Pharmacies : des prix élevés et peu de conseils

L'UFC-Que Choisir a publié les résultats d'une enquête menée auprès des pharmacies. L'association de défense des consommateurs dénonce des écarts de prix trop importants et des professionnels qui ne jouent pas assez leur rôle de conseiller.

Pharmacies : des prix élevés et peu de conseils
© JPC-PROD - Fotolia

 L'UFC-Que Choisir a enquêté auprès de 648 pharmacies, afin de mesurer les prix des médicaments vendus sans ordonnance, la qualité du conseil du pharmacien et la sécurité dans sa façon de délivrer les substances.

Concernant les prix, la moitié des officines n'affichait pas lisiblement ceux des médicaments disposés derrière le comptoir. De plus, les écarts de prix pouvaient être très amples selon le lieu d'achat. Par exemple, pour une même boîte d'aspirine, le client peut payer un prix ou le quadruple, en fonction de la pharmacie choisie.

L'association met également en cause le rôle du pharmacien. Dans 48 % des pharmacies testées, le devoir de conseil n'a pas été respecté, en vendant deux médicaments incompatibles à la même personne. De plus, 55 % seulement des professionnels de santé ont donné une réponse correcte lorsqu'ils ont été interrogés par le client sur la posologie d'un médicament à base d'ibuprofène.

Pour activer la concurrence et faire baisser les prix des médicaments d'automédication, l'UFC-Que Choisir demande notamment aux autorités l'ouverture de leur distribution aux grandes surfaces et parapharmacies, sous la surveillance impérative d'un pharmacien diplômé.

Pharmacies : des prix élevés et peu de conseils
Pharmacies : des prix élevés et peu de conseils

 L'UFC-Que Choisir a enquêté auprès de 648 pharmacies, afin de mesurer les prix des médicaments vendus sans ordonnance, la qualité du conseil du pharmacien et la sécurité dans sa façon de délivrer les substances. Concernant les prix, la moitié...