Voyage Covid : certificat sanitaire, Portugal, Maroc, Belgique

"Voyage Covid : certificat sanitaire, Portugal, Maroc, Belgique"

L'épidémie de Covid ralentit en août et il est possible de voyager et de partir à l'étranger. Où partir en vacances ? Quelles conditions pour aller au Portugal, Belgique, Italie, Islande, Espagne, Tunisie, Grèce, La Réunion, Martinique, Guadeloupe, Angleterre, USA, Maroc, Canada ? Faut-il un certificat sanitaire de voyage ?

Même si l'épidémie de coronavirus n'est pas terminée, il est possible de voyager dans la plupart des pays en ce mois d'août 2022. Pour les vacances d'été, les perspectives de voyage à l'étranger ou en France sont ouvertes. Alors, où peut-on partir malgré la crise sanitaire ? Faut-il un pass sanitaire ou un certificat sanitaire de voyage ? Quelles conditions selon les pays ? En Europe ? Et comment rentrer en France ensuite ? De quel couleur est votre pays de destination sur la dernière carte actualisée ? Belgique, Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Malte,  Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Grèce, Maroc... Voici toutes les règles à jour. 

Faut-il un pass sanitaire pour entrer et sortir de France ?

Pour voyager librement et en toute sécurité cet été au sein de l'Union européenne, le pass sanitaire est européen. Il permet de sécuriser l'entrée sur le territoire métropolitain, de faciliter la mise en œuvre des mesures de contrôle sanitaire aux frontières ainsi qu'agir contre la falsification des documents de preuves. Il est en vigueur depuis le 1er juillet 2021. Un code QR présent sur le pass sanitaire français peut être lu partout en Europe, directement dans l'application TousAntiCovid ou au format papier, en français et en anglais. Il est valable dans tous les pays de l'Union européenne sans exception ainsi qu'au Liechtenstein, en Suisse, en Islande, en Norvège, à Monaco et en Andorre et pour les outre-mer. Si le "certificat Covid numérique de l'UE" fournit une reconnaissance standardisée du statut sanitaire, chaque pays reste cependant responsable de ses propres règles d'entrée, qui ne sont pas normalisées au niveau de l'Union européenne. Cela signifie qu'il faut se renseigner en amont sur les règles d'entrée en vigueur dans votre pays de destination. Consulter la liste des pays qui peuvent émettre et vérifier les preuves certifiées au format du certificat anti-Covid numérique de l'UE.

► Le 26 juillet, l'Assemblée nationale a rejeté la proposition du gouvernement de rétablir le pass sanitaire aux frontières (qui n'est plus en vigueur en France depuis le 1er août). Le projet de loi distingue deux cas de figure, pour lesquels le gouvernement pourra, jusqu'au 31 mars 2023, exiger des personnes de plus de 12 ans la présentation d'un test Covid négatif (ni certificat de vaccination, ni justificatif de rétablissement) :

  • Vers la France en provenance de l'étranger ou vers l'Hexagone en provenance d'outre-mer : en cas d'émergence d'un variant dangereux, susceptible de constituer une menace sanitaire grave, le gouvernement pourra imposer ce certificat sanitaire de voyage avant l'embarquement dans l'avion.
  • Vers l'outre-mer en provenance de l'Hexagone : en cas de risque de saturation de l'hôpital. Les exécutifs locaux et les parlementaires élus dans la collectivité concernée devront cependant être consultés.

Ces dispositions, prises après avis du comité, pourront être mises en vigueur par décret pour une durée maximale de deux mois, et conditionnées, au-delà de ce délai, à un vote du Parlement.

Dans quels cas faut-il un test pour voyager ?

Depuis le 12 février 2022, les règles suivantes s'appliquent aux frontières pour les déplacements internationaux :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test n'est exigé au départ. La preuve d'un schéma vaccinal complet est suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, l'obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l'arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu'ils viennent de pays de la liste "verte", caractérisée par une circulation modérée du virus.
  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d'un pays de la liste "orange", ils doivent continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s'isoler, conformément aux recommandations de l'Assurance maladie.
  • Depuis le 17 mai, il n'est plus obligatoire de présenter un test PCR pour se rendre au Maroc. La vaccination reste obligatoire.

