Phobie du vide (acrophobie) : quelle signification, que faire ?

La phobie du vide (ou acrophobie) se caractérise par une peur panique d'être en hauteur ou face au vide. Quelle est sa signification ? Quels sont les traitements pour la vaincre et la soigner ? L'hypnose est-elle efficace ?

Phobie du vide (acrophobie) : quelle signification, que faire ?
© lightfieldstudios - 123RF

Nom scientifique de la phobie du vide

La phobie du vide a pour nom scientifique l'acrophobie.

Définition : qu'est-ce que la peur du vide ? Quelles différences avec le vertige ?

L'acrophobie désigne une phobie spécifique qui se caractérise par une peur panique du vide et des hauteurs, sans lien rationnel avec le danger en présence. Autrement dit, la personne qui a la phobie du vide peut paniquer et perdre ses moyens lorsqu'elle se retrouve en hauteur ou face au vide. A noter que la peur du vide ne doit pas être confondue avec le vertige qui est dû à un dysfonctionnement du système vestibulaire voire à une atteinte neurologique ou cérébrale.

Quelle est la signification d'une phobie du vide ?

"La signification de la phobie du vide n'est pas clairement définie, et d'ailleurs cela n'est pas forcément utile pour accompagner le patient vers sa guérison", explique la psychologue.

Causes : traumatisme, éducation parentale, problème d'oreille interne...

L'acrophobie peut avoir différentes causes. Le plus souvent, elle est due au modèle parental face au danger : si on a reçu des mises en garde permanentes telles que "ne t'approche pas, tu risques de tomber", "attention, c'est dangereux !" par exemple. La peur du vide peut aussi faire écho à un traumatisme vécu ou observé chez autrui. Elle peut aussi être en lien avec un dysfonctionnement de l'oreille interne, qui occasionne des vertiges et qui active une peur anticipée de chute.

Symptômes

L'acrophobie peut déclencher différentes réactions :

  • une accélération du rythme cardiaque,
  • une forte anxiété,
  • une transpiration excessive,
  • des nausées,
  • des troubles digestifs,
  • une attaque de panique,
  • un évitement des situations,
  • une sensation d'être attiré par le vide,
  • une perte d'équilibre,
  • des vertiges.

Traitements et solutions pour soigner une phobie du vide

Comme pour toute phobie (de la foule, des trous, des clowns...), le principal outil thérapeutique en cas d'acrophobie est la thérapie cognitive et comportementale (TTC) avec protocole d'exposition. Elle peut être associée à d'autres techniques de relaxation (méditation pleine conscience, réalité virtuelle...)"L'hypnose est également un outil qui peut se révéler fort utile. Il permet de dissocier le patient de sa phobie, celui-ci peut ainsi retrouver de la souplesse et de la flexibilité dans son quotidien. Enfin, le Ritmo et l'EMDR, outils de gestion des traumatismes peuvent également être utilisés suivant l'origine de la phobie", ajoute la psychologue.

Merci à Carine Grzesiak, psychologue.

Psycho