Arrêt de travail pour grippe : durée, comment l'obtenir ?

Il est difficile de travailler si les symptômes de la grippe sont importants. Peut-on avoir un arrêt de travail pour une grippe ? De combien de temps ? Est-il obligatoire ?

Arrêt de travail pour grippe : durée, comment l'obtenir ?
© StockPhotoPro-Adobestock

La grippe peut provoquer des symptômes (fièvres, courbatures, épuisement) qui empêchent d'aller travailler. Dans ce cas, il est possible d'aller consulter son médecin généraliste pour obtenir un arrêt de travail ou "arrêt maladie". Il communiquera à votre employeur que votre état de santé ne vous permet pas de travailler. Cet arrêt est-il obligatoire en cas de grippe ? Combien de temps peut-on avoir ? Une semaine ? Quelques jours ? Infos à connaître.

Peut-on avoir un arrêt de travail ou pas quand on a la grippe ?

"Si le patient travaille au contact d'autres personnes impliquant un risque de contagion et qu'il ressent des symptômes sévères de grippe (forte fièvre, fatigue, maux de tête, courbatures), on prescrira un arrêt de travail" confirme le Dr Julie Salomon, médecin généraliste. Il faut donc prendre rendez-vous pour le consulter et voir avec lui cette nécessité d'arrêt de travail. Vous devez alors prévenir l'employeur (par téléphone, mail, SMS etc). L'usage veut que cette information soit donnée à l'employeur dans les 48 heures suivant le début de l'arrêt maladie.

L'arrêt de travail est-il obligatoire quand on a la grippe ?

Non, un arrêt de travail n'est pas obligatoire. Sa mise en place dépend de votre état de santé. "Un syndrome grippal dont les symptômes sont légers et le risque de contagion faible ne donnera pas lieu à un arrêt de travail. Par exemple, si le patient consulte en fin de semaine, qu'il peut se mettre en télétravail et que les symptômes ne sont pas très importants, il n'y a pas de raisons de préconiser un arrêt de travail. Du repos et du paracétamol suffiront" indique le Dr Julie Salomon. "Par ailleurs, si le patient consulte après plusieurs jours de forts symptômes, donc après le plus "gros" des signes, l'arrêt de travail sera plus court" ajoute la généraliste. En revanche en cas d'arrêt maladie, vous devez obligatoirement le justifier en adressant à votre employeur le feuillet n°3 du certificat médical établi par votre médecin traitant précisant les dates et motifs de l'arrêt de travail. Vous devez envoyer les feuillets n°1 et n°2 à votre organisme de Sécurité sociale.

Combien de jours d'arrêt maladie en cas de grippe ?

"La durée dépend de la sévérité des symptômes mais en général l'arrêt dure entre 1 et 5 jours" rapporte le Dr Salomon. Sur Avis de la Haute Autorité de Santé, l'Assurance Maladie préconise 5 jours d'arrêt de travail en cas de grippe. A l'issue de cette durée "de référence", la majorité des patients est capable de reprendre un travail, indique l'Assurance maladie. Cette durée d'arrêt initiale (qui peut être renouvelée si l'état de santé le nécessite) est adaptée selon :

  • l'âge,
  • les comorbidités éventuelles (pathologies chroniques cardio-pulmonaires, rénales …), une surveillance particulière s'impose pour les personnes fragilisées,
  • les complications éventuelles (bronchite, pneumonie bactérienne secondaire...),
  • la sévérité et la durée des symptômes (fièvre, céphalées, asthénie, courbature),
  • la persistance d'une asthénie marquée après la phase d'état

Merci au Dr Julie Salomon, médecin généraliste.

Sources :

- Arrêt maladie : démarches à effectuer pour le salarié, Service-Public, 7 juillet 2022

- Arrêt de travail Grippe saisonnière, Assurance Maladie, juin 2014

Autour du même sujet

Droits et démarches