Des pilules du lendemain en rupture de stock jusqu'en décembre

L'Agence du médicament annonce la rupture de stock d'une des pilules du lendemain les plus données en France, à partir du 18 novembre, et des tensions d'approvisionnement pour d'autres jusqu'au début du mois de décembre.

Des pilules du lendemain en rupture de stock jusqu'en décembre
© 123RF-Artinun Prekmoung

Il est possible que vous ayez des difficultés à avoir une contraception d'urgence dans certaines pharmacies jusqu'en décembre. Dans un courrier du 7 novembre, la société pharmaceutique HRA Pharma qui commercialise les pilules du lendemain Norlevo® et EllaOne® annonce :

  • une rupture de stock pour Norlevo 1,5 mg, comprimé (lévonorgestrel) à partir de la semaine du 18 novembre 2019 avec une date prévisionnelle de remise à disposition la semaine du 23 décembre 2019. "Durant cette période, vous avez la possibilité de recourir à d'autres spécialités (génériques) à base de lévonorgestrel 1,5 mg" indique le laboratoire.
  • une tension d'approvisionnement pour EllaOne 30 mg, comprimé (ulipristal acétate) depuis le 30 octobre 2019 avec une date prévisionnelle de remise à disposition normale la semaine du 2 décembre 2019 sous une nouvelle forme pharmaceutique EllaOne 30 mg, comprimé pelliculé).

Des pilules non destinées au marché français vont être distribuées

HRA Pharma annonce qu'en accord avec l'Agence du médicament, des pilules EllaOne® initialement non destinées au marché français vont y être proposées. "Ces unités sont strictement conformes au dossier d'AMM enregistré en France et ne diffèrent que par les éléments de conditionnement" précise-t-il.

La pilule du lendemain agit principalement en retardant l'ovulation. Il s'agit d'une méthode de rattrapage exceptionnelle permettant d'éviter une grossesse non désirée en cas de rapport non ou mal protégé. Ce n'est en aucun cas une pilule abortive : elle ne peut donc pas déclencher d'avortement puisqu'elle n'est plus efficace si la fécondation a déjà eu lieu. Elle est délivrée sous forme d'un comprimé unique, qui doit être pris au plus tôt après le rapport avec un verre d'eau. Il existe deux types de pilule du lendemain : au lévonorgestrel (Levonorgestrel Biogaran®, NorLevo®) à prendre jusqu'à 72 heures (3 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé. Et à l'ulipristal acétate (EllaOne®) à prendre jusqu'à 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé.

Source : communiqués de l'Agence nationale du médicament, 8 novembre 2019.

Des pilules du lendemain en rupture de stock jusqu'en décembre
Des pilules du lendemain en rupture de stock jusqu'en décembre

Il est possible que vous ayez des difficultés à avoir une contraception d'urgence dans certaines pharmacies jusqu'en décembre. Dans un courrier du 7 novembre, la société pharmaceutique HRA Pharma qui commercialise les pilules du lendemain...