C'est quoi un schéma vaccinal complet ?

  • S'agissant du vaccin COVID-19 Vaccine Janssen, le schéma initial est complet 28 jours après l'administration d'une dose.
  • S'agissant des autres vaccins (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield), le schéma initial est complet 7 jours après l'administration d'une 2e dose. Une infection à la Covid-19 équivaut à l'administration de l'une de ces 2 premières doses.

Certains vaccins ne sont pas autorisés par la Commission européenne ou ne sont pas reconnus par l'Agence nationale de sécurité des médicaments. Pour autant, ils sont autorisés par l'Organisation mondiale de la santé. Pour ceux-là et à condition que toutes les doses requises aient été reçues, le délai est de 7 jours après l'administration d'une dose complémentaire d'un vaccin ARN messager bénéficiant d'une telle autorisation ou reconnaissance. Pour que le schéma demeure complet, un rappel peut être nécessaire. Depuis le 1er février 2022, pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet, les personnes de 18 ans ou plus souhaitant entrer sur le territoire national doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire au plus tard 9 mois suivant l'injection de la dernière dose requise.

Positif au Covid pendant son voyage : que faire ?

Aucun test n'est exigé pour se rendre en France métropolitaine depuis un pays classé sur la liste "orange" pour les voyageurs vaccinés. Pour rappel, depuis le 4 décembre, toute personne de 12 ans et plus arrivant en France doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 ou 48 heures en fonction du pays de provenance, qu'elle soit ou non vaccinée. Seule exception, celles présentant un schéma vaccinal complet n'ont pas à se soumettre à un test lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse. Au-delà de ces exceptions, impossible de rentrer en France et d'embarquer à bord de son avion en cas de test positif, et ce même en l'absence de symptômes. Chaque pays appliquant ses propres règles de test et d'isolement en cas de contamination au Covid-19. Pour certains pays, un isolement doit être respecté par toutes les personnes positives. 

Quelles sont les conditions de voyage pour la France ?

Comme le précise le site de France Diplomatie, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée.

Pour sortir de France Pour rentrer en France Pour les Outre-mers

ET ALLER DANS UN PAYS VERT :

Pas de restriction au départ du sol français. En revanche, il faut vérifier les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays sur France Diplomatie.

ET ALLER DANS UN PAYS ORANGE :

  • Si vous êtes vacciné, la sortie du territoire métropolitain vers un pays ou territoire de la zone orange ne fait l'objet d'aucune restriction.
  • Les voyageurs non vaccinés doivent justifier de la nécessité de leur voyage, correspondant à un motif impérieux.
  • Il faut aussi vérifier les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays sur France Diplomatie.

POUR LES PERSONNES VACCINEES

  • Pas de restriction pour rentrer en France si vous êtes vaccinés.
  • Vous devez néanmoins présenter un justificatif de statut vaccinal ; depuis le 1er février 2022, pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet, les personnes de dix-huit ans ou plus souhaitant entrer sur le territoire national doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire au plus tard 9 mois suivant l'injection de la dernière dose requise.
  • Il faut aussi présenter une déclaration sur l'honneur attestant d'une absence de symptôme d'infection à la covid-19 et de contact avec un cas confirmé de Covid-19 pour entrer sur le territoire métropolitain.
  • Aucun test n'est exigé pour se rendre en France métropolitaine depuis un pays classé sur la liste "orange" pour les voyageurs vaccinés.

