L'épidémie de grippe repart en France, est-ce inquiétant ?

GRIPPE 2023. L'épidémie de grippe progresse de nouveau en France, particulièrement chez les 5-14 ans et les 15-64 ans. 10 régions sur 13 sont toujours en phase épidémique (en rouge sur la carte).

L'épidémie de grippe repart en France, est-ce inquiétant ?
© Santé publique France

[Mis à jour le 1er février 2023 à 14h05] Le 1er février 2023, Santé publique France rapporte une circulation des virus de la grippe en hausse, (majoritairement de type B/Victoria) en France. Tous les indicateurs de la grippe sont en hausse dans toutes les tranches d'âges, particulièrement chez les 5-14 ans et les 15-64 ans. 10 régions sur les 13 régions métropolitaines restent en phase épidémique (rouge sur la carte). Le pic de l'épidémie a sans doute été atteint. Néanmoins, une reprise épidémique reste possible au cours des semaines à venir. Cela a pu être observé lors de la saison 2017-2018, au cours de laquelle l'épidémie s'était avérée précoce et exceptionnellement longue, avec une dynamique atypique liée à la circulation successive des virus A(H1N1) et B/Yamagata, et une sévérité marquée. Cette année, "toutes les infections respiratoires ont été plus élevées que les années précédentes"affirme Martin Blachier, épidémiologiste et médecin de santé publique au Figaro Sciences. La vaccination contre la grippe reste possible jusqu'au 28 février 2023

Combien de cas de grippe en ce moment en France ?

En cette 4e semaine de l'année 2023 (du 23 au 31 janvier 2023), le taux de consultations pour syndrome grippal estimé à partir des données du réseau Sentinelles était de de 119 pour 100 000 habitants en hausse de 13% par rapport à la semaine précédente. Cette tendance était observée dans toutes les classes d'âge excepté chez les moins de 5 ans. Depuis la semaine 40, 697 cas graves de grippe ont été signalés par les services de réanimation participant à la surveillance. Pour ceux pour lesquels l'âge a été renseigné, 7% avaient entre 0 et 4 ans, 3% entre 5 et 14 ans, 47% entre 15 et 64 ans et 42% avaient 65 ans ou plus. 76 décès ont été rapportés : 37 chez les 65 ans ou plus, 36 chez les 15-64 ans et 3 chez les moins de 15 ans.

Carte de France de l'épidémie de grippe 2023

Santé publique France fait état au 1er février 2023 :

  • En métropole : circulation des virus grippaux en hausse, majoritairement de type B/Victoria
  • Augmentation des indicateurs de la grippe dans toutes les tranches d'âges, particulièrement chez les 5-14 ans et les 15-64 ans
  • Dix régions sur treize toujours en épidémie
  • En Outre-mer : La Réunion et Mayotte : indicateurs revenus à leurs niveaux de base

Le pic de la grippe 2023 a-t-il été atteint ?

Santé publique France a rapporté, le 18 janvier 2023, un taux de consultations en nette baisse par rapport à celui de la semaine précédente et ce, pour la première fois depuis le début de la surveillance de l'épidémie de grippe. Le pic de l'épidémie pourrait donc être passé. Rappelons que le nombre de cas de grippe le plus élevé a été observé en semaine 52, soit la semaine du 26 décembre 2022 au 1er janvier 2023. Depuis, les courbes semblent baisser. Cette tendance s'est confirmée durant les trois premières semaines du mois de janvier (du 1er au 22 janvier 2023) où Santé publique France observait une diminution de l'ensemble des indicateurs de la grippe dans toutes les régions métropolitaines. Mais lors de la semaine 4 de 2023, les chiffres étaient de nouveau en hausse, notamment les hospitalisations (voir la carte ci-dessous).

courbe-grippe-2023
Part des hospitalisations pour grippe/ syndrome grippal après passage aux urgences, parmi l’ensemble des hospitalisations, de la saison 2022-2023 © Santé publique France

Combien de temps va encore durer l'épidémie de grippe ?

En France, l'épidémie de grippe survient chaque année, généralement entre les mois de novembre et avril, avec un démarrage le plus souvent fin décembre - début janvier. Elle dure en moyenne 10 à 11 semaines. En 2023, l'épidémie de grippe a été particulièrement précoce et a commencé début octobre (début de la surveillance par Santé publique France en semaine 40, soit le 3 octobre 2022)

La grippe est-elle une maladie grave ?

La grippe est une infection respiratoire aiguë, d'origine virale, autrement dit, due à un virus Influenza. Il s'agit d'une maladie infectieuse et contagieuse, qui se manifeste par une fièvre, de la toux, des courbatures, des maux de tête, des frissons... La menace d'une grippe saisonnière plus meurtrière que les années précédentes (elle était absente pendant l'hiver 2020-2021), et le risque de surmortalité lié aux co-infections virales, sont à craindre, alerte l'Académie de Médecine. Il faut donc faire attention et absolument respecter les gestes barrières (masque, aération...). Aussi, dans ce contexte d'épidémie virale, la France doit "redoubler d'efforts" en terme de vaccination, estime l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). L'OMS recommande un taux de vaccination de 75%. D'autant que "nous n'avons pas eu de forte épidémie de grippe depuis deux ans et donc notre immunité globale contre la grippe s'est probablement amoindrie", avait prévenu le Pr Brigitte Autran, présidente du Covars (instance qui a remplacé le Conseil scientifique), en octobre 2022 sur RMC

La grippe fait l'objet d'épidémies saisonnières, généralement observée au cours de l'automne et l'hiver. Elle se différencie d'un syndrome grippal qui peut être dû à de nombreux autres virus respiratoires comme le rhinovirus, virus syncytial respiratoire... La plupart du temps bénigne, la grippe peut toutefois être grave chez des personnes fragiles. 

Source : Santé Publique France