Le Primpéran contre-indiqué aux moins de 18 ans

Nouvelle recommandation sur un médicament très connu : le Primpéran. Déjà contre-indiqué chez le nouveau-né, son utilisation est désormais déconseillée chez tous les enfants.

Le Primpéran contre-indiqué aux moins de 18 ans
© Studio - Fotolia.com

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de réévaluer le bénéfice-risque de la métoclopramide, la molécule du Primpéran et de ses génériques. Déjà contre-indiqué chez le nouveau-né, ce médicament, prescrit pour prévenir les nausées et les vomissements, n'est plus indiqué aux enfants en-dessous de 18 ans. Les médicaments à usage uniquement pédiatrique, Primpéran Nourrissons et Enfants 2,6mg/ml solution buvable et Primpéran Enfants 2,6mg/ml solution buvable sont quant à eux retirés du marché.

La méloclopramide, un antagoniste de la dopamine, agit sur la motricité intestinale. Mais, comme l'indique la notice du Primpéran (et de ses génériques), elle peut être aussi à l'origine d'effets indésirables neurologiques (tremblements, mouvements anormaux de la tête et du cou, etc.). De plus, des enquêtes de pharmacovigilance ont démontré un mésusage en pédiatrie pouvant conduire à un surdosage apparaissant comme un facteur de risque important dans la survenue d'effets indésirables neurologiques.

Par ailleurs, l'Afssaps élargit la réévalution de la balance bénéfice/risque chez l'adulte et particulièrement chez le sujet âgé en raison notamment du risque d'effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires potentiellement graves.

Sources : Afssaps

Le Primpéran contre-indiqué aux moins de 18 ans
Le Primpéran contre-indiqué aux moins de 18 ans

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient de réévaluer le bénéfice-risque de la métoclopramide, la molécule du Primpéran et de ses génériques. Déjà contre-indiqué chez le nouveau-né, ce médicament, prescrit...