Problèmes d'érection : 75% des hommes n'en parlent pas !

Selon une enquête Ifop, 61% des hommes ont déjà eu des troubles de l'érection et cette tendance augmente au fil des années. Or, elle reste taboue puisque seuls 26% en ont déjà parlé à quelqu'un et 60% usent de fausses excuses devant leur partenaire.

Problèmes d'érection : 75% des hommes n'en parlent pas !
© Kaspars Grinvalds-123RF

En 2019, 61% des hommes ont déjà vécu des problèmes d'érection, contre 49% en 2010 et 44% en 2005. Ce trouble rendant impossible l'acte sexuel est donc de plus en plus courant. Or, les hommes ont beaucoup de mal à en parler comme le montre un sondage* mené par la start-up Charles.co auprès de l'Ifop sur 1 957 hommes âgés de 18 ans et plus. Dans celui-ci, on apprend que 26% des hommes qui ont eu "une panne" au moment du rapport sexuel en ont parlé à quelqu'un... Et donc que 74% l'ont gardée pour eux (surtout les plus de 30 ans). Alors s'ils n'en parlent pas, que disent-ils le moment venu à leur partenaire ? Un homme sur trois préfère mentir.

Parmi les cinq excuses les plus fréquemment utilisées par les hommes en cas de panne d'érection : 

  • "Je suis fatigué" pour 78%.
  • "C'est le stress" pour 63%.
  • "J'ai trop mangé" ou "J'ai trop bu" pour 47%.
  •  "Il y a du monde à côté, ça me bloque" pour 43%.
  • "J'ai mal à la tête" pour 31%.

S'ils ne mentent pas, les hommes utilisent divers moyens pour stimuler leurs érections : 43% ont recours aux films pornographiques, 42% repensent à de précédents rapports, 25% des moins de 30 ans utilisent du Viagra©, 29% boivent une forte quantité d'alcool, 27% prennent de la drogue comme de la cocaïne, 20% des aphrodisiaques naturels.

Rappelons que si l'alcool et la drogue peuvent donner l'impression de booster l'érection, il n'en est rien. Ces deux "solutions" sont délétères sur les mécanismes érectiles. Le bon réflexe, c'est d'en parler à son médecin pour recevoir éventuellement une prescription médicamenteuse adaptée et une aide psychologique (20% des troubles de l'érection sont d'origine psychologique). Dans le sondage, 58% des hommes ayant eu un trouble érectile au cours des 12 derniers mois étaient sujets à un stress régulier et 57% utilisaient des antidépresseurs. Sans oublier l'importance que revêt la taille du pénis pour eux et qui peut bloquer leur érection : 1 Français sur 4 a déjà souffert de complexes sur la taille de son sexe en érection et 1/3 des hommes accros aux écrans (Netflix, Facebook, Instagram...) avouent avoir des complexes sur leur sexe. Pour ces hommes, rappelons les vrais chiffres (chez l'adulte) : la taille moyenne d'un pénis au repos tourne autour de 9-10 centimètres de long. En érection, la taille moyenne est de 14,5 cm en longueur. 

*Les hommes et les problèmes d'érection, le grand tabou ?, Communiqué de presse Ifop, 22 mai 2019.

Problèmes d'érection : 75% des hommes n'en parlent pas !
Problèmes d'érection : 75% des hommes n'en parlent pas !

En 2019, 61% des hommes ont déjà vécu des problèmes d'érection , contre 49% en 2010 et 44% en 2005. Ce trouble rendant impossible l'acte sexuel est donc de plus en plus courant. Or, les hommes ont beaucoup de mal à en parler comme le montre un...