ? Réponses du Dr Sylvain Mimoun, andrologue, gynécologue et sexologue.

Symptômes : taille de la boule et douleur

"C'est la puberté qui commence comme ça. Ce sont des montées de prolactine qui vont agir sur le sein, qui peuvent causer des douleurs à l'adolescent, mais vont surtout l'inquiéter. Il faut le rassurer", explique le Dr Sylvain Mimoun, andrologue et sexologue. C'est une boule dure sous le téton, qui peut se manifester unilatéralement ou des deux côtés en même temps. "Si la boule fait un centimètre ou moins, c'est banal et tout va rentrer dans l'ordre. Si elle a une taille importante, il faudra en repérer la cause et voir si on peut en diminuer la taille", détaille le praticien.

Causes : kyste, adipomastie ou gynécomastie ? 

"L'adipomastie désigne un amas graisseux tandis que la gynécomastie qualifie un grossissement du sein, en général pour des raisons hormonales", explique Sylvain Mimoun. Chez l'adolescent, une gynécomastie peut apparaître si des œstrogènes sont sécrétées avant, ou en plus grande quantité que la testostérone. Le phénomène peut aussi apparaître chez l'homme adulte au moment de l'andropause.

Il pourra également s'agir d'un kyste sans gravité. Il est cependant important de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un cancer. "Une boule dans le sein pourra révéler un cancer du sein, mais dans des proportions très infimes", rassure le praticien.

Quand consulter ?

"Si l'homme se sent mal à l'aise au point de ne plus pouvoir se mettre torse nu, aller à la piscine, ou ressent des douleurs importantes, il peut être amener à consulter", ajoute l'andrologue. Il en va de même si la taille de la boule est très importante.

Diagnostic

"On commence toujours par un examen de visu, puis un examen clinique, par une palpation", détaille Sylvain Mimoun. Selon la taille, la forme, l'aspect, la consistance de la boule, le médecin pourra éventuellement prescrire une mammographie pour déterminer s'il s'agit d'un amas graisseux ou d'une poussée mammaire.

Traitements : gel, intervention chirurgicale...

Si la gynécomastie disparaît généralement d'elle-même en quelques mois, il est possible de consulter un médecin afin qu'il en détermine les causes précises. "S'il persiste, on pourra traiter le problème par l'application d'un traitement hormonal local, composé d'androgènes, des hormones mâles", explique Sylvain Mimoun. Pour réduire les douleurs, le médecin pourra également prescrire des crèmes anti-douleurs. Après quoi, ainsi que dans le cas d'une adipomastie, un chirurgien esthétique pourra effectuer une liposuccion pour enlever le surplus de masse graisseuse et ainsi régler la gêne inesthétique.

Merci au Dr Sylvain Mimoun, andrologue, gynécologue et sexologue.

Boules sous les tétons chez l'homme : quand s'inquiéter ?
Boules sous les tétons chez l'homme : quand s'inquiéter ?

Sommaire Symptômes Causes Quand consulter ? Diagnostic Traitements Symptômes : taille de la boule et douleur "C'est la puberté qui commence comme ça. Ce sont des montées de prolactine qui vont agir sur le sein, qui...