De graves effets associés à la prise d'antibiotiques (fluoro)quinolones

Après avoir réévalué les bénéfices et risques des antibiotiques de la famille des quinolones et fluoroquinolones -prescrits en cas d'otite, de cystite, d'angine par exemple - les autorités sanitaires décident d'en retirer un du marché et de restreindre la prescription des autres. En cause : des effets indésirables invalidants, durables et potentiellement irréversibles.

De graves effets associés à la prise d'antibiotiques (fluoro)quinolones
© kenishirotie-123RF

Infections génitales, intestinales, cystite, otites, BPCO, bronchite, pharyngite... Les antibiotiques de la famille des (fluoro)quinolones sont prescrits dans de nombreux cas en France. Dans une lettre adressée aux professionnels de santé en avril 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament annonce retirer du marché l'Apurone© (fluméquine) et restreindre l'utilisation des autres pris par voie orale ou inhalée. En cause : "un risque d'effets indésirables invalidants, durables et potentiellement irréversibles affectant principalement le système musculo-squelettique et le système nerveux." 

Les effets indésirables graves incluent : la tendinite, la rupture de tendon, les douleurs musculaires, la faiblesse musculaire, l'arthralgie, un gonflement articulaire et les troubles de la marche, la neuropathie périphérique, l'insomnie, la dépression, la fatigue, les troubles de la mémoire ainsi que les troubles de la vue, de l'audition, de l'odorat et du goût.

Compte tenu de la gravité de ces effets et en accord avec les laboratoires qui commercialisent ces médicaments, l'autorité annonce qu'ils ne doivent pas être prescrits :

  • pour traiter des infections non sévères ou spontanément résolutives (par exemple : pharyngite, angine et bronchite aiguë) ;
  • pour prévenir la diarrhée du voyageur ou les infections récidivantes des voies urinaires basses ;
  • pour traiter des infections non bactériennes, par exemple la prostatite (chronique) non bactérienne ;
  • pour traiter des infections de sévérité légère à modérée : cystite non compliquée, exacerbation aiguë de la bronchite chronique et de la BPCO, rhino-sinusite bactérienne aiguë et otite moyenne aiguë, sauf si les autres antibiotiques habituellement recommandés pour ces infections soient jugés inappropriés ;
  • chez des patients ayant déjà présenté des effets indésirables graves avec un antibiotique de la famille des quinolones ou fluoroquinolones.

D'autres précautions doivent également être prises avec ces traitements :

  • Le risque de tendinite et de rupture de tendon peut être plus élevé chez les personnes âgées, les patients atteints d'insuffisance rénale, ceux ayant bénéficié de greffes d'organes solides et ceux traités simultanément par des corticoïdes. Les médecins doivent donc faire preuve d'"une prudence particulière" , indique l'ANSM.
  • Les fluoroquinolones ne doivent pas être pris en même temps que des corticoïdes.
  • Il faut arrêter le traitement dès la survenue d'une tendinite, d'une rupture du tendon, d'une douleur ou faiblesse musculaire, d'une douleur ou d'une gonflement articulaire, d'une neuropathie périphérique et d'effets sur le système nerveux central.

Liste des antibiotiques quinolones et fluoroquinolones disponibles en France : Ciflox, Ciprofloxacine, Décalogiflox, Izilox, Lévofloxacine, Logiflox, Monoflocet, Moxifloxacine, Norfloxacine, Oflocet, Ofloxacine, Tavanic, Uniflox.

Lire aussi : 

De graves effets associés à la prise d'antibiotiques (fluoro)quinolones
De graves effets associés à la prise d'antibiotiques (fluoro)quinolones

Infections génitales, intestinales, cystite, otites, BPCO, bronchite, pharyngite... Les antibiotiques de la famille des (fluoro)quinolones sont prescrits dans de nombreux cas en France. Dans une lettre adressée aux professionnels de santé en avril...