Les médicaments pour l'estomac responsables d'allergie ?

Une étude portant sur plus de 8 millions de personnes montrent que celles qui prennent des médicaments pour soulager des brûlures l'estomac reçoivent ensuite davantage de prescription de traitements contre l'allergie...

Les médicaments pour l'estomac responsables d'allergie ?
©  dolgachov-123RF

Inexium®, Mopral®, Eupantol®... Les médicaments pour soulager les brûlures d'estomac -dont les plus prescrits sont les IPP*- n'ont vraiment pas le vent en poupe. Si leurs bienfaits ne sont pas remis en question, leurs méfaits sont de plus en plus argués. Après une étude montrant les risques d'une prise sur le long terme, c'est au tour de chercheurs autrichiens de prouver qu'ils pourraient favoriser la survenue de symptômes allergiques.

Après avoir analysé les données de l'Assurance maladie concernant 8,2 millions d'assurés en Autriche entre 2009 et 2013, ils ont constaté "une forte prévalence de la prescription de médicaments anti-ulcéreux associée à une augmentation très significative du risque de prescription ultérieure d'anti-allergiques". Et si ce constat est vrai sans distinction de sexe, "les femmes sont plus susceptibles que les hommes de recevoir des médicaments anti-allergiques en général, ainsi qu'après l'utilisation d'inhibiteurs de l'acide" précisent les auteurs dans leurs conclusions publiées le 30 juillet 2019 dans la revue Nature Communication.

Les médecins généralistes prescrivent environ 90 % des IPP.

Autres constatations : l'association entre les médicaments anti-acides et les médicaments anti-allergiques augmentait chez les plus âgés, au-delà de 60 ans, et plus la dose prise quotidiennement du médicament anti brûlures d'estomac était importante, plus le risque de se voir ensuite prescrire un traitement de l'allergie était majoré.

Comment expliquer cet effet ?

Pour les auteurs, le mécanisme reposerait sur la modulation du pH gastrique. "Nous devons être conscients du fait que l'estomac a une fonction digestive importante et une sorte de fonction stérilisante", a déclaré la Dre Erika Jensen-Jarolim, auteure principale de l'étude et professeure à l'Université de médecine de Vienne, à nos confrères de CNN. La prise de médicaments anti-acide au niveau de l'estomac pourrait altérer la dégradation normale des aliments dont les allergènes alimentaires dans l'estomac : "Nous avons une fenêtre grande ouverte et beaucoup de choses pénètrent dans l'intestin qui ne sont pas bonnes" poursuit la scientifique. Ces aliments anormalement présents dans l'intestin pourraient être perçus comme une menace pour le système immunitaire qui se retournerait alors contre eux.

Conseils : Pour l'Association française de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie, le bénéfice-risque de tout traitement par IPP doit être considéré à l'introduction et être évalué régulièrement au cours du suivi. Lorsque l'IPP est indiqué et correctement prescrit, le bénéfice du traitement est de loin supérieur aux risques potentiels. 

*Inhibiteurs de la pompe à protons.

Les médicaments pour l'estomac responsables d'allergie ?
Les médicaments pour l'estomac responsables d'allergie ?

Inexium®, Mopral®, Eupantol®... Les médicaments pour soulager les brûlures d'estomac -dont les plus prescrits sont les IPP*- n'ont vraiment pas le vent en poupe. Si leurs bienfaits ne sont pas remis en question, leurs méfaits sont de plus en...