Pilule et confinement : urgence, ordonnance expirée, comment faire ?

Les pharmacies sont ouvertes pendant le confinement. Mais comment faire si l'ordonnance a expiré pour acheter sa pilule ? Et si on a besoin d'une contraception d'urgence ? Ou d'un médicament en cas d'IVG ? Indications.

Pilule et confinement : urgence, ordonnance expirée, comment faire ?
© Antonio Guillem - 123RF

En pleine épidémie de coronavirus et surtout de confinement, l'accès à la pilule peut inquiéter les femmes. Si les pharmacies restent ouvertes et librement accessibles, avec une ordonnance valide, qu'en est-il quand celle-ci a expiré ? Un arrêté publié au Journal Officiel le 8 novembre 2020 précise les modalités de délivrabilité dans ce cas.

Dans quel cas mon ordonnance périmée est encore valable ?

Les femmes qui n'ont pas pu renouveler la prescription de leur moyen contraceptif avant la mise en place des mesures de confinement peuvent se rendre à la pharmacie. Le pharmacien peut dispenser la pilule pour une durée supplémentaire non renouvelable maximale de 3 mois. Cette mesure est destinée à la femme en cas d'impossibilité de consulter un médecin ou une sage-femme lorsque la validité d'une ordonnance est expirée depuis plus d'1 an et moins de 2 ans. Le pharmacien en informe le professionnel prescripteur. Il appose sur l'ordonnance le timbre de l'officine et la date de délivrance ainsi que le nombre de boîtes délivrées. Il y porte également la mention " dispensation dérogatoire de contraceptifs oraux Covid-19 " et en précise la durée.

Comment obtenir un contraceptif d'urgence ?

"La pilule du lendemain" est le contraceptif hormonal d'urgence utilisé dans les 72h à 120h (soit 3 à 5 jours) suivant un rapport sexuel non ou mal protégé pour éviter un risque de grossesse non désirée. Son obtention en pharmacie ne fait pas l'objet d'une prescription médicale en temps normal. Elle est délivrée aux personnes majeures sur demande. Toutefois elle peut être prescrite et être remboursée en partie par l'assurance maladie. Les pharmacies restant ouvertes pendant le confinement, les femmes peuvent s'y rendre librement pour acheter une contraception d'urgence.

Les pharmacies restent ouvertes pendant le confinement. Pour vous y rendre, il faut vous munir de l'attestation de déplacement dérogatoire téléchargeable sur Service-public.fr. Elle peut aussi être rédigée sur papier libre.

En cas de file d'attente, veillez à respecter les distances de sécurité d'un mètre.

Qui consulter pour un conseil sur un contraceptif, une IVG ?

Les médecins en ville et les sages-femmes sont autorisés - durant la période de confinement liée à l'épidémie de coronavirus - à conseiller les femmes et leurs partenaires sur les questions de contraception. Dans le contexte de confinement, l'accès à une IVG médicamenteuse à domicile a été étendu jusqu'à 9 semaines d'aménorrhée contre 7 semaines habituellement. Depuis l'arrêté du 19 mars 2020, les sages-femmes peuvent, comme les médecins, pratiquer des consultations à distance (en téléconsultation). Le Planning Familial maintient son numéro vert, 0800 08 11 11, pour répondre à toute question à ce propos.

→ La téléconsultation est acceptable pour le renouvellement de la contraception hormonale (pilule, patch, anneaux).

Le contraceptif est-il remboursé par l'Assurance maladie ?

Oui, depuis le début de l'épidémie de coronavirus et le premier confinement, la continuité du remboursement des moyens contraceptifs par l'Assurance maladie est assurée. 

Source : Ordonnance expirée : le renouvellement des traitements est possible en pharmacie. 9 novembre 2020. Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre).

Conception