Un nouveau médicament anti-RGO en automédication

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une pathologie très répandue qui toucherait près d'un tiers de la population française mais qui reste mal traitée. Jusqu'ici, les patients qui consultaient leur médecin pouvaient se voir prescrire en fonction de leurs symptômes des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) qui agissent directement sur la production d'acide dans l'estomac (acidité qui provoque le RGO). Sans consultation, les malades avaient accès à de nombreux antiacides, des antihistaminiques ou encore des pansements gastriques (alginates), avec plus ou moins de succès sur les symptômes en fonction des personnes. Pathologie très invalidante au quotidien, le RGO est le plus souvent subi, considéré comme une fatalité par les malades qui vont rarement consulter. L'arrivée sur le marché de l'automédication d'un IPP va ouvrir de nouvelles perspectives aux personnes atteintes de RGO. Le Pantozol Control® des laboratoires Nycomed contient une molécule appelée pantoprazole qui est largement utilisée depuis 15 ans pour traiter le RGO, mais jusqu'ici disponible uniquement sur ordonnance. Ce nouveau médicament est donc disponible en pharmacie et sur les conseils des pharmaciens s'ils décèlent les symptômes d'un RGO.   Source : Laboratoires Nycomed   Pour en savoir plus sur le RGO : lire notre dossier.

La fiche AFSSAPS sur l'automédication du RGO  

Un nouveau médicament anti-RGO en automédication
Un nouveau médicament anti-RGO en automédication

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une pathologie très répandue qui toucherait près d'un tiers de la population française mais qui reste mal traitée . Jusqu'ici, les patients qui consultaient leur médecin pouvaient se voir prescrire en...