POUR LES PERSONNES NON VACCINEES (sauf moins de 12 ans non concernés)

  • Il faut présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière le résultat négatif d'un test PCR de moins de 72 heures ou d'un test antigénique de moins de 48 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de correspondance).
  • Il faut être muni d'une déclaration sur l'honneur attestant d'une absence de symptôme d'infection à la covid-19 et de contact avec un cas confirmé de Covid-19 et de votre engagement à accepter un éventuel dépistage à l'arrivée.
  • Vous pourrez faire l'objet d'un dépistage à l'arrivée. Si ce dépistage est positif, vous devrez vous isoler.

Transports aériens en provenance et à destination des outre-mer :

  • Le test de dépistage avant l'embarquement est une obligation pour les personnes de 12 ans et plus ne disposant pas d'un statut vaccinal complet.
  • Celles-ci doivent alors présenter avant l'embarquement le résultat négatif d'un test antigénique de moins de 48 heures ou PCR de moins de 72 heures.

Par ailleurs, les personnes en provenance ou à destination des outre-mer et ne disposant pas d'un statut vaccinal complet n'ont plus à justifier leur déplacement par un motif impérieux.

Quelles sont les conditions de voyage en Europe ?

Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n'est pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s'appliquer. Le pass sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l'espace européen, sous la forme d'un certificat européen.

Quelles conditions de voyage en Autriche ?

Depuis le 16 mai 2022, l'Autriche n'exige plus de pass sanitaire pour pénétrer sur le territoire fédéral, sauf pour les voyageurs en provenance des zones ou pays à fort risque épidémiologique (aucun pays ne figure actuellement dans cette liste) pour lesquels le pass sanitaire 3-G, ainsi que l'enregistrement et la quarantaine restent de mise, indique le site de France Diplomatie. Le justificatif 3-G (geimpft, genesen, getestet) correspond à un justificatif de vaccination (avec schéma vaccinal complet), de guérison ou de test négatif (test PCR ou test antigénique).  Le test après 5 jours est libératoire. Les dispositions sont valides jusqu'au 30 septembre 2022.

Depuis le 1er juin 2022, l'obligation de port du masque FFP2 s'applique dans les domaines suivants :

  • dans les moyens de transport de Vienne (transports en commun, taxis…) ;
  • dans les maisons de retraite et de soins, EPHAD… ;
  • dans les établissements hospitaliers.

Dans tous les autres lieux, le port d'un masque FFP2 n'est plus obligatoire. Il est impératif de suivre les consignes des autorités locales et il est recommandé de consulter le site du ministère des affaires sociales, le site internet de l'OMS ainsi que le site de l'Agence autrichienne de la santé et de la sécurité Alimentaire A.G.E.S. 

Quelles conditions de voyage au Royaume-Uni ?

Les dernières restrictions sanitaires portant sur les déplacements vers le Royaume-Uni ont été levées. Depuis le 18 mars 2022, il n'est plus nécessaire de justifier d'un schéma vaccinal complet ou de présenter le résultat d'un test négatif, ni de compléter le "passenger locator form". Les voyageurs européens doivent disposer d'un passeport valide pour entrer au Royaume-Uni. Seuls les résidents bénéficiaires de l'Accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, éligibles au (pre)settled status, pourront continuer à utiliser une carte d'identité jusqu'en 2025.

Quelles sont les conditions de voyage en Espagne ?

Du fait de la circulation du virus de la COVID-19 et de ses variants qui demeure active, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s'informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l'alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d'une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d'autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l'entrée sur le territoire français. Toutes les restrictions aux déplacements vers l'Espagne par voie terrestre, aérienne ou maritime sont levées pour les passagers en provenance de l'Union Européenne ou pays associés Schengen. Il convient toutefois de s'informer sur l'évolution de la situation sanitaire sur le site du ministère de la Santé.

L'ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la "nouvelle normalité", qui prévoient notamment :

  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans dans les établissements de santé, y compris les pharmacies, dans les résidences pour personnes âgées ainsi que dans tous les transports publics ;
  • le respect des gestes barrières.

Quelles sont les conditions de voyage en Italie ?

