Anomalies des testicules : causes, quand consulter ?

Les testicules peuvent souffrir d'anomalies plus ou moins graves et entraîner des douleurs. Torsion, atrophie, mauvaise position, gonflement... Quels sont les problèmes plus fréquents ? Comment les soigner ? Quand consulter ? Réponses avec le Dr Vincent Hupertan, chirurgien urologue.

Anomalies des testicules : causes, quand consulter ?
© DR - 123RF

Quelles sont les causes d'une anomalie des testicules ?

Les causes d'une anomalie testiculaire sont nombreuses et variées. Les plus fréquentes sont :

  • la torsion des testicules,
  • l'hypotrophie et l'atrophie testiculaire,
  • le cancer des testicules,
  • la varicocèle,
  • l'hydrocèle,
  • la cryptorchidie,
  • l'ectopie testiculaire. 

Hypotrophie ou atrophie des testicules : signes, causes ?

L'atrophie des testicules se caractérise par une diminution de la taille des testicules. Elle peut être congénitale ou survenir plus tardivement. Elle peut avoir différentes origines : 

  • L'atrophie testiculaire liée à l'âge : "l'homme ne connaît pas d'andropause en équivalent de la ménopause mais il peut avoir une baisse progressive de sa fonction testiculaire qui peut entraîner, à un âge avancé, une atrophie des testicules", explique le Dr Vincent Hupertan. 
  • Un déséquilibre hormonal qui est généralement dû à la prise de certains médicaments (stéroïdes). 
  • La prise d'anabolisants qui est une cause fréquente d'atrophie testiculaire.
  • Une varicocèle qui se caractérise par une dilatation des veines au niveau du cordon spermatique. 
  • Un cancer des testicules
  • Une cryptorchidie : cela signifie que le testicule n'est pas descendu dans les bourses pendant la période fœtale. 
  • Une torsion testiculaire : le cordon spermatique s'enroule sur lui-même et le testicule n'est plus irrigué. C'est urgence chirurgicale absolue. 
  • Une augmentation de la température testiculaire : "il faut savoir que le testicule fonctionne à une température autour de 32 à 34 degrés, c'est pour cette raison qu'il se situe à l'extérieur du corps. Quand la température du corps augmente, le testicule va mal fonctionner et peut aussi s'atrophier avec le temps et aboutir à une infertilité", détaille le chirurgien urologue. 

Anomalie des testicules chez le bébé : une hydrocèle congénitale ?

L'hydrocèle congénitale se caractérise par une accumulation de liquide dans les bourses qui entourent les testicules. Elle se repère à l'augmentation du volume des bourses qui, bien que gênante, est rarement douloureuse. L'hydrocèle congénitale ne survient pas dans des conditions spécifiques. "Cette forme d'hydrocèle, en rapport avec la persistance du canal peritonéo-vaginal (communication entre la cavité abdominale et la tunique vaginale du testicule) est différente de l'hydrocèle", précise le spécialiste.

Testicules non descendus : pourquoi ?

Lorsque les testicules ne sont pas descendus du tout, on parle de cryptorchidie. Cette anomalie du développement des testicules correspond généralement à une anomalie de migration : tout au long de la vie utérine, les testicules vont migrer, de manière à ce que, à la naissance le testicule arrive à sortir du corps pour se retrouver dans les bourses à l'adolescence. "Dans ce cas précis, le testicule ne va pas arriver à sa localisation définitive. Ce sont des testicules qui ne se sont pas développés à la taille normale, qui sont malades, infertiles et présentent un risque d'évolution vers un cancer des testicules. D'où l'intérêt de les prendre en charge et de les opérer rapidement", indique le Dr Vincent Hupertan. 

Torsion testiculaire : signes, causes ?

La torsion testiculaire désigne l'enroulement du cordon spermatique qui contient les veines et l'artère assurant l'irrigation des testicules. "Le testicule étant libre dans le scrotum, il peut s'enrouler sur lui-même autour du cordon spermatique. Cela va créer une ischémie, c'est-à-dire un infarctus du testicule. Comme tout infarctus, si on n'intervient pas rapidement pour rétablir la circulation sanguine, la nécrose du testicule sera inévitable. C'est urgence chirurgicale", prévient le chirurgien urologue.

Anomalie de position testiculaire : le signe de quoi ?

Lorsque le testicule se trouve dans une position anormale, en dehors de la bourse, on parle d'ectopie testiculaire. Le diagnostic est posé los de la palpation des bourses. Cette anomalie peut concerner l'un ou les deux testicules. Les causes de cette malformation peuvent être génétiques, anatomiques ou environnementales. Une compression due à une hernie peut également empêcher la bonne position des testicules. 

Quand et qui consulter ?

"Toute douleur testiculaire d'apparition brutale, plutôt intense, nécessite un avis urologique pour éliminer formellement une torsion des testicules. En l'absence d'intervention dans les six heures après le début des signes, il y a un risque de nécrose et de perte définitive des testicules", prévient le Dr Vincent Hupertan.

Quand opérer ?

"Il faut opérer un testicule cryptorchide ou ectopique pour le remettre en place, assurer la récupération de la fonction testiculaire et prévenir un potentiel cancer des testicules. Une intervention chirurgicale en urgence est également nécessaire dans le cadre de la torsion testiculaire : elle vise à détordre le testicule afin de rétablir l'irrigation sanguine. Pour éviter tout risque de récidive, le testicule est fixé au scrotum par un fil. Une varicocèle symptomatique, ou avec des conséquences en matière de fertilité, nécessite également un traitement, par radiologie interventionnelle ou par chirurgie", détaille le spécialiste.

Merci au Dr Vincent Hupertan, chirurgien urologue sexologue, auteur du blog Uroblog.net et de L'ENCYCLO PENIS aux éditions Leduc.S.

Santé de l'homme