Des médicaments responsables de sécheresse oculaire

Antidépresseurs, antihistaminiques, neuroleptiques, traitements contre l'incontinence urinaire... Certains médicaments dits "atropiniques" provoqueraient une sécheresse des yeux, selon la revue médicale Prescrire.

Des médicaments responsables de sécheresse oculaire
© vgstudio - 123RF

Certains médicaments dits "atropiniques" réduiraient la sécrétion de larmes et pourraient entraîner une sécheresse oculaire souvent réversible après l'arrêt du traitement, prévient la revue médicale indépendant Prescrire le 1er novembe 2019. Il s'agit généralement de traitements indiqués en cas d'incontinence urinaire, de certains neuroleptiques, des antihistaminiques H1, des antiparkinsoniens, des bronchodilatateurs... Certains antidépresseurs comme le Tofranil® (et les médicaments voisins à base d'imipramine) auraient également des effets atropiniques et seraient responsables d'une baisse de la sécrétion lacrymale. 

Symptômes de la sécheresse des yeux

On parle de sécheresse oculaire lorsque la quantité de larmes d'une personne est insuffisante ou que la qualité de ses larmes est mauvaise. Elle se manifeste par de l'inconfort (sensation de yeux secs, de sable dans les yeux, de paupières collées, de picotements...), des douleurs, voire des lésions de la cornée pouvant causer des cicatrices, des infections et une diminution de la vision. Les personnes ressentant une sécheresse des yeux ont également de grandes difficultés à porter des lentilles de contact. La sécheresse oculaire représente environ 25 % des motifs de consultation en ophtalmologie, selon un rapport de la Société française d'ophtalmologie, relayé par la revue Prescrire. 

Que faire quand on a les yeux secs ?

Parlez de ce problème de sécheresse à votre médecin médecin traitant. En fonction de la situation, il pourra vous conseiller d'arrêter ou de changer votre traitement atropinique, de diminuer la posologie ou d'envisager un traitement symptomatique de la sécheresse oculaire ("larmes artificielles" par exemple) en complément. 

Le saviez-vous ? Les larmes sont principalement composées d'eau et d'un corps gras. Elles sont produites en continu par les glandes lacrymales situées sous les paupières, puis sont étalées sur toute la surface de l'œil pour lui apporter une lubrification permanente et protéger la cornée -membrane transparente recouvrant l'œil- des corps étrangers (poussière, bactéries...) et des infections.

Anatomie de l'œil

anatome-oeil-schema
© designua - 123RF

*Source : "Atropiniques : sécheresses oculaires", revue Prescrire, publié le 1er novembre 2019.

Des médicaments responsables de sécheresse oculaire
Des médicaments responsables de sécheresse oculaire

Certains médicaments dits "atropiniques"  réduiraient la sécrétion de larmes et pourraient entraîner une sécheresse oculaire  souvent réversible après l'arrêt du traitement, prévient la revue médicale indépendant Prescrire le 1er novembe 2019. Il...