Les enfants mangent trop de sucres : les aliments à bannir

L'Agence nationale de l'alimentation tire le signal d'alarme sur la consommation excessive de sucres chez les enfants au-delà de 4 ans. Boissons sucrées et gâteaux doivent être supprimés des goûters.

Les enfants mangent trop de sucres : les aliments à bannir
© 123RF- Elena Pasenko

Si le sucre est un carburant essentiel à l'organisme, il ne doit pas être consommé en excès parce qu'il majore le risque de nombreux problèmes de santé. Surtout chez les enfants. Dans l'actualisation des repères alimentaires publiée le 25 juin, l'Agence nationale de sécurité sanitaire et de l'alimentation (Anses) alerte sur "les apports excessifs en sucres en particulier chez les plus petits et appelle les pouvoirs publics à mettre d'urgence en place des mesures afin de réduire les risques encourus".

Goûters, compotes, céréales : faire les bons choix

Il n'est pas difficile de réduire les apports en sucres des enfants. Pour les autorités, les premières choses à faire sont :

  • réduire la consommation de boissons sucrées qui incluent les jus de fruits. "Elle doit rester occasionnelle et en deçà de un verre par jour" selon l'Anses. Au goûter, de l'eau, rien d'autres.
  • ne pas donner de biscuits-gâteaux-pâtisseries au goûter. "Ces aliments sont riches en sucres et présentent un faible intérêt nutritionnel. Il convient de les substituer par d'autres aliments plus intéressants qualitativement tels que les produits laitiers sans sucres ou d'autres aliments riches en calcium ainsi que des fruits frais et des fruits à coque".
  • réduire les "sucres ajoutés" présents dans les compotes, les céréales du petit-déjeuner et les produits laitiers. Les sucres ajoutés ne sont pas facilement identifiables car ils peuvent être inclus dans divers ingrédients utilisés pour leur pouvoir sucrant (sirops de glucose-fructose, sirops ou jus concentrés de fruits, moûts.).
  • privilégier la préparation d'aliments "faits maison" à partir de produits bruts ou peu transformés.

Connaître les dangers du sucre

Les autorités recommandent de ne pas dépasser 60 grammes de sucres par jour entre 4 et 7 ans, 75 grammes entre 8 et 12 ans et 100 grammes entre 13 et 17 ans. Or, elles notent "des prévalences de dépassement très élevées chez les enfants les plus jeunes : 75 % des 4-7 ans, 60 % des 8-12 ans et 25 % des 13-17 ans ont des apports supérieurs aux seuils". Une consommation excessive de sucres que ce soit via les aliments ou les boissons entraîne :

  • une surcharge pondérale
  • un risque accru d'obésité
  • davantage de masse grasse au niveau du tronc
  • un risque majoré de diabète de type 2

Recommandations en + chez les 4-17 ans :

  • Consommer deux portions de poisson par semaine en variant les espèces, les origines et les modes d'approvisionnement. Eviter par précaution chez les filles la consommation de poissons accumulateurs de PCB (anguille, barbeau, brème, carpe, silure).
  • Eviter la caféine et les boissons en contenant (boissons énergisantes) chez les enfants et les adolescents.
  • Les boissons édulcorées, comme les boissons sucrées ou "light", ne doivent pas se substituer à l'eau.
  • Consommer régulièrement des produits laitiers.

Source : "Nutrition des enfants, des personnes âgées et des femmes enceintes ou allaitantes : l'Anses alerte sur l'apport excessif de sucres chez les enfants et souligne les bénéfices de l'activité physique pour les personnes âgées". Anses. 25 juin 2019.

Les enfants mangent trop de sucres : les aliments à bannir
Les enfants mangent trop de sucres : les aliments à bannir

Si le sucre est un carburant essentiel à l'organisme, il ne doit pas être consommé en excès parce qu'il majore le risque de nombreux problèmes de santé. Surtout chez les enfants. Dans l'actualisation des repères alimentaires publiée le 25...