Toxi-Score : un logo pour identifier les produits cancérogènes ?

Mieux repérer les substances cancérogènes dans notre alimentation et dans la vie quotidienne ? Voici l'objectif de Toxi-Score, un logo indiquant la dangerosité des composants.

Toxi-Score : un logo pour identifier les produits cancérogènes ?
© Luca Bertolli - 123RF

300. Il s'agirait du nombre de substances autorisées sur le marché français et pourtant considérées comme cancérogènes, rappelle la Ligue contre le Cancer dans son Livre Blanc à l'occasion des premiers Etats Généraux de la prévention des cancers. Rendu public le mercredi 21 novembre 2018, ce dossier d'une centaine de pages répertorie une série de propositions, imaginées par des dizaines d'experts de la prévention, des chercheurs, des représentants d'institutions ainsi que des personnes issues de la société civile (auxquels plus de 3 000 enfants de 9 à 14 ans ont été associés). Parmi ces pistes de réflexion, la Ligue contre le Cancer envisagerait de mettre en place une réglementation stricte et claire afin de renseigner le consommateur sur la composition des produits qu'il achète et s'il contient des substances toxiques (pesticides, composés organiques volatils, glyphosate, dioxines...). "L'étiquetage des produits de consommation courante doit informer précisément et simplement le consommateur sur les risques associés ", est-il précisé dans le Livre blanc. Ces outils d'information ne concerneraient pas uniquement les produits alimentaires, mais tous ceux de la vie courante, comme les produits ménagers, les cosmétiques, les objets de décoration, les produits de bricolage, phytosanitaires ou encore, les vêtements.

Vers un logo spécifiquement conçu pour identifier les substances cancérogènes ? L'idée serait donc d'apposer un logo Toxi-Score - à l'instar de Nutri-Score, déjà présent sur les produits de la grande distribution depuis le mois d'avril 2018 - sur les emballages des différents produits. Le but ? Faciliter l'information et permettre une meilleure transparente des compositions. Ce logo fonctionnerait sur le même principe que Nutri-Score : il indiquerait une note de A à E qui serait associée à une couleur (allant du vert au rouge). En un coup d’œil, il permettrait de savoir si le produit consommé est potentiellement à risque. "Ce logo serait, à ma connaissance, une première mondiale", précise au Parisien Emmanuel Ricard, délégué à la prévention et à la promotion des dépistages à la Ligue

Bon à savoir : "environ 40 % des cancers pourraient être évités grâce à une meilleure alimentation, une plus grande activité physique et une consommation moindre d'alcool et de tabac", rappelle La Ligue conte le Cancer dans son Livre Blanc. "En 2013, il y avait 1 000 nouveaux cas par jour, en 2017, 1 100. On a eu une hausse de 10% en quatre ans", s'inquiète-elle.

Lire aussi :