A compter du 1er juin 2022, le pass sanitaire n'est plus exigé pour entrer sur le territoire italien. Les autorités italiennes ne demandent donc plus de preuve de vaccination, de guérison ou de test. Depuis le 1er mai 2022, le passenger locator form (PLF) n'est plus demandé pour entrer sur le territoire italien. Attention : le port du masque FFP2 reste obligatoire dans les transports (train, bus, métro..), y compris aériens. En outre, le port du masque FFP2 est également obligatoire en Italie dans les théâtres, salles de concert, cinémas, lieux de divertissement et de musique, manifestations et compétitions sportives se déroulant à l'intérieur. Dans tous les autres lieux intérieurs ouverts au public, il reste recommandé de porter un masque. Le port du masque est également obligatoire pour les travailleurs, les visiteurs des établissements de santé et les établissements d'hébergement pour personnes âgées.

Dans les cas où le port du masque est obligatoire, en sont exemptées les personnes suivantes :

  • les enfants de moins de six ans ;
  • les personnes présentant une pathologie ou un handicap incompatible avec le port d'un masque ;
  • les personnes pratiquant des activités sportives.

Un voyageur cas contact ou positif en Italie est soumis aux règles sanitaires italiennes et doit respecter une quarantaine stricte dont la durée diffère selon les cas et les variants (voir le site du ministère italien de la santé) Elle ne peut être interrompue qu'avec l'autorisation des autorités locales. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance pour son voyage et de vérifier la couverture en cas de Covid.

Quelles sont les conditions de voyage au Portugal ?

Depuis le 5 juillet 2022, vous n'avez plus besoin d'un certificat de vaccination COVID-19 ou d'un test COVID-19 négatif pour entrer au Portugal. Vous devez porter un masque facial dans les transports en commun et dans les établissements de santé, indique le site Smartraveller.gouv

Quelles sont les conditions de voyage à Malte ?

Le régime de la quarantaine est toujours en vigueur. Les autorités maltaises peuvent imposer une quarantaine aux voyageurs qui ne remplissent pas les conditions d'entrée. Il peut être utile de souscrire une assurance de modification de voyage. Depuis le 9 mai 2022, tout voyageur arrivant à Malte doit être en possession :

  • soit d'un certificat de vaccination valide, (14 jours minimum après la dernière injection. si la 2e injection a été réalisée depuis plus de 270 jours, les personnes de plus de 18 ans doivent avoir réalisé une dose de rappel (3e injection)),
  • soit d'un test COVID-19 (PCR) négatif effectué au plus tard soixante-douze (72) heures avant l'arrivée à Malte,
  • soit d'un test antigénique (RAT) COVID-19 négatif effectué au plus tard vingt-quatre (24) heures avant l'arrivée à Malte,
  • soit d'un certificat de guérison de la COVID-19 valable pendant cent quatre-vingts (180) jours au maximum après la date du premier résultat positif du test COVID-19 (PCR).

Les enfants âgés de moins de 6 ans sont exemptés des mesures ci-dessus. Pour vérifier que son statut de vaccination est valable pour Malte, il est recommandé d'effectuer la manipulation PASS+ sur l'application Tousanticovid qui permet désormais d'agréger 2 code QR (dose de vaccin + infection à la covid) ; de télécharger l'application "CovPassMalta" et de scanner le code QR généré par Pass+. Si le QR est vert, cela veut dire que le passe est valide pour les autorités maltaises. Si le voyageur ne remplit pas les conditions décrites ci-dessus, les autorités maltaises peuvent imposer à l'arrivée une quarantaine de 10 jours révolus dans un hôtel choisi par les autorités maltaises et aux frais du voyageur (100 euros par nuit, repas non compris).

Quelles sont les conditions de voyage en Guadeloupe ?

Conformément aux directives publiées par le Préfet de la Région de Guadeloupe, les conditions de voyage suivantes s'appliquent : 

De la France hexagonale (ou pays vert ex : Belgique, Canada, États-Unis...) vers la Guadeloupe : 

Les passagers de douze ans et plus,ne présentant pas un schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement, doivent présenter le résultat d'un test RT-PCR (test biologique de détection du génome du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé) réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ou le résultat négatif d'un test antigénique spécifique (test permettant la détection de la protéine N du virus SARS-CoV-2) réalisé moins de 48 heures avant le vol.

