Le corps humain bougerait encore... un an après la mort !

Pendant 17 mois, des chercheurs australiens ont analysé la décomposition du corps humain et ont constaté qu'il pouvait encore bouger même après le décès. Ces mouvements seraient en partie dus à la contraction et au rétrécissement des ligaments. Explications.

Le corps humain bougerait encore... un an après la mort !
© Katarzyna Białasiewicz - 123RF

Un corps pourrait bouger même un an après la mort. Voici l'étonnante découverte d'une équipe de chercheurs de l'institut australien AFTER (Australian Facility for Taphonomic Experimental Research), rapportée sur le site d'ABC News. Les scientifiques ont étudié les différentes étapes de décomposition d'un cadavre dans une "ferme des morts", un établissement de recherche situé dans un lieu secret près de Sydney (Australie). Pendant 17 mois et pour la première fois, ils ont capturé grâce à une caméra time-lapse les mouvements d'un corps en décomposition toutes les 30 minutes, dans le but de faire progresser la médecine légale.

"Ce que nous avons découvert, c'est que les bras [du corps photographié] bougeaient de manière significative" et ce, bien longtemps après la mort, décrit Alyson Wilson, coordinatrice principale de l'étude et diplômée en criminologie de la Central Queensland University. "Les bras qui se trouvaient sous le corps se sont retrouvés le long du corps", précise-t-elle, avant d'expliquer qu'elle s'attendait à des légers changements de position au tout début de la décomposition, mais en aucun cas plusieurs mois après la mort. 

Que devient le corps humain après la mort ?

Les ligaments se contractent et se rétrécissent, entraînant des mouvements.

Selon les chercheurs, ces mouvement de corps seraient notamment liés au phénomène de décomposition. Aussi appelé "putréfaction", il s'agit d'un processus biologique pendant lequel les molécules d'un corps se dégradent sous l'action de micro-organismes tels que les champignons ou les bactéries. Concrètement, une fois inerte, le corps perd peu à peu toute présence d'eau. On dit qu'il se momifie. Les ligaments s'assèchent, se déshydratent, se contractent et se rétrécissent, entraînant ainsi des mouvements du corps. Ces mouvements seraient aussi dus à l'activité des insectes et l'accumulation des gaz prisonniers dans l'organisme. 

Mieux estimer l'heure du décès

Lors de la découverte d'un corps, la police estime que la position dans laquelle le cadavre se trouve correspond à celle dans laquelle la personne est morte. Or, cette découverte montre bien que le corps peut changer de position lorsqu'il se décompose. Ces travaux, pas encore publiés dans une revue scientifique, pourraient toutefois aider les médecins légistes à évaluer avec plus de précision l'heure du décès et permettre aux policiers d'avoir plus d'éléments pour interpréter les scènes de crime. 

Le corps humain bougerait encore... un an après la mort !
Le corps humain bougerait encore... un an après la mort !

Un corps pourrait bouger même un an après la mort . Voici l'étonnante découverte d'une équipe de chercheurs de l'institut australien AFTER (Australian Facility for Taphonomic Experimental Research), rapportée sur le site d' ABC News...