Opticiens et confinement : restent-ils ouverts ?

La France se reconfine pour tenter d'endiguer la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Les commerces non essentiels sont fermés, sur décisions du gouvernement. Les opticiens en font-ils partie ? Réponses.

Opticiens et confinement : restent-ils ouverts ?
© iakovenko - 123RF

[Mise à jour le vendredi 30 octobre à 16h54] C'est une nouvelle fois un confinement que la France doit affronter pour tenter d'endiguer une deuxième vague d'épidémie de coronavirus qui "sera sans doute, plus dure et plus meurtrière que la première" a prévenu le Président de la République le 28 octobre lors d'une allocution télévisée. En conséquence, les Français sont confinés jusqu'au 1er décembre et ne doivent sortir que pour des motifs précis (courses, aide d'un proche, école...) et sur présentation d'un justificatif obligatoire. Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, sont fermés. Les opticiens n'en font pas partie. Ainsi, selon le décret publié le 29 octobre 2020, les "commerces de détail d'optique" peuvent rester ouverts durant le confinement. Le service "Urgence opticiens" proposée lors du premier confinement ne sera pas remis en place.

Quelles sont les conditions chez l'opticien ?

Si les opticiens sont ouverts, ce sera toujours en respectant des mesures sanitaires "indispensables" pour assurer leur sécurité, celle de leur personnel et des client. 

  • Le respect strict des gestes barrières, rappelés à l'entrée et à l'intérieur du magasin.
  • Le respect de la distanciation sociale d'au moins un mètre : le nombre de personnes présentes simultanément dans le magasin est limité. La circulation est balisée. Le "click&collect" et la prise de rendez-vous sont privilégiés. 
  • La désinfection des mains est obligatoire.
  • Le port du masque en magasin est nécessaire.
  • Les montures sont manipulées par l'opticien et désinfectées.
  • Les échanges de documents comme les factures sont dématérialisés autant que possible (envois par Internet). 
  • "Les ordonnances sont à glisser par le patient dans une pochette transparente (ou à rabat) tenue ouverte par l'opticien avant d'être déposée dans la bannette (l'opticien ne touche pas l'ordonnance, et le patient ne touche pas la pochette", recommandent les Syndicats des opticiens ROF, SYNOM et FNOF.
  • La carte vitale sera insérée directement par le client dans le lecteur de carte.
  • Les zones du magasins sont définies et différentes pour l'essayage, l'examen, la facturation, le retrait des achats.

Comment faire renouveler ses lunettes ? Validité de mon ordonnance ?

Le renouvellement des lunettes et des verres correctifs est soumis à une prescription médicale par un ophtalmologue. En disposant de cette ordonnance, les opticiens peuvent délivrer les équipements d'optique :

  • Pendant un an pour les moins de 16 ans.
  • Durant 5 ans entre 16 et 42 ans.
  • Pendant 3 ans pour les plus de 42 ans.

Comment acheter des lentilles de contact ?

L'achat des lentilles de contact est possible chez les opticiens puisqu'ils restent ouverts. S'il s'agit d'un renouvellement sans modification, il est conseillé d'envoyer sa prescription au magasin d'optique (par internet) afin de privilégier le "Click&Collect". La durée de validité des ordonnances est :

  • D'un an pour les moins de 16 ans.
  • De 3 ans pour les plus de 16 ans.

"Dans cette période de risques virales, le port des lentilles n'est pas conseillé" précise Eloïse Hellequin, opticienne. En cas d'utilisation des lentilles de contact, les syndicats d'opticiens préconisent un lavage consciencieux des mains avant et après la pose et la dépose ou à la manipulation des lentilles afin d'éviter une contamination au coronavirus.

Est-il possible de faire un examen de la vue ?

L'examen de la vue est possible chez les opticiens mais implique le respect des règles suivantes :

  • Porter un masque de type chirurgical, ou de protection supérieure.
  • L'opticien porte des lunettes de sécurité adaptée ou visière de protection.
  • Venir seul au rendez-vous.

Quels remboursements ?

La prise en charge des lunettes se fait sur ordonnance, comme avant l'épidémie de coronavirus.

Merci à Eloïse Hellequin, opticienne.