Se ronger les ongles : comment arrêter ?

L'action de se ronger les ongles, appelée "onychophagie", est un comportement fréquent, en particulier chez les pré-adolescents, même s'il peut concerner les enfants dès l'âge de 3 ans ainsi que certains adultes. Cette manie est généralement liée au stress, à l'ennui ou à une intense concentration. Conseils pour arrêter.

Définition de l'onychophagie

L'onychophagie est une attitude compulsive consistant à se ronger les ongles. Souvent provoquée par le stress et l'anxiété elle devient une habitude banale et souvent sans gravité. Un tiers des Français serait touché par cette manie, le plus souvent sous une forme légère. Les cas plus rares de formes sévères concerneraient moins de 1% de la population, en particuliers les enfants et les adolescents. Même si ses conséquences sont le plus souvent esthétiques, il existe un risque infectieux non négligeable.

Significations et causes

Les causes de l'onychophagie sont variables, mais en général il s'agit d'une situation de stress ou de concentration. Cela peut être le cas au travail, dans la vie personnelle ou encore lors d'un sevrage tabagique. L'importance de ces différentes raisons varie fortement selon les sexes et les âges. Chez les enfants et les adolescents, cette habitude peut être prise en observant ses proches, que ce soit à la maison ou à l'école.

Conséquences

L'onychophagie est le plus souvent bénigne mais peut provoquer des micro lésions cutanées pouvant entraîner des infections locales, surtout lorsque l'ongle est rongé jusqu'à la racine des phalanges. Elle entraîne surtout des répercussions sociales car les personnes atteintes ont du mal à assumer des mains abîmées, ce qui peut se traduire par des conduites agressives ou un isolement du monde extérieur, renforcées par la difficulté à arrêter. La personne qui se ronge les ongles est souvent très anxieuse, timide et introvertie.

Comment faire pour arrêter de se ronger les ongles ?

Les enfants étant les plus touchés (25% des pré-ados), il est nécessaire de les inciter à arrêter, même si, dans la plupart des cas, ils se défont de cette habitude à l'âge adulte. Cependant, il faut bien se garder d'exercer toute pression sur eux. En effet, cela déboucherait sur le résultat inverse et ils deviendraient encore plus obsédés par leurs ongles. Pour les inciter à arrêter, si vous avez le même problème, profitez-en pour leur montrer aussi vos progrès. Sinon, prenez soin de les féliciter quand ils réussissent. Ne pas les gronder s'ils n'y arrivent pas, mais leur faire un exposé des raisons pour lesquelles ils devraient arrêter (ce n'est pas propre, ce n'est pas beau...). Pour les pré-ados, insistez sur le côté esthétique si ceux-ci y portent attention.

En général, il suffit de suivre les règles suivantes pour se débarrasser de cette manie :

  • Ne jamais se ronger les ongles, même pour les couper. Cela fait revenir la mauvaise habitude.
  • S'hydrater régulièrement les mains. En effet, il n'est pas agréable de porter des mains grasses à la bouche. Cela peut à la longue vous dégoûter de votre manie.
  • Se mettre du vernis à ongle amer (disponible en pharmacie). Ce vernis, transparent et très fort, vous laissera un goût en bouche très déplaisant et devrait vous inciter à arrêter de vous ronger les ongles rapidement.
  • Mâcher un chewing-gum vous permettra d'occuper votre bouche et d'éviter de grignoter vos ongles. Vous pouvez aussi adopter une gestuelle de remplacement, par exemple tripoter vos cheveux ou votre stylo, ou utiliser une balle antistress...
  • Mettre un pansement sur l'ongle rongé est peu esthétique, mais cela évitera de le ronger davantage, et de risquer une infection.
  • Faire une jolie manucure, porter un beau vernis ou, plus radical, des faux-ongles, pourra aussi vous dissuader pour un temps.
  • Commencez déjà par bien les limer pour éviter la tentation d'égaliser avec vos dents un ongle qui accroche.
  • Si rien ne marche, n'hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste ou à participer à des thérapies comportementales de groupe afin d'apprendre à gérer votre stress.
  • On recommande aussi de pratiquer une activité sportive pour canaliser son agressivité et ses angoisses. Des activités telles que la sophrologie, l'hypnose, la méditation ou le yoga peuvent vous aider à vous détendre et à ne plus faire passer votre stress sur vos ongles.

Mes conseils de psychiatre

Si vous n'arrivez pas à venir à bout de votre onychophagie, peut-être est-il préférable d'en parler avec votre médecin traitant ou à votre dermatologue. Une consultation auprès d'un psychiatre et/ou un psychologue peut aussi être utile pour comprendre ce qu'il se cache derrière votre stress.

Se ronger les ongles : comment arrêter ?
Se ronger les ongles : comment arrêter ?

Sommaire Définition de l'onychophagie Signification et cause Conséquence Comment arrêter ? Conseils de la psychiatre Définition de l'onychophagie L'onychophagie est une attitude compulsive consistant à se...