Les passagers présentant un schéma vaccinal complet, les passagers de douze ans et plus peuvent voyager librement : Ils n'ont pas besoin de présenter un test (RT-PCR ou antigénique).

De la Guadeloupe vers la France hexagonale (ou pays vert ex : Belgique, Canada, États-Unis...) :

Les passagers de douze ans et plus,ne présentant pas un schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement, doivent présenter le résultat d'un test RT-PCR (test biologique de détection du génome du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé) réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ou le résultat négatif d'un test antigénique spécifique (test permettant la détection de la protéine N du virus SARS-CoV-2) réalisé moins de 48 heures avant le vol.

Les passagers présentant un schéma vaccinal complet, les passagers de douze ans et plus peuvent voyager librement : Ils n'ont pas besoin de présenter un test (RT-PCR ou antigénique).

Passagers en provenance de la Martinique :

Les voyageurs de 12 ans et plus ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet devront présenter le résultat d'un test RT-PCR (test biologique de détection du génome du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé) réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ou le résultat négatif d'un test antigénique spécifique (test permettant la détection de la protéine N du virus SARS-CoV-2) réalisé moins de 48 heures avant le vol, ou encore un certificat de rétablissement valide (test RT-PCR positif de plus de 11 jours et de moins de 6 mois)

S'ils sont accompagnés d'une personne majeure possédant un schéma vaccinal complet, les mineurs non vaccinés peuvent circuler librement et n'ont pas à présenter une attestation de vaccination.

Quelles sont les conditions de voyage en Martinique ?

  • Les motifs impérieux depuis ou vers les outre-mer ne sont plus obligatoires pour les passagers non-vaccinés, à l'exception de Wallis-et-Futuna ;
  • Un test négatif à la Covid-19 n'est plus demandé à l'embarquement pour les passagers vaccinés ;
  • Le port du masque n'est plus obligatoire dans les déplacements, y compris en avion. Il reste néanmoins un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres dans les espaces clos.

► Pour les passagers en provenance ou à destination de l'hexagone

Toute personne de douze ans ou plus souhaitant se déplacer entre la Martinique et l'hexagone doit être munie :

- Soit d'un résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (test PCR) de moins de 72 heures ou antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 réalisé moins de 48 heures avant l'embarquement.

- Soit d'un justificatif de son statut vaccinal.

- Soit d'un certificat de rétablissement à la suite d'une contamination par la covid-19 (résultat positif à un test PCR ou à un test antigénique réalisé plus de onze jours auparavant - durée de validité : six mois)

Quelles sont les conditions de voyage au Maroc ?

L'état d'urgence sanitaire est en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020 et est prolongé tous les mois depuis cette date. Les liaisons aériennes et maritimes ont repris. L'entrée sur le territoire marocain est conditionnée par l'obligation de présenter un passe vaccinal valide (le passe vaccinal européen est reconnu au Maroc) ou le résultat négatif d'un test PCR de moins de 72 heures avant l'embarquement et une fiche sanitaire du passager à télécharger avant le voyage (elle est également distribuée à bord des avions et des ferries). Les enfants de moins de 12 ans peuvent entrer au Maroc sans passe vaccinal ni test PCR.

La présentation d'un pass vaccinal est exigée pour se déplacer entre les préfectures et les provinces, et accéder aux administrations publiques et privées, hôtels, restaurants, café, commerces, salles de sport et hammams du Royaume. Par ailleurs, le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume. Toute personne est tenue de se conformer aux mesures obligatoires dans le cadre de l'état d'urgence sous peine de sanctions prévues dans le code pénal. Nous vous appelons à respecter les consignes des autorités marocaines.

Quelles sont les conditions de voyage en Tunisie ?

Il est très vivement recommandé aux voyageurs de plus de 18 ans se rendant en Tunisie d'avoir achevé leur schéma vaccinal contre le Covid-19 avant leur départ.

Depuis le 26 février 2022 :

- Les voyageurs vaccinés de plus de 18 ans doivent :

  • présenter le certificat de leur schéma vaccinal complet contre la Covid-19 ;
  • se soumettre aux tests de dépistage aléatoires qui seront réalisés à l'arrivée. Les personnes positives devront appliquer un auto-isolement de 5 jours, qui peut être prolongé à 7 jours en cas d'apparition des symptômes.

- Les voyageurs de plus de 18 ans non vaccinés ou présentant un schéma vaccinal incomplet y compris ceux n'ayant reçu qu'une seule dose de vaccin (pour les vaccins à deux injections) entrant en Tunisie doivent :

  • présenter un test PCR négatif à la Covid-19, portant un QR code, réalisé moins de 48 heures avant le premier embarquement ou un test antigénique (TDR-Ag) négatif, portant un QR code, réalisé moins de 24 heures avant le premier embarquement (les auto-tests ne sont pas reconnus) ;
  • se soumettre aux tests de dépistage aléatoires à l'arrivée ;
  • appliquer un auto-isolement de 5 jours.

- Les voyageurs de moins de 18 ans sont exemptés de l'obligation de test ou de vaccination.

Mesures en vigueur en Tunisie : un passe vaccinal est exigible pour accéder aux lieux publics pour toutes les personnes de plus de 18 ans. Le passe sanitaire européen est reconnu par les autorités tunisiennes.

Quelles sont les conditions de voyage en Grèce ?

Depuis le 1er mai 2022, la Grèce a suspendu ses restrictions d'entrée sur son territoire depuis l'étranger quel que soit le pays d'origine. Aucun document sanitaire (certificat de vaccination ou de guérison), aucun test de dépistage n'est requis pour l'embarquement ou le passage des frontières (mesures valables jusqu'au 31 août 2022). Les conditions d'accès direct aux îles grecques depuis l'étranger sont identiques aux conditions d'entrée sur le continent.

Quelles sont les conditions de voyage aux USA ?

Selon France Diplomatie, depuis le 8 novembre 2021, les voyageurs de 18 ans et plus à destination des États-Unis par voie aérienne doivent obligatoirement présenter une preuve de vaccination complète contre le Covid-19 pour être autorisés à embarquer, sauf s'ils sont de nationalité américaine, résidents légaux permanents ou immigrants et quelques autres exceptions très limitées. Les transits par le territoire américain sont également concernés par cette obligation vaccinale. Par ailleurs, tous les voyageurs devront remplir, avant de voyager, une attestation relative à leur statut vaccinal.

Quelle est la carte des pays par couleur ?

  • Pays "verts" :  pays ou territoires connaissant une circulation négligeable ou modérée du virus, en l'absence de variant préoccupant émergent. Il s'agit des pays de l'espace européen :  États membres de l'Union européenne ainsi que Andorre, l'Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et le Vatican. S'y ajoutent les pays suivants : l'Afrique du Sud, l'Albanie, l'Angola, Antigua-et-Barbuda, l'Arabie Saoudite, l'Argentine, Aruba, Azerbaïdjan, les Bahamas, le Bahreïn, le Bangladesh, Barbade, le Belize, le Bénin, la Birmanie, la Bolivie, Bonaire, Saint-Eustache et Saba, la Bosnie-Herzégovine, le Botswana, le Bhoutan, le Burkina Faso, le Burundi, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Canada, Cap Vert, le Chili, la Colombie, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, la Corée du Sud, le Costa-Rica, Cuba, Curaçao, Djibouti, l'Égypte, les Émirats arabes unis, l'Équateur, Eswatini, les États-Unis, l'Éthiopie, les Fidji, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée équatoriale, la Guinée Bissau, Grenade, le Groënland, le Guatemala, le Honduras, Hong-Kong, les Îles Féroé, l'Île Maurice, les Îles Salomon, les Îles Turques-et-Caïques, les Îles Vierges britanniques, les Îles Vierges des États-Unis, l'Inde, l'Indonésie, l'Irak, la Jamaïque, le Japon, la Jordanie, le Kazakhstan, le Kenya, Kiribati, le Kosovo, le Koweït, le Laos, le Lesotho, le Liban, le Libéria, la Macédoine du Nord, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, le Maroc, la Mauritanie, le Mexique, la Moldavie, la Mongolie, le Monténégro, Montserrat, le Mozambique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande, Oman, l'Ouganda, le Pakistan, le Panama, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Paraguay, le Pérou, les Philippines, Porto-Rico, le Qatar, la République démocratique du Congo, la République dominicaine, le Royaume-Uni, le Rwanda, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Salvador, les Samoa, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal, la Serbie, les Seychelles, le Soudan, le Soudan du Sud, le Sri Lanka, Taïwan, la Tanzanie, le Tchad, le Timor oriental, le Togo, la Tunisie, la Turquie, Trinité-et-Tobago, l'Ukraine, l'Uruguay, le Vanuatu, le Venezuela, le Vietnam, la Zambie et le Zimbabwe.
  • Pays "orange" : pays ou territoires connaissant une circulation active du virus, en l'absence de variant préoccupant émergent et ne présentant pas d'échappement vaccinal ou immunitaire. Il s'agit de tous les pays n'étant pas inclus dans la liste des pays "verts".
Carte des pays par couleur au 31 mars 2022
Carte des pays par couleur au 31 mars 2022 © Gouvernement.fr
VOYAGES DEPUIS ET VERS LES PAYS « VERTS »
En provenance d'un pays vert A destination d'un pays vert

- Je suis vacciné : seule la preuve d'une vaccination complète est nécessaire, en plus des documents habituellement requis (exemple : passeport, visa).

- Je ne suis pas vacciné : le résultat négatif d'un test PCR de moins de 72 heures ou d'un test antigénique de moins de 48 heures ou bien un certificat de rétablissement* est nécessaire, en plus des documents habituellement requis (exemple : passeport, visa).

Pour connaître les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays, les voyageurs sont invités à consulter la rubrique " conseils aux voyageurs " du site internet du ministère de l'Europe et des affaires étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/
VOYAGES DEPUIS ET VERS LES PAYS « ORANGE »
En provenance d'un pays orange A destination d'un pays orange

- Je suis vacciné : seule la preuve d'une vaccination complète est nécessaire, en plus des documents habituellement requis (exemple : passeport, visa) ainsi que de la déclaration sur l'honneur attestant que je ne présente pas de de symptôme d'infection à la Covid-19 et que je n'ai pas connaissance d'avoir été cas contact dans les quatorze jours précédant mon voyage.

- Je ne suis pas vacciné :

• Je dois justifier de la nécessité de mon voyage, correspondant à un motif impérieux.

• Le résultat négatif d'un test PCR de moins de 72 heures ou d'un test antigénique de moins de 48 heures est nécessaire, en plus des documents habituellement requis (exemple : passeport, visa) ainsi que de la déclaration sur l'honneur attestant que je ne présente pas de de symptôme d'infection à la Covid-19, que je n'ai pas connaissance d'avoir été cas contact dans les quatorze jours précédant mon voyage et que je m'engage à accepter un dépistage à l'arrivée.

•-Je peux faire l'objet d'un dépistage à l'arrivée. Si ce dépistage est positif, je devrai m'isoler, conformément aux recommandations de l'assurance maladie

Pour connaître les règles sanitaires relatives à l'entrée sur le territoire d'un autre pays, les voyageurs sont invités à consulter la rubrique " conseils aux voyageurs " du site internet du ministère de l'Europe et des affaires étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

Sources : France Diplomatie / Ministère de l'Intérieur

Vivre avec le virus