Sirop d'érable : bienfaits, calories, bon pour le diabète ? 

Originaire du Québec, le sirop d'érable est une solution naturellement sucrée, obtenu suite à la concentration de la sève de certaines variétés d'érables. Sa qualité nutritionnelle ainsi que gustative lui donne une place de choix parmi les produits sucrants. 

Sirop d'érable : bienfaits, calories, bon pour le diabète ? 
© Monchai Tudsamalee-123RF

Quels bienfaits pour la santé ?

Le sirop d'érable est un édulcorant naturel qui ne contient ni colorant ni additif. C'est un produit moins "sucré" que le sucre. Sa richesse en polyphénols lui confère des propriétés anti-oxydantes et ant-inflammatoires qui aurait une incidence favorable sur les maladies pro-inflammatoires comme le diabète ou le cancer, mais cela reste encore à prouver. Il est également pourvu de nombreux minéraux essentiels comme le potassium, calcium, fer, zinc, manganèse ou encore le magnésium. 

Quel apport nutritionnel ?

Le sirop d'érable est composé de 32,3% d'eau et 67,1 % de glucides dont 62,1% de sucres (saccharose (80%) , glucose et fructose). Il est riche en minéraux cités ci-dessus. 

Combien de calories ?

100 g de sirop d'érable apporte  260 kcalories

Peut-on en manger en cas de diabète ?

Les polyphénols présents dans le sirop d'érable, ainsi que son index glycémique plus bas que le sucre (55 contre 70 pour le sucre), limiterait les fluctuations de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Cependant il ne faut pas oublier qu'il reste une source de sucres simples concentrés, donc à consommer en quantité limitée, au même titre que tous les autres, surtout lorsque l'on est diabétique. 

Quels avantages par rapport au sucre, au miel ?

Il est moins calorique 260 kcal contre 304 kcal pour le miel et 398 kcal pour le sucre blanc. Tout comme le miel et contrairement au sucre raffiné c'est un édulcorant naturel. Mais il contient plus de minéraux, Ca, Mg, Fer, K, Zn que le miel. 

Quelle quantité peut-on manger par jour ?

La quantité de sucre ajouté est à limiter à environ 30 g par jour. Cela correspond à 2 cuillères à soupe. Comme le sirop d'érable a un pouvoir sucrant 1,4 fois plus élevé que celui du sucre blanc et qu'il est très parfumé, cela permet d'en mettre moins et donc de réduire son apport en sucre. 

Quels méfaits si on en mange trop ?

Consommé en quantité trop importante, le sirop d'érable a les mêmes méfaits que tous les sucres. Une surconsommation régulière peut entraîner la survenue de maladies métaboliques comme le diabète et/ou cardio-vasculaires. 

Des contre-indications ?

Il n'y a pas de contre-indications mais une consommation modérée est recommandée pour les personnes diabétiques. Le sirop d'érable est également à limiter dans le cadre d'un régime pour son apport en calories. 

Article rédigé par Géraldine Combes, diététicienne-nutritionniste et docteur en pharmacie.

Bienfaits et méfaits